Le Prélude Amoureux Ou la Quête de L'ipséité dans la Poésie Arabe Classique

in Journal of Arabic Literature
Restricted Access
Get Access to Full Text
Rent on DeepDyve

Have an Access Token?



Enter your access token to activate and access content online.

Please login and go to your personal user account to enter your access token.



Help

Have Institutional Access?



Access content through your institution. Any other coaching guidance?



Connect

Abstract

Dans le nasīb de la période préislamique, il y a « quelque chose dont l'invisible présence nous comble, dont l'absence inexplicable nous laisse curieusement inquiets, quelque chose qui n'existe pas et qui est pourtant la chose la plus importante entre toutes les choses importantes, la seule qui vaille la peine d'être dite et la seule justement qu'on ne puisse dire » (Vladimir Jankélévitch, Le je ne sais quoi et le presque rien). En effet, les thèmes amoureux que l'on trouve dans le prélude conventionnel reflètent le désir du poète arabe classique de comprendre "l'inexplicable," de se dégager de l'inertie voire de la décrépitude et de la mort pour aviver par le truchement de la réminiscence, de l'apostrophe et de la déploration des campements désertés le monde de la vie et de la stabilité. Le poète élégiaque de la Jāhiliyya, en se rappelant non sans amertume les moments inoubliables vécus auprès de la dulcinée tend à fuir la solitude, la séparation et l'oubli car il porte dans sa nature le désir de sortir du non-être (non-ipséité) pour accomplir son être (ipséité).

Le Prélude Amoureux Ou la Quête de L'ipséité dans la Poésie Arabe Classique

in Journal of Arabic Literature

Sections

Index Card

Content Metrics

Content Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 17 17 6
Full Text Views 3 3 3
PDF Downloads 1 1 1
EPUB Downloads 0 0 0