Marguerite Duras et la « lumière théâtrale » : scène, sens et vision dans L’Éden Cinéma, Savannah Bay et La Musica Deuxième

in Marguerite Duras
Get Access to Full Text

Have an Access Token?

Enter your access token to activate and access content online.

Please login and go to your personal user account to enter your access token.

Help

 

Have Institutional Access?

Login with your institution. Any other coaching guidance?

Connect

Résumé

Au début des années 1980, le geste dramaturgique de Marguerite Duras se développe dans un dialogue entre la scène et l’écriture, le travail d’écriture se nourrissant d’une expérience plus accrue du plateau. La rencontre d’acteurs comme Madeleine Renaud ou Sami Frey a ainsi contribué à façonner une écriture qui regarde plus volontiers vers la scène. Le traitement de la lumière, que nous proposons ici d’étudier à travers la production théâtrale et méta-théâtrale de cette période, participe d’une refonte plus globale de la vision durassienne, qui se déplace dans l’écriture théâtrale en y acquérant une résonance toute particulière.

Marguerite Duras

Un théâtre de voix / A Theatre of Voices

Series:

Table of Contents
Index Card
Metrics

Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 43 38 3
Full Text Views 94 75 0
PDF Downloads 4 4 0
EPUB Downloads 0 0 0