Naviguer par titre

You are looking at 1 - 7 of 7 items for :

  • Cultural Studies x
  • Primary Language: fr x
Tout effacer

Identités françaises

Banlieues, féminités et universalisme

Series:

Mame-Fatou Niang

Identités françaises interroge les notions de périphérisation et d’identité nationale à travers une étude de discours sur les banlieues françaises. L’exploration du quotidien, au détriment de l'extraordinaire, invite le lecteur à reconsidérer les représentations des périphéries, et les processus qui créent citoyenneté et marginalité dans la France républicaine. L'accent est porté sur des expériences féminines dans des œuvres produites par des écrivains et artistes issus de ces espaces. Cette attention éclaire les parcours de femmes qui concentrent un ensemble de marginalités socio-économiques ou raciales. L’étude de ces intersections illuminent de nombreuses notions d’inclusion et de périphérisation. En plein débats autour d’une identité nationale une et indivisible, l’œuvre de Mame-Fatou Niang illumine des identités plurielles ancrées dans les banlieues françaises.

Identités françaises interrogates notions of marginalization and national identity through an analysis of French banlieues. The display of the quotidian, at the expense of the extraordinary, invites the reader to reconsider the most common images of these urban peripheries and the processes that create citizenship and marginality in republican France. The focus is on the female experience, in works produced by writers and artists from these peripheries. Banlieue women sit at the intersection of marginalities of race, gender and class. The study of these intersections illuminates multiple notions of identity, belonging and peripheralization. Amid the contemporary flare-ups and debates around a single and indivisible French national identity, Mame-Fatou Niang’s work brings to light plural identities rooted in France’s suburban spaces.

Boris Vian, faiseur de hoax

Pour une démystification de l’Affaire Vernon Sullivan

Series:

Clara Sitbon

Boris Vian, faiseur de hoax : pour une démystification de l’Affaire Vernon Sullivan propose la première véritable théorie du canular, ou hoax littéraire : Qu’est-ce qu’un hoax littéraire ? Comment se manifeste-t-il ? Quelles en sont les conséquences sur la fonction de l’auteur ?
S’inspirant de grands théoriciens de la littérature tels Roland Barthes, Michel Foucault ou Jacques Derrida, Clara Sitbon applique sa toute nouvelle théorie des hoaxes littéraires à des exemples tirés des littératures française, britannique et australienne et, ce faisant, parvient à établir la première typologie des hoaxes. Plus précisément, à travers une analyse détaillée de l’Affaire Boris Vian/Vernon Sullivan (1946-1950) comme fil rouge, Clara Sitbon démontre habilement que le hoax littéraire peut être un outil d’analyse littéraire de qualité. Plus important encore, elle prouve que les auteurs pseudonymes, ces compagnons d’infortunes de leurs créateurs ont, eux aussi, une légitimité littéraire.

Boris Vian, faiseur de hoax : pour une démystification de l’Affaire Vernon Sullivan offers the first comprehensive theory of literary hoaxes: What are they? How can recognise them? How do they work? What are their consequences on the notion of authorship?
Drawing on literary theorists such as Roland Barthes, Michel Foucault and Jacques Derrida, Clara Sitbon applies her theory to a range of hoaxes in French, British and Australian literatures, thereby providing a detailed typology of hoaxes. More particularly, through detailed analysis of the Boris Vian/Vernon Sullivan Affair (France, 1946-1950) as a case study for her theory, Clara Sitbon cleverly demonstrates that the literary hoax can indeed be a useful analytical tool in literary criticism. More importantly, she proves that pseudonymous authors can indeed have a literary legitimacy.

Récits contemporains d’endeuillés après suicide

Les cas Fottorino, Vigan, Grimbert, Rahmani, Charneux et Delaume

Series:

Michèle Bacholle-Bošković

Cet ouvrage de Michèle Bacholle est le premier à examiner des écrits autobiographiques de romanciers français contemporains endeuillés après suicide. Alors que les livres de Fottorino et Vigan permettent une réflexion sur la famille, la filiation et les secrets (aux effets pathogènes et transgénérationnels), ceux de Grimbert et Rahmani montrent comment l’Histoire (l’Holocauste et les massacres des harkis) a causé des suicides retardés. Charneux et Delaume ouvrent, eux, une discussion sur les enfants endeuillés après suicide. Puisant dans la psychologie et la suicidologie, ce livre montre les stratégies utilisées pour dire l’indicible et que l’écriture permet une restructuration de soi. En explorant le suicide et les tenants et aboutissants de ce deuil particulier, il lève aussi un tabou.

Michèle Bacholle’s book is the first to examine autobiographical writings by contemporary French novelists, survivors of another person’s suicide. While Fottorino’s and Vigan’s books allow a reflection on family, filiation, and family secrets (with their pathogenic and transgenerational effects), Grimbert’s and Rahmani’s show how History (the Holocaust and the harkis’ massacres at the end of the Algerian War) caused delayed suicides, and Charneux and Delaume open a discussion on children as suicide survivors. Using sources in psychology and suicidology, this book shows the strategies these writers use to tell the unspeakable and shows how writing enables self-restructuration.By exploring suicide and the ins and outs of its specific kind of mourning, this book breaks a taboo.

Une troisième vague féministe et littéraire

Les femmes de lettres de la nouvelle génération

Series:

Michèle Schaal

En France, les années 1990 constituent une période charnière pour la littérature et le féminisme. Cette décennie marque l’émergence d’une nouvelle génération d’écrivaines ainsi que d’une nouvelle génération de militant.e.s féministes. Une troisième vague féministe et littéraire de Michèle A. Schaal constitue une approche inédite car elle est la première à établir une connexion entre les deux mouvements. À travers une analyse interdisciplinaire—féministe, culturelle et littéraire—Schaal démontre comment ces deux mouvances ont abordé de manière similaire les questions identitaires et sexuelles qui émergent lors de cette décennie, notamment via l’analyse de quatre romans : Truismes de Marie Darrieussecq (1996), Les Jolies Choses de Virginie Despentes (1998), Viande de Claire Legendre (1999) et Garçon manqué de Nina Bouraoui (2000).

In France, the 1990s constituted a crucial era both for feminism and literature. This decade witnessed the emergence of a new generation of women writers, as well as of a new generation of feminist activists. Michèle A. Schaal’s Une troisième vague littéraire et féministe is the first study of its kind to establish a connection between both. Through an interdisciplinary approach—feminist, cultural, and literary—Schaal demonstrates how these young feminists and writers approached, in similar manners, the identity and sexuality-related debates that occurred during this decade, namely via an analysis of four novels: Truismes by Marie Darrieussecq (1996), Les Jolies Choses by Virginie Despentes (1998), Viande by Claire Legendre (1999) and Garçon manqué by Nina Bouraoui (2000).

Series:

Hadrien Bru

La Phrygie Parorée et la Pisidie septentrionale deals with the history, the historical geography and the cultural sociology of Phrygia Paroreios and Northern Pisidia during the Hellenistic and Roman periods (IVth cent. BC – IVth cent. AD). This region of inner Anatolia, mostly inhabited by Pisidians and Phrygians, faced gradually the settlement of Greek, Macedonian, Jewish, Thracian, Lycian and Roman colonists who deeply modified the local cultures and geopolitics. With an approach based on epigraphic, archaeological, literary and numismatic sources, this work is the first historical synthesis devoted to a region showing strong cultural identities, which makes it essential to the understanding of the Graeco-Roman East.

La Phrygie Parorée et la Pisidie septentrionale traite de l’Histoire, de la géographie historique et de la sociologie culturelle de la Phrygie Parorée et du Nord de la Pisidie aux époques hellénistique et romaine (IVe s. av. J.-C.-IVe s. ap. J.-C.). Cette région de l’Anatolie intérieure, surtout peuplée par les Pisidiens et les Phrygiens, eut successivement à faire face à l’installation de colons grecs, macédoniens, juifs, thraces, lyciens et romains qui modifièrent en profondeur les cultures et la géopolitique locales. Grâce à une approche fondée sur l’examen des sources épigraphiques, archéologiques, littéraires et numismatiques, cet ouvrage constitue la première synthèse historique sur une région aux identités culturelles marquées, essentielle à la compréhension de l’Orient gréco-romain.

Le roman-photo

Actes du colloque de Calaceite (Fondation NOESIS). 21-28 août 1993

Edited by Jan Baetens and Ana Gonzalez

Rassemblant les actes du colloque international sur le roman-photo qui s'est déroulé à la Fondation NOESIS en août 1993, le présent volume aborde pour la toute première fois les diverses facettes du genre longtemps négligé qu'est la narration photographique.
Les grands spécialistes européens et américains du roman-photo présentent ici une synthèse des connaissances actuelles tout en formulant de multiples pistes de recherche pour les années à venir. Leurs interventions s'organisent autour de cinq axes-clé: l'histoire du genre, le problème de son lectorat, ses rapports avec des pratiques analogues tels le reportage ou le livre illustré, les questions relatives à la spécificité controversée du roman-photo et, enfin, l'analyse détaillée de ses plus belles réussites, anciennes ou contemporaines. Une bibliographie très fouillée couronne l'ensemble.
Faisant alterner les voix des théoriciens et des critiques, des lecteurs et des praticiens, les actes de ce colloque constituent à la fois une somme et un laboratoire, un ouvrage de référence et un instrument de recherche.

Littératures du Congo-Zaïre

Actes du colloque international de Bayreuth (22-24 juillet 1993)

Edited by Pierre Halen and János Riesz