NOTE SUR LES DEBUTS DE LA FUTUWWA D'AN-NĀṢIR

in Oriens
Restricted Access
Get Access to Full Text
Rent on DeepDyve

Have an Access Token?



Enter your access token to activate and access content online.

Please login and go to your personal user account to enter your access token.



Help

Have Institutional Access?



Access content through your institution. Any other coaching guidance?



Connect

References

1 Il mourut en 606, et fut enterré, après des obsèques officielles, au yibcît fondé par lui dans le quartier de Bâb al-Azac; il avait été envoyé souvent en ambassades, et préposé au maxzan califal et aux offrandes aux Villes Saintes (Ibn as-Sâ'i 289).

1 Cl. Cahen, La correspondance de Diyâ'ad-din b. al-Athîr, dans Bulletin of the School of oriental studies, XIV, l, p. 36. 2 'Abdallattf, cité par Dhahabî dans sa notice sur an-Nâsir à l'obituaire de 622. Les autres sou- verains auxquels ultérieurement l'envoi des pantalons est attesté sont un seigneur anonyme de Khis (en face du 'Umân), l'atabeg de Fars Sa'd (599-628), d'après la même source; Kaï-Kâûs de Rùm, d'après Ibn Bibi Woutsma 59, en 612; Nûr ad-dîn Arslânsâh de Mossoul, avant 607, cf. Taeschner art. cit. 337. Avant 628, date de la mort de 'Abdallattf, le Calife al-Mustansir l'envoya encore au Xwarizm§âh Calâl ad-dîn, d'après cet auteur, cité par Dhabahî dans sa notice sur ce calife à l'obituaire de 640. 3 Ibn as-Sâ'Î 167. Voir en 606 l'adoption, dans les mêmes formes, d'un professeur à la Nizâmiyya, Ibn as-Sâ<î, 289.

1 Lettre Rûh al-�drifîsz, mentionnée dans Sibt b. al-CauzÎ 354 (an 607), adressée aux quatre rites, fait également notable; cf. aussi Ibn Wâsil, Mufarric al-kurûb, ms. Bibl. Nat. 1703, 173v', 175v', 233r° (en attendant l'édition Sayyâl annoncée), qui place, lui, l'envoi en 6m-rz (de cet auteur aussi dérive le récit de l'envoi des pantalons de la Futuwwa au prince de Hamâh citée par Hammer dans JA 1855-2, 285, d'après Ibn al-Furât); ce dernier parait suggérer aussi un effort du Calife pour contrôler et centraliser l'organisation de la hisba même hors de ses domaines directs, du moins en Syrie (173r', an 611). A toute cette activité prend une part importante Sihâb ad-dîn 'Umar as- Suhrawardi, qui, dans ses oeuvres, cite occasionnellement an-Nâsir comme autorité en ftadith (Brockelmann, GAL 1 440). Le fait que ce personnage ait pris part à la fois au mouvement de futuwwa et aux autres initiatives califales susmentionnées (et à bien d'autres) prouve bien qu'elles en sont, dans l'esprit d'an-Nâsir, complémentaires et non différentes.

1 Sur la question, connexe, des débuts des axis anatoliens, je me permets de signaler la contri- bution que j'ai donnée aux Mélanges Kôprülü.

Information

Content Metrics

Content Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 1 1 1
Full Text Views 2 2 2
PDF Downloads 3 3 3
EPUB Downloads 0 0 0