Liban. Mémoires fragmentées d’une guerre obsédante

L’anamnèse dans la production culturelle francophone (2000-2015)

Series:

Liban. Mémoires fragmentées d’une guerre obsédante examine les œuvres d’artistes, d’écrivains et de cinéastes francophones qui tentent d’initier un travail d’anamnèse de la guerre « civile » qui a ravagé le Liban entre 1975 et 1990. Calargé postule que la production culturelle des années 2000-2015 tente de combler le vide généré par l’absence d’un récit national qui raconte l’histoire contemporaine du pays. L’ouvrage explore des questionnements en rapport avec la nécessité de l’anamnèse mais aussi de ses limites dans une situation marquée à la fois par des traumatismes collectifs, par une compétition de mémoires partisanes en conflit et par une volonté officielle d’étouffer le passé récent et d’en gommer les traces.

In Liban. Mémoires fragmentées d’une guerre obsédante, Calargé focuses attention on the ways in which Francophone artists, writers, and filmmakers have revived the collective memory of the (un)civil war that ravaged Lebanon between 1975 and 1990. Their works both defy and critique the politics of forgetting that was actively pursued by the post-war leadership and attempt to fill a gaping void in the country’s national historical narrative. Nonetheless, such efforts are necessarily limited. They are limited by both the persistent feeling that the war is not (yet) over and by the limits of personal narratives in the absence of a national project that ensures and facilitates a collective memorialization of the war.

Prices from (excl. VAT):

€132.00$152.00
Add to Cart
Carla Calargé est Maître de Conférences à l’université de Florida Atlantic. Elle a publié de nombreux articles, co-édité un volume intitulé Haiti and the Americas (2013) et co-dirigé un numéro spécial de la Cincinnati Romance Review (2011) dédié à Assia Djebar.

Carla Calargé is Associate Professor of French and Francophone Literature at Florida Atlantic University. She has published many articles. She is also the co-editor of Haiti and the Americas (2013) and Assia Djebar: une écrivaine entre deux rives (2011).
Introduction
Pour contextualiser notre propos : la guerre, avant et après
1. De la multiplicité des causes du conflit
2. Survol rapide de la guerre : un tableau changeant et des alliances instables
3. La fin de la guerre : quel bilan
4. Plus ça change… plus ça empire ?
Les mémoires de la guerre et la production culturelle
1. En guise de préambule
2. Traumatismes, amnésie et mémoires : quelle(s) H/histoire(s) raconter ?
3. De la multiplicité (des expressions) de la mémoire
4. Découpage thématique

La mémoire traumatique : parcours féminins dans un pays en feu
Face-à-face avec les blessures du passé : La Levée des couleurs de Ramy Zein
En funambule sur la ligne de démarcation : de quel côté la victime, de quel côté l’assassin ?
Fragments d’histoires d’une guerre au quotidien : le corps de la ville dans le récit d’une vie
Conclusion

De la présence (spectrale) du passé : la mémoire en palimpsestes de Beyrouth
La mémoire des lieux pratiqués : Beyrouth dans Histoire de la grande maison de Charif Majdalani
L’ancien centre-ville de Beyrouth : spectre ou hétérotopie ?
Conclusion

Les enfants de la guerre : une mémoire qui (se) cherche
Souvenirs d’enfance : la guerre au quotidien
Mémoire des lieux et lieux de mémoire. Beyrouth : une obsession où l’on se perd
Conclusion

La mémoire contestataire : pour une conscience citoyenne
Le corps féminin comme lieu où s’écrit l’histoire dans La Malédiction de Hyam Yared
Une fenêtre sur l’enfer : la violence au quotidien dans Balle perdue de Georges Hachem
Conclusion

Conclusion. Et maintenant, on va où ?
Bibliographie
Index
Ceux qui s’intéressent à la production culturelle du monde arabe francophone—le Proche-Orient et le Liban en particulier –, et aux questions relatives au traumatisme, à la guerre (civile), à la mémoire et à l’anamnèse.

All interested in the Francophone literature and cultural production of the Arab World—particularly the Near East and Lebanon –, and in trauma, (civil) war, amnesia, and cultural memorialization.