Author: Emmanuel Decaux
Depuis près de deux siècles, la question de l’esclavage et de la traite négrière est au coeur des relations internationales. Du Congrès de Vienne de 1815 qui dénonce un commerce « répugnant aux principes d’humanité et de morale universelle » jusqu’à la Cour internationale de Justice qui évoque en 1970 les « principes et [l]es règles concernant les droits fondamentaux de la personne humaine, y compris la protection contre la pratique de l’esclavage » comme source d’obligations erga omnes, le droit international contemporain est caractérisé par la construction progressive d’un régime international relevant de la notion de jus cogens.
Alors que de nombreux travaux récents évoquent l’esclavage sous l’angle historique ou dans une perspective contemporaine, cet ouvrage présente l’originalité de s’inscrire dans une perspective juridique de longue durée, au carrefour des sources formelles et matérielles du droit international public, tout en l’éclairant des débats les plus actuels sur les responsabilités historiques en la matière.

Login via Institution

Prices from (excl. VAT):

€15.00$20.00
Add to Cart
Emmanuel Decaux est professeur de droit international public à l’Université Paris II (Panthéon-Assas), dont il dirige le Centre de recherche sur les droits de l’homme et le droit humanitaire (CRDH). Il a été élu membre du Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies en 2008, après avoir été membre de la Sous-Commission des droits de l’homme et de son groupe de travail sur les formes contemporaines de l’esclavage.