La Grammaire à bAgdad Du IXe Au XIIIe Siècle

in Arabica
Restricted Access
Get Access to Full Text
Rent on DeepDyve

Have an Access Token?



Enter your access token to activate and access content online.

Please login and go to your personal user account to enter your access token.



Help

Have Institutional Access?



Access content through your institution. Any other coaching guidance?



Connect

Abstract

À LA fin de son recueil de biographies des grammairiens de Basra et de Kùfa, Abu l-Tayyib al-Lugawi (m. 962) porte ce jugement sur la capitale 'abbàside : « Quant à Bagdad, c'est une ville de royauté et ce n'est pas une ville de science ; la science qu'on y trouve y a été transportée et importée pour les califes », et il précise ailleurs : « La science fut transportée à Bagdad que les gens de Kûfa dominèrent ; ils enseignèrent le hadit aux rois qui les mirent en avant ». De fait, il est exact que les premiers grammairiens que l'on rencontre à Bagdad, au VIIIe siècle, sont des hommes de Kufa attirés vers la capitale par la cour 'abbaside : d'abord al-Kisa'i (m. 805), précepteur des fils de Harun al-Rasid, puis son élève al-Farrà' (m. 822), précepteur des fils d'al-Ma'mun. Il est donc permis de penser que c'est à Bagdad, où nous savons qu'il résidait la plus grande partie de l'année, qu'al-Farra' dicta le K. Hudud al-nahw à un groupe d'élèves dont les trois principaux, Ibn Qàdim, al-Tuwàl et Salama ibn 'Asim, furent les maîtres de Ta 'lab, le premier grammairien originaire de Bagdàd.

La Grammaire à bAgdad Du IXe Au XIIIe Siècle

in Arabica

Sections

Index Card

Content Metrics

Content Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 12 12 2
Full Text Views 14 14 14
PDF Downloads 0 0 0
EPUB Downloads 0 0 0