« Je, auteur de ce livre »

L’affirmation de soi chez les historiens, de l’Antiquité à la fin du Moyen Age

Series: 

Author: Cristian Bratu
In L’affirmation de soi chez les historiens, Cristian Bratu discusses authorial self-representations and self-promotion strategies in the works of ancient and medieval historians, from Herodotus (5th c. BC) to Philippe de Commynes (15th c. AD). After describing the emergence of an author figure in the works of ancient Greek and Roman historians, Bratu shows that, in spite of the emphasis placed by the nascent Christian civilization on humility, medieval historians were anything but self-effacing. Subsequently, he focuses on the authorial figures of French medieval historians who wrote in the vernacular between the 12th and 15th centuries. Bratu uses a variety of approaches (philology, codicology, narratology) in order to shed new light on the authorial figures of ancient and medieval historians.

Dans L’affirmation de soi chez les historiens, Cristian Bratu étudie la figure de l’auteur dans les œuvres des historiens antiques et médiévaux, d’Hérodote (Ve siècle av. J.-C.) à Philippe de Commynes (XVe siècle ap. J.-C.). Après une section dédiée à l’émergence d’une figure d’auteur chez les historiens de l’Antiquité gréco-romaine, Bratu montre que malgré l’importance accordée à l’humilité dans la civilisation chrétienne naissante, les historiens médiévaux furent tout sauf modestes. Cette étude se concentre ensuite sur les figures des historiens de langue française entre le XIIe et le XVe siècle. En s’appuyant sur différentes méthodes (philologie, codicologie, narratologie), Cristian Bratu apporte un éclairage nouveau sur la figure de l’auteur chez les historiens antiques et médiévaux.

Prices from (excl. VAT):

€167.00$201.00
Add to Cart
''Depuis les années 1990 les études sur l’écriture de l’histoire étaient restées en sommeil. L’ouvrage de Cristian Bratu est ambitieux et relance le débat sur des questions essentielles: la genèse, le développement de la notion d’auteur et ses implications; questions analysées ici sous un angle très large, couvrant près de deux millénaires [...] Le travail de Cristian Bratu force le respect par l’étendue du domaine de recherche et par la rigueur de la démarche qui s’appuie sur de solides présupposés épistémologiques et théoriques (analyse du discours, socio-poétique, philosophie et rhétorique du manuscrit et du livre …)''. Joël Blanchard in Francia Recensio , 4 (2019).

"Dans cet ouvrage ambitieux qui n’embrasse pas moins de vingt siècles de production littéraire historiographique, Cristian Bratu propose d’examiner la question de l’‘égotextualite ́’, c’est-à-dire la manière dont l’historien qui écrit se représente dans le texte. Bratu remarque en effet qu’une approche synthé́tique du sujet manque encore au champ des études classiques et mé́diévales, qui se sont plutot concentrées sur des cas particuliers [...] Le projet est de grande envergure; pourtant Bratu ne perd jamais de vue son sujet qu’il investigue de fac on rigoureuse et détaillée [...] Un ouvrage de référence à poser sur toutes les étagères!". Coline Blaizeau, French Studies, Volume 74, Issue 3, July 2020.