Le monolithe. Gian-Carlo Rota et la déconstruction de la personnalité

in Revue de Synthèse
Restricted Access
Get Access to Full Text
Rent on DeepDyve

Have an Access Token?



Enter your access token to activate and access content online.

Please login and go to your personal user account to enter your access token.



Help

Have Institutional Access?



Access content through your institution. Any other coaching guidance?



Connect

Résumé

Le monolithe est la métaphore d’une interprétation de la personnalité humaine que Gian-Carlo Rota considère comme extrêmement périlleuse. Une partie de sa réflexion philosophique est consacrée à la critiquer, avec d’autres mythes répandus dans la culture con-temporaine. C’est une approche qui, sous certains aspects, peut être rapprochée de celle proposée par la déconstruction derridienne. L’article examine les occurrences et les acceptions du concept de « personnalité » dans les textes de Rota, afin de mettre en évidence l’influence de la psychanalyse existentielle et, plus généralement, celle de la réflexion phénoménologique de Jean-Paul Sartre. Dans cette perspective, le sens philosophique de ses brefs textes biographiques, inspirés par le style de Ennio Flaiano, et que Rota a consacré à quelques grands mathématiciens, sera éclairci.

Sections

References

Collectif, 1994, Courses and Degree Programs Issue, Massachusetts Institute of Technology Bulletin (September).

Derrida (Jacques), 1962, Introduction à L’origine de la géométrie de Edmund Husserl, Paris, PUF.

Derrida (J.), 1967, De la grammatologie, Paris, Minuit.

Derrida (J.), 1968, « La différance », Bulletin de la société française de philosophie, Juillet-Septembre ; republié dans Marges de la philosophie, Paris, Minuit, 1972, p. 1-30.

Derrida (J.), 1987a, De l’esprit. Heidegger et la Question, Paris, Galilée, coll. « La philosophie en effet ».

Derrida (J.), 1987b, Psyché. Inventions de l’autre, Paris, Galilée, coll. « La philosophie en effet ».

Bennington (Geoffrey) et Derrida (Jacques), 1991, Jacques Derrida, Paris, Seuil, coll. « Les contemporains ».

Flaiano (Ennio), 1988, Opere, Écrits posthumes, Maria Corti et Anna Longoni (éd.), 2 vol., Milan, Bompiani.

Flaiano (E.), 1976, Diario degli errori, Milan, Rizzoli ; Journal des erreurs [tr. fr. Christian Paoloni], Paris, éditions Payot & Rivages (1999).

Glusberg (Jorge), 1991, Deconstruction. A student guide, Londres, Academy.

Heidegger (Martin), 1927, Sein und Zeit, Max Niemeyer, Tübingen ; Être et Temps [tr. fr. Emmanuel Martineau], Paris, Authentica (1985).

Heidegger (M.), 1975, Die Grundprobleme der Phänomenologie, Klostermann, Francfort-sur-le-Main ; Les Problèmes fondamentaux de la phénoménologie [tr. fr. Jean-Francois Courtine], Paris, Gallimard (1985).

Heidegger (M.), 1931-1938, Überlegungen II-IV (Schwarze Hefte 1931-1938), Gesamtausgabe Band 94, Peter Trawny (éd.), Francfort-sur-le-Main, Klostermann (2014).

Kubrick (Stanley), 1968, 2001: A Space Odyssey, Metro-Goldwin Mayer/Polaris, 156’ (scénario de Stanley Kubrick, et d’Arthur C. Clarke, d’après sa nouvelle, La Sentinelle (1948), publiée en 1953 sous le titre Sentinel of Eternity).

Nietzsche (Friedrich), 1883, Also sprach Zarathustra, Ernst Schmeitzner, Chemnitz ; Ainsi Parlait Zarathoustra [tr. fr. Geneviève Blanquis], Paris, Aubier Flammarion, (1969).

Palombi (Fabrizio), 2003, La stella e l’intero. La ricerca di Gian-Carlo Rota tra fenomenologia e matematica, Turin, Bollati Boringhieri.

Palombi (F.), 2011, « Accezioni dell’inconscio: osservazioni filosofiche tra psicologia e psicoanalisi », Gruppi, Vol. XIII, n° 2, p. 69-81.

Rota (Gian-Carlo), 1985, Osservazioni sull’intelligenza artificiale : conferenze di Ateneo, Bologne, Clueb ; rééd. dans Rota (1993), sous le titre « I. A.  ».

Rota (G.-C.), 1987, « , Montedison Progetto Cultura, n° 8, p. 133-145 ; « Trois sens du discours chez Heidegger », [tr. fr. Albino Attilio Lanciani et Claudio Majolino], dans Rota (2005), p. 123-128.

Rota (G.-C.), 1991, The End of Objectivity. The legacy of phenomenology. Lectures at MIT, Cambridge, MA, MIT Mathematics Department.

Rota (G.-C.), 1993, Pensieri discreti, Fabrizio Palombi (éd.) [tr. ital. de l’angl. Fabrizio Palombi, Massimo Piattelli-Palmarini, Luigi Cerlienco (et al.)], Milan, Garzanti, « Saggi Blu ».

Rota (G.-C.), 1997, Indiscrete Thoughts, Frabrizio Palombi (éd.), Boston, Bâle, Berlin, Birkäuser.

Rota (G.-C.), 2005, Phénoménologie discrète. Écrits sur les mathématiques, la science et le langage, Alibino Attilio Lanciani et Claudio Majolino (éd.), Beauvais, Association pour la promotion de la Phénoménologie, « Mémoire des annales de phénoménologie ».

Sartre (Jean-Paul), 1943, L’Être et le néant, Paris, Gallimard.

Saxon (Wolfgang), 1999, « Gian-Carlo Rota, 66, Professor Of Mathematics and Philosophy », The New York Times, May 1.

Strauss (Richard), 1896, Also sprach Zarathustra, op. 30 (tr. fr. : Ainsi parlait Zarathoustra).

Voltaire, 1719, « Lettre première sur l’Œdipe », dans Œuvres Complètes de Voltaire, t. 1, Paris, Furne, 1835.

Information

Content Metrics

Content Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 13 13 4
Full Text Views 5 5 2
PDF Downloads 3 3 1
EPUB Downloads 1 1 1