Nouveaux développements de l'imparfait

Series:

Le tiroir de l'imparfait a subi une extension considérable de ses usages à travers l'histoire du français. Il est devenu prototypique dans des contextes comme la description où l'ancienne langue utilisait le passé simple. Ces emplois prototypiques ont donné lieu à un large ensemble d'usages stylistiques. : hypothèse, discours indirect libre, imparfait de politesse, forain, hypocoristique, ludique et narratif. La diversité des usages pose la question de l'unité sémantique de la forme, non seulement en synchronie mais aussi dans les cadres de son évolution diachronique et de son acquisition. Ce problème est appréhendé à travers les analyses de Damourette et Pichon et de Wilmet, par le guillaumisme, la sémantique logique et la pragmatique de la pertinence. Ces cadres permettent d'identifier les paramètres en jeu dans chaque emploi, et les modes de leur application à une problématique sémantique particulièrement délicate.
Le présent ouvrage saura donc intéresser autant les théoriciens du sens linguistique que les praticiens concernés par son organisation.

The uses of the French imperfect have undergone a vast extension throughout the history of the French language. It has become prototypical in contexts such as description where old French used simple past. The prototypical uses have resulted in a large number of stylistic uses: hypothesis, free indirect speech, and the so-called forain, hypocoristique, ludique and narratif. The wide range of uses raises the question of the semantic unity of that form in synchrony as well as in diachrony.
Here are gathered for the first time discussions of emergent uses of the imperfect, that are tackled through a variety of approaches (Damourette and Pichon’s, Wilmet’s or Guillaume’s systems, logic semantics or relevance theory).
This volume will be of interest for theoreticians interested in linguistic meaning and applied linguists concerned with its organization.

Paperback : List price

EUR  €57.00USD  $72.00
Review Quotes
”The volume presents an insight into current scholarship on the subject of IMP [ imparfait], and it is interesting to see the variety of interpretations even within the majority monosemitic approach. A must for all researchers of IMP.” in: French Language Studies, Vol. 16, 2006
Table of contents
Emmanuelle LABEAU et Pierre LARRIVÉE : Avant-Propos Jacques BRES : L’imparfait : L’un et/ou le multiple ? A propos des imparfaits «narratif» et «d’hypothèse» Co VET : L’imparfait : emploi anaphorique et emplois non anaphoriques Patrick CAUDAL et Carl VETTERS : Que l’imparfait n’est pas (encore) un prétérit Emmanuelle LABEAU : Mon nom est narratif : imparfait narratif Louis DE SAUSSURE et Bertrand STHIOUL : Imparfait et enrichissement pragmatique Laurence ROSIER : L’imparfait ventriloque ? Monique MONVILLE-BURSTON et Jack BURSTON : Retour à «Remise de peine» : L’imparfait : un toncal à faible marquage Anne-Rosine DELBART : L’imparfait : une affaire d’instruction(s) Martin HOWARD : Les contextes prototypiques et marqués de l’emploi de l’imparfait par l’apprenant du français langue étrangère Pierre LARRIVÉE : Quelques questions sur les nouveaux emplois de l’imparfait : conclusions du colloque et compte rendu de la session plénière
Index Card