Chapitre 12 Traduit du silence : l’expérience contemplative selon Rousseau

In: Silence, Implicite et Non-Dit chez Rousseau / Silence, the Implicit and the Unspoken in Rousseau

Purchase instant access (PDF download and unlimited online access):

€29.95$34.95

Résumé

Après une mise au point d’ordre lexicologique touchant le discours sur la théologie affective et la mystique contemplative selon les dictionnaires du XVIIIe siècle, la posture de Rousseau relativement à la problématique de l’oratio mentalis sera déclinée en trois points : l’introduction à la vie contemplative que constituent les Lettres morales rédigées à l’intention de Mme d’Houdetot ; sa propre expérience des états de suspens des puissances de l’âme selon ce qu’en rapportent le IIe entretien des Dialogues et les IIe et Ve Promenades des Rêveries du promeneur solitaire ; enfin, ce qu’attestent les expériences contemplatives de Mme de Wolmar d’une sorte de laïcisation, à l’usage des Modernes, des méthodes et des enjeux de l’oraison silencieuse hérités d’une tradition spirituelle française qui court de François de Sales à Fénelon.