Les ombres du jardin : la mise en scène des marginaux dans le théâtre de Marguerite Duras

in Marguerite Duras
Get Access to Full Text

Have an Access Token?

Enter your access token to activate and access content online.

Please login and go to your personal user account to enter your access token.

Help

 

Have Institutional Access?

Login with your institution. Any other coaching guidance?

Connect

Résumé

Marguerite Duras envisage la scène comme un jardin ouvert, un espace clos à la clôture rompue, un paradis perdu hanté par des ombres où se cachent la misère du monde, les marginaux, les exclus. Parvenir à l’intelligence de l’exclusion et des exclus, tel semble être l’en-jeu du théâtre de Marguerite Duras dans les années soixante-dix. À travers l’étude d’India Song et de L’Éden Cinéma, cet article examine la mise en scène des marginaux dans le théâtre durassien. Il tient compte de la mise en scène des deux pièces telle que Duras l’a elle-même conçue dans ses didascalies et écrits paratextuels, et s’attarde en particulier sur le décor et les dialogues pour y déceler le projet poétique, politique et dramatique proposé par l’écrivain.

Marguerite Duras

Un théâtre de voix / A Theatre of Voices

Series:

Table of Contents
Index Card
Metrics

Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 45 31 3
Full Text Views 94 79 0
PDF Downloads 12 12 0
EPUB Downloads 0 0 0