Naviguer par titre

You are looking at 1 - 6 of 6 items for :

  • Status (Books): IHST x
  • Primary Language: fr x
Tout effacer

Series:

Edited by Kathleen Gyssels and Christa Stevens

Écrivain inclassable, Hélène Cixous offre une écriture dont les grands thèmes – le père mort, le pays perdu et la mère étrangère –, aux fortes résonances autobiographiques, s’affirment continuellement tout en multipliant les échos poétiques et philosophiques. La question de l’origine, à la fois singulière et plurielle, donne lieu à une écriture-pensée d’une subjectivité qui montre ses enracinements, revisite les lieux et les liens, mais (se) défait aussi des mythes de l’origine. Ce volume se propose d’étudier les marqueurs de la féminité, de l’ « algériance » et de la judéité comme les principaux lieux d’interrogation de l’origine, auxquels s’ajoutent la filiation allemande mise en lumière dans les textes les plus récents, Gare d’Osnabrück à Jérusalem et Une autobiographie allemande. Le volume ouvre par un inédit d’Hélène Cixous, « Un legs empoisonné ».

Hélène Cixous offers us an unclassifiable oeuvre, the main themes of which - the dead father, the lost country and the foreign mother -, all autobiographically inspired, assert themselves as such while offering the reader continuously new poetical and philosophical insights.
The question of origin, either singular or multiple, gives rise to an écriture-pensée of a subjectivity which shows its roots, revisits places and relationships, but also breaks down myths of origin.
This collections of essays proposes to study the markers of femininity, “algériance”, Jewishness and, as expressed in Cixous’ latest works of fiction, the German filiation, as the main places of questioning origin. « Un legs empoisonné », an unpublished text by Hélène Cixous, opens the collection.

Chateaubriand

Une identité trinitaire

Series:

Béatrice Didier

Par sa situation historique, par la variété des expériences qu'il a vécues, Chateaubriand dans les Mémoires d'Outre-tombe semble parfois être pris de vertige : comment affirmer qu'il est bien le même ? La défense de la liberté lui semble être une constante de son identité. Mas ce combat suffit-il à gommer ses contradictions ? N'y a-t-il pas des failles dans le portrait qu'il entend donner de lui-même ? Faut-il les camoufler, ou permettent-elles, au contraire, d'explorer la richesse d'un (ou plusieurs) moi virtuel qui sous-tendrait toute son existence et que cet « autre moi » de l’écrivain ne parvient pas non plus à épuiser complètement ?

Series:

Louis d’Avout

Agent de la mondialisation au coeur des réflexions critiques, l’entreprise est aussi un phénomène juridique. Elle entretient à ce titre des rapports complexes avec les droits des Etats. Organisme dynamique établi à partir d’eux, et en particulier des réglementations de droit privé, l’entreprise sécrète un pouvoir dont on prétend qu’il remettrait en cause l’autorité des lois. Ce cours étudie la façon dont l’entreprise est assujettie aux divers droits nationaux, pour sa constitution et son activité à travers les frontières. Sont à ce titre passées en revue les diverses règles et méthodologies de rattachement des situations ou d’applicabilité des lois en droit des affaires contemporain : les localisations territoriales sont concurrencées par l’impact de l’autonomie de la volonté, laquelle est elle-même corrigée par l’auto-rattachement des régimes de police. Prenant appui sur certaines évolutions contemporaines (régulation administrative sectorielle, régimes responsabilisateurs de vigilance-conformité), le cours cherche aussi à expliciter comment l’entreprise intériorise les cumuls de régimes juridiques d’origines diverses et apprend à gérer leurs frictions ou contradictions, en dehors même du contentieux. En résultent une compréhension nouvelle du lien unissant les entreprises aux Etats et l’urgence d’une coopération renouvelée des autorités publiques pour une discipline mondiale cohérente des pouvoirs économiques privés.

Series:

Gilles Cuniberti

Comment justifier de faire produire effet aux jugements rendus par des tribunaux étrangers? La question est ancienne dans le monde de common law. Tant l’Angleterre que les Etats-Unis ont développé des théories originales fondant l’accueil des jugements étrangers et dessinant une partie du régime de cet accueil. Dans la tradition juridique continentale, la question du fondement de l’effet des jugements étrangers n’a en revanche guère été approfondie. Elle devrait pourtant être essentielle, en permettant soit d’expliquer les solutions retenues par le droit positif, soit de les rationaliser.
Ce cours présente et critique les différentes théories et fondements existant en droit comparé. Certaines mettent en avant les intérêts privés des justiciables, à l’instar du droit à l’exécution des jugements promu par la Cour européenne des droits de l’homme. D’autres privilégient les intérêts des Etats, qu’ils soient purement économiques ou plus politiques. Enfin, le cours s’interroge sur le fondement de la circulation des jugements dans les systèmes fédéraux, en insistant plus particulièrement sur le principe de confiance mutuelle prévalant dans l’Union européenne.

Series:

Edited by Michel H Kowalewicz

Auch wenn die Namensgebung erst zu Beginn des 20. Jahrhunderts in den USA erfolgte, reichen in Europa die ersten Ansätze der Ideengeschichte viel tiefer in die Vergangenheit zurück. Im Laufe der letzten knapp einhundert Jahre erlebte die ideengeschichtliche Forschung dabei ihre Höhen und Tiefen, wurde als interdisziplinäre Praxis mal mit Begeisterung, mal mit Reserve aufgenommen, ihre Begriffe immer wieder aufs Neue definiert und in manchen Sprachkontexten sogar durch neue ersetzt. Heutzutage – und neuerlich mit besonderer Überzeugung – wird verstärkt versucht zu bestimmen, was sie „eigentlich“ sein soll. Bevor man aber zu einer Übereinkunft kommen kann, was die Ideengeschichte sei und was sie in der Zukunft nicht sein soll, ist es nötig, die Vielfalt der Traditionen dieser immer wieder umgedachten Begriff anhand ausgewählter Beispiele in einer Zwischenbilanz zu würdigen.