Le mythe du Politique à la lumière des Lois : un argument supplémentaire en faveur des trois phases

in Polis: The Journal for Ancient Greek and Roman Political Thought
Restricted Access
Get Access to Full Text
Rent on DeepDyve

Have an Access Token?



Enter your access token to activate and access content online.

Please login and go to your personal user account to enter your access token.



Help

Have Institutional Access?



Access content through your institution. Any other coaching guidance?



Connect

Résumé

À la différence de la plupart des autres commentateurs, je soutiens que l’histoire de l’univers évoquée dans le mythe du Politique comprend trois périodes : le règne de Kronos décrit en 271c3-272d6, le monde laissé à lui-même évoqué en 272d6-273e4 et le règne de Zeus, le nôtre, décrit en 273e4-274d7. La période d’abandon ne peut correspondre à la nôtre, au cours de laquelle, suivant Platon, les dieux sont actifs et jouent un rôle important. Un passage du Timée (52d3-53c1) et surtout le dixième livre des Lois laissent en effet entendre qu’il s’agit là d’une « expérience de pensée », destinée à illustrer dans quel état serait le monde s’il était livré a lui-même.