L’Itinerario de J.H. van Linschoten, ou l’histoire d’un divorce entre le livre et la Compagnie Hollandaise des Indes Orientales (VOC), 1595-1619

in Quaerendo
Restricted Access
Get Access to Full Text
Rent on DeepDyve

Have an Access Token?



Enter your access token to activate and access content online.

Please login and go to your personal user account to enter your access token.



Help

Have Institutional Access?



Access content through your institution. Any other coaching guidance?



Connect

Résumé

Les compagnies commerciales et coloniales de l’époque moderne n’ont qu’à de rares exceptions retenu l’attention de l’histoire du livre. Intermédiaires de la circulation d’écrits entre les continents, elles constituent pourtant des objets d’études incontournables pour que l’histoire du livre sorte du seul cadre national et pose la question du rôle de la culture écrite dans le désenclavement du monde à partir du XVIe siècle. Pour comprendre l’attitude de la Compagnie Hollandaise des Indes Orientales (VOC) face à l’imprimé, cet article revient sur le cas bien connu de l’Itinerario de Jan Huygen van Linschoten (1595-1596), un livre qui, s’il a incarné quelques années la complémentarité entre le monde du livre et le projet ultramarin, a très vite scellé leur antagonisme. Suite aux plaintes des directeurs de la Compagnie inquiets de sa large diffusion, il motiva en effet l’émission d’un privilège de librairie en 1619 qui entérinait le divorce entre le livre et la mer pour toute la durée du Siècle d’Or.

L’Itinerario de J.H. van Linschoten, ou l’histoire d’un divorce entre le livre et la Compagnie Hollandaise des Indes Orientales (VOC), 1595-1619

in Quaerendo

Sections

References

28

LinschotenHistoire de la navigation p. 132.

29

C. Koeman‘Jan Huygen van Linschoten’Revista da Universidade de Coimbra 32 (1986) p. 41. Ceci a depuis été réfuté par Schilder op. cit. (n. 19) p. 233. Quand Cornelis de Houtman à la tête de la flotte composée des navires Amsterdam Hollandia Mauritius et Duyfken appareille du Texel le 2 avril 1595 il n’a que faire du livre : à bord se trouvaient les mêmes informations les mêmes cartes les mêmes instructions – mais sous forme manuscrite.

36

Hakluyt op. cit. (n. 35) p. 476.

37

Ibid. p. 465.

39

LinschotenHistoire de la navigation pp. 60-6.

40

Ibid. p. 7.

42

Ainsi le 7 mars 1613alors qu’il fait route vers Sumatra : ‘Le matin vent au N. Ouest tirant E.N.E et N.E. terre à une distance convenable profondeur 40. A 10 heures vent à l’est sommes restés près de la côte. A 3 heures nous nous sommes éloignés étant près de l’un des sables dont parle Linskotte’ ; ou encore le 29 avril 1614 : ‘N.NW. 1/2N. 38 lieues Latitude (par estime 19°2 et longitude depuis le Cap 50°47). Le vent au E.N.E un grain. Aujourd’hui nous sommes entrés dans la mer Sargasse (comme l’écrit Linskotte) ou mer de l’herbe dure.’ T. Best The Voyage of Thomas Best to the East Indies 1612-14 (London 1934) p. 48.

43

‘Le 20 Décembre 1612. Latitude 10 degrés 53 minutes course au Sud Ouest de 54 milles. Vent au nord Grain le long de la côte [. . .] Remarque : nous avons trouvé le livre de Ian Huijghen van Linschoten tellement vrai que nous faisons route vers Firando.’ J. Saris The Voyage of Captain John Saris to Japan 1613 (London 1900) p. 188.

49

En 1622une résolution rendait obligatoire la présence de l’Itinerario à bord des navires de la VOC. Voir Parmentier art. cit. (n. 47) p. 164.

51

G. Schilder‘Organization and Evolution of the Dutch East India Company’s Hydrographic Office in the Seventeenth Century’Imago mundi28 (1976) pp. 61-78.

58

Ibid. p. 169.

59

Ibid. p. 155.

64

McKew Parr op. cit. (n. 5) p. 277.

Figures

  • View in gallery
    Gravure d’après les cartes géographiques de Bartolomeo Lasso. Waarachtige uitworpinghe ofte afbeeldinge van alle die custen ende landen van China, Cauchinchina, Camboja, Sijao, Malacca Arracan ende Pegu, [Amsterdam : Cornelis Claesz.], 1595. UBA, Bijzondere Collecties, Kaartenzl. O.K. 139.
  • View in gallery
    Detail du : Nieuwe caerte op Java gheteeckent, van de eylanden van Java, Sumatra, Borneo tot Malacca toe, [Amsterdam] : Cornelius Nicolai, [ca. 1598]. UBA, Bijzondere Collecties, Kaartenzl. O.K. 130.

Information

Content Metrics

Content Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 18 18 8
Full Text Views 30 30 20
PDF Downloads 4 4 2
EPUB Downloads 0 0 0