La surcomposition verbale et ses emplois en français

in Cross-Linguistic Perspectives on the Semantics of Grammatical Aspect

Chapter price:

25,00 €30,00 $

Résumé

Cet article part du constat selon lequel le passé surcomposé français, dans l’ immense majorité de ses emplois, peut recevoir deux types d’ interprétations : un type qualifié ici de résultatif, permettant d’ exprimer un état résultant localisé dans le passé ; et un type qualifié d’existentiel, exprimant la valeur de parfait d’ expérience (au sens de Zandvoort 1932). L’ auteur montre, en analysant de nombreux exemples, que ces deux types d’ interprétations se retrouvent dans tous les temps surcomposés du français, y compris les participes, et que cette opposition est donc un élément clé du système des temps composés (parfaits) de cette langue. L’ article présente également diverses observations et hypothèses concernant les fonctions et les contextes d’ utilisation des formes surcomposées.