« C’est une horreur de mot. C’est à vous faire tomber vos dents de sagesse ». Mots fétiches et mots haïs dans la langue de Proust

in Jeux de mots – enjeux littéraires, de François Rabelais à Richard Millet
Get Access to Full Text

Have an Access Token?

Enter your access token to activate and access content online.

Please login and go to your personal user account to enter your access token.

Help

 

Have Institutional Access?

Login with your institution. Any other coaching guidance?

Connect

Résumé

S’il est évident qu’un écrivain privilégie certains mots, il est plus difficile de déterminer les mots qu’il évite. Ce dernier cas peut toutefois être mis en lumière à travers les tirades du personnage de Norpois, préparées au brouillon à l’aide de listes de mots – car ces mots ne se rencontreront absolument jamais sous la plume du narrateur de la Recherche. À l’autre bout de la question, le mot innombrable, inoculé à Proust par Le Cœur innombrable d’Anna de Noailles, dessine toute une généalogie dans les lettres, où déjà comme dans le roman, son usage volontairement décalé suggère une réflexion continue sur le rapport entre unité et diversité dans le déploiement créateur.

Jeux de mots – enjeux littéraires, de François Rabelais à Richard Millet

Essais en hommage à Sjef Houppermans

Series:

Table of Contents
Index Card
Metrics

Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 68 22 2
Full Text Views 99 91 0
PDF Downloads 6 4 0
EPUB Downloads 0 0 0
Related Content