Réalités pseudonymes

Series:

Réalités pseudonymes explore la question de la réalité à travers le prisme du nom propre et de ses mécanismes référentiels dans la littérature et les arts au tournant du 21ème siècle. Julie Gaillard convoque les œuvres de penseurs, auteurs et artistes qui ont en commun de remettre en question l'évidence référentielle du nom propre pour interroger la fabrique du réel et montrer comment il peut être transformé, suspendu ou encore détourné : Jean-François Lyotard, Samuel Beckett, Édouard Levé, ainsi que les artistes Renaud Cojo et Invader. Situé au carrefour de plusieurs disciplines, l'ouvrage interroge la trame de la réalité à l’heure où les sociétés glissent de modalités analogiques à des modalités numériques de sa médiation.

Réalités pseudonymes explores the question of reality through the lens of the proper name and its referential mechanisms in French literature and arts at the turn of the 21st century. Julie Gaillard analyzes the works of thinkers, authors, and artists who all question the referential transparency of the proper name to question the fabric of reality and show how it can be transformed, suspended or even faked: Jean-François Lyotard, Samuel Beckett, Édouard Levé, as well as the artists Renaud Cojo and Invader. Situated at the crossroads of several disciplines, the book questions the fabric of reality at a time when societies are shifting from analogue to digital modalities of its mediation.

E-Book : List price

EUR €88.00USD $106.00
Biographical Note
Julie Gaillard (Ph.D., Emory University, 2016) enseigne à l’University of Illinois at Urbana-Champaign. Ses recherches portent sur la littérature, la culture et la pensée françaises des 20ème et 21ème siècles. Elle a co-édité Traversals of Affect : on Jean-François Lyotard (2016).

Julie Gaillard, Ph.D. (Emory University, 2016), is Assistant Professor of French at the University of Illinois at Urbana-Champaign. Her work focuses on 20th- and 21st century French literature, culture, and thought. She coedited Traversals of Affect: on Jean-François Lyotard (2016).
Table of contents
Contents

Remerciements
Table des illustrations
Liste des abbreviations

Introduction
1 Réalités troublées – Samuel Beckett
 1 Noms en série (Watt)
 2 La deixis impossible et le naufrage du sujet
2.1 « Sans noms propres pas de salut » : le nom, le sujet (L’Innommable)
2.2 Permutations (Pas)
 3 Le nom propre, zone d’inintelligibilité
3.1 Le nom enclavé – Pochade radiophonique
3.2 Le nom propre, « zone dangereuse » au carrefour de la communication ? – Quad
2 Réalités suspendues – Édouard Levé
 1 La réalité à l’index : actualiser la virtualité (Gros plan sur le nom)
1.1 Un art de la référence
1.2 Distorsion de la référence
1.3 Distorsion de la signification
1.4 Travail de la matérialité
 2 Virtualiser l’actualité. (Disparition du nom propre)
2.1 Pragmatique de l’image de presse
2.2 Pragmatique de l’archétype
2.3 Illimitation référentielle et mise en question de la référentialité
 3 L’aleph : identité, temporalité, virtualité
3.1 Nom propre et preuve d’existence
3.2 Enjeux de la signature « pré-posthume » (Œuvres)
3.3 Nom propre et matrice archivistique : le vertige documentaire d’Autoportrait
3.4 Je et Tu en miroir : Suicide
3.5 Excursus sur le suicide 
3 Réalités virtuelles
 1 Renaud Cojo – Réalités potentielles
1.1 Pragmatique du nom propre schizophrène
1.2 Un hétéronyme sur une autre scène
1.3 Pseudonyme et possibilité
1.4 Pronom propre, pronom commun 
1.5 « Qui dit ‘je’ ?»
 2 Invader – Réalités anonymes
2.1 Territorialiser la carte ; cartographier le territoire
2.2 Anonymats
4 Coda – Réalités silencieuses

Bibliographie
Index
Readership
Quiconque s’intéressant à la question de la réalité et de la fiction dans la littérature et les arts contemporains, ainsi que quiconque s’intéressant plus particulièrement aux œuvres de Samuel Beckett et d’Édouard Levé.

All interested in the question of reality and fiction in contemporary French literature and arts, and all more specifically concerned with the works of Samuel Beckett and Édouard Levé.
Index Card