Le Jeu de l'ambiguïté et du mot

Ambiguïté intentionnelle et Jeu de mots chez Apollinaire, Prévert, Tournier et Beckett

Series:

Malgré leur apparente disparité, Apollinaire, Prévert, Tournier et Beckett partagent leur prédilection pour l’ambiguïté en général et leur goût pour le jeu de mots en particulier. La fonctionnalité littéraire qu’ils confèrent aux doubles sens et au jeu de mots ne se limite pas à la plaisanterie ou au divertissement cérébral. Bien au contraire, elle est souvent à l’origine d’évocations sérieuses et d’implications tragiques. Qui plus est, l’ambiguïté intentionnelle et le jeu de mots peuvent être à la base de la genèse et de la structuration de leurs œuvres.

Despite their apparent disparity, Apollinaire, Prévert, Tournier and Beckett share a predilection for ambiguity in general and for puns in particular. The literary function they confer to double meanings and puns is not limited to humour or entertainment. On the contrary, it often generates serious reflections and tragic plots. Moreover, intentional ambiguity and puns can be the basis for the genesis and structuring of their works.

E-Book : List price

EUR €99.00USD $119.00
Biographical Note
Nicolaas van der Toorn, docteur-ès-lettres (2019), a enseigné la langue et la litérature françaises au lycée puis à l’Université de Leyde. Il a publié des articles sur Montaigne, Rabelais, Apollinaire, Tournier et Beckett.

Nicolaas van der Toorn, Ph.D. (2019), has taught French language and literature at the higher secondary level and subsequently at Leiden University. He has published on Montaigne, Rabelais, Apollinaire, Tournier and Beckett.
Table of contents
Liste d’illustrations et figures
Remerciements

1 Introduction
 1 Ambiguïté
 2 Ambiguïté intentionnelle
 3 Jeu de mots
 4 Pour une anatomie de l’ambiguïté intentionnelle et du jeu de mots

2 Le Monostique d’Apollinaire ou les Contorsions d’un vers solitaire
 1 Apollinaire et la fonction créatrice des jeux de mots
 2 Chantre : intratextualités
 3 Chantre : intertextualités
 4 Conclusion

3 Jacques Prévert : Le Cheval rouge
 1 La méconnaissance
 2 La critique
 3 Simplicité apparente contre richesse cachée
 4 Analyse d’un parangon de la poésie de Prévert : Le Cheval rouge
 5 Conclusion

4 Sémiotique et Onomastique dans Le Roi des aulnes de Michel Tournier
 1 Introduction
 2 L’interprétation des signes
 3 De quels signes s’agit-il ?
 4 L’onomastique
 5 Conclusion

5 Réécriture et « Bricolage » : Gilles & Jeanne de Michel Tournier
 1 Introduction
 2 Mythographies
 3 Gilles & Jeanne
 4 Tournier et Bataille (premier intertexte)
 5 Tournier et Là-Bas de Huysmans (second intertexte)
 6 Tournier et Gilles und Jeanne de Georg Kaiser (troisième intertexte)
 7 Tournier et Gilles de Rays. Une grande figure diabolique de Roland Villeneuve (quatrième intertexte)
 8 Tournier et La Passion de Gilles de Pierre Mertens (cinquième intertexte)
 9 Questions de titre
 10 Conclusion
 Annexe

6 Aux confins du texte à dire et de la didascalie
 1 Introduction
 2 Nagg et Nell, Tandem immobile : analyse de quelques effets sonores et visuels dans Fin de partie
 3 Le DISCOURS DIDASCALIQUE dans En attendant Godot et Pas

7 Conclusion

Références bibliographiques

Index nominum
Readership
Enseignants (universitaires), étudiants et lecteurs avertis s’intéressant à la littérature française du XXe siècle (poésie, roman, théâtre) et à l’ambiguïté linguistique.

Scholars, students and lay audience interested in twentieth-century French literature (poetry, novel, theatre) and linguistic ambiguity.
Index Card