« Dites, mais ne dites pas » : le Taqwīm al-lisān d’Ibn al-Ğawzī

In: Arabica
View More View Less
  • 1 Université Ca’ Foscari

Résumé

Cette note présente le Taqwīm al-lisān, ouvrage relativement peu connu d’Ibn al-Ğawzī (m. 597/1200) appartenant au genre du laḥn al-ʿāmma. Le petit traité d’Ibn al-Ğawzī présente plusieurs motifs d’intérêt dont la relative originalité des phénomènes linguistiques recensés constitue le trait le plus intéressant. L’ouvrage est placé dans le contexte des controverses linguistiques entre philologues arabes et examiné sous l’angle de l’utilité de ce genre de textes pour l’histoire de la langue.

  • 16

    Voir, par exemple, Maṭar, Laḥn, p. 8 (annahā siğill li-l-alfāẓ wa-l-maʿānī l-mustaʿmala fī l-lahağāt) ou p. 11 (siğill li-lahağāt al-ḫiṭāb). Pour des analyses des spécificités des variétés dialectales, on pourra renvoyer aux travaux d’al-Ahwānī (« Alfāẓ maġribiyya »), Molan (Peter D. Molan, Medieval Western Arabic : Reconstructing Elements from the Dialects of al-Andalus, Sicily and North Africa from the laḥn al-ʿāmma literature, thèse de doctorat, Université de Californie, 1978) et Agius (Dionisius Agius, « Reconstructing the Medieval Arabic of Sicily : the ʿĀmma and the Ḫāṣṣa of Ibn Makkī’s Taṯqīf al-lisān », J.M. Brincat [éd.], Languages of the Mediterranean, Msida, Université de Malte, 1994, p. 119-29). Selon Fischer, pour le Maghreb et l’Andalousie, les traités de cette région reflètent la langue parlée plus que les traités des régions orientales (« Das Neuarabische », p. 93). Toutefois la prudence est de rigueur et il vaudrait mieux adopter la perspective avancée par certains chercheurs selon lesquels les déviations attestées par rapport à la norme établie vont plutôt dans le sens des dialectes plus qu’ils n’attestent des formes dialectales.

    • Search Google Scholar
    • Export Citation
  • 17

    Ayoub, « Laḥn », p. 630-1, en particulier p. 630 : The validity of these lexical data for a ‘reconstruction’ of the contemporary dialects is disputed.

  • 23

    « Taṯqīf », p. 11-6.

  • 38

    Bougamra, Enseignement, p. 325-6.

  • 39

    ʿAbd al-Tawwāb, Laḥn, p. 223-5, à titre d’exemple, propose des rapprochements (d’ailleurs très limités) de certaines données de la Takmila aux dialectes modernes.

    • Search Google Scholar
    • Export Citation
  • 43

    Maṭar, Laḥn, p. 295.

  • 65

    ʿAbd al-Tawwāb, Laḥn, p. 250. La troisième possibilité de classement dans les traités de laḥn al-ʿāmma était l’absence d’un quelconque ordre apparent (Krotkoff, « The ‘Kitab’ », p. 184), ce qui est le cas de Durrat al-ġawwāṣ d’al-Ḥarīrī.

    • Search Google Scholar
    • Export Citation
  • 68

    Maṭar, Laḥn, p. 43, 49, 294, souligne qu’en cela les deux se démarquent d’autres linguistes.

  • 69

    Al-Ğawālīqī, Takmila, p. 45-6.

  • 78

    Al-Ğawālīqī, Takmila, p. 100.

Content Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 55 19 0
Full Text Views 70 3 0
PDF Downloads 5 2 0