Naviguer par titre

You are looking at 1 - 10 of 49 items for :

  • Literary Relations x
  • Primary Language: fr x
Tout effacer

Chateaubriand

Une identité trinitaire

Series:

Béatrice Didier

Par sa situation historique, par la variété des expériences qu'il a vécues, Chateaubriand dans les Mémoires d'Outre-tombe semble parfois être pris de vertige : comment affirmer qu'il est bien le même ? La défense de la liberté lui semble être une constante de son identité. Mas ce combat suffit-il à gommer ses contradictions ? N'y a-t-il pas des failles dans le portrait qu'il entend donner de lui-même ? Faut-il les camoufler, ou permettent-elles, au contraire, d'explorer la richesse d'un (ou plusieurs) moi virtuel qui sous-tendrait toute son existence et que cet « autre moi » de l’écrivain ne parvient pas non plus à épuiser complètement ?

Series:

Michał Obszyński

Manifestes et programmes littéraires aux Caraïbes francophones étudie les textes manifestaires et programmatiques publiés aux Caraïbes francophones durant le XXe siècle. Il fait apparaître les enjeux esthétiques et idéologiques qui sous-tendent les débats littéraires en Haïti et aux Antilles françaises. Il montre également l’évolution de ces manifestes au gré des mutations socio-politiques et intellectuelles de cette période.
De la génération de La Ronde à la littérature-monde, en passant par, entre autres, l’indigénisme, la négritude, le réalisme merveilleux et la créolité, Michał Obszyński dresse un large panorama des principaux projets littéraires de la Caraïbe francophone. Son ouvrage permet de mieux comprendre l’émergence de ces courants littéraires et montre le rôle vital du manifeste dans leur formation et leur diffusion.


Manifestes et programmes littéraires aux Caraïbes francophones analyses the manifestoes and programmatic texts published in the French speaking Caribbean since the beginning of the twentieth century until present times. It uncovers the aesthetic and ideological issues underlying the literary debates in Haiti and the French West Indies. It also shows the evolution of these manifestos according to the socio-political and intellectual changes of that period.
From the generation of La Ronde to the concept of littérature-monde, through, inter altra, indigénisme, négritude, réalisme merveilleux or créolité, Michał Obszyński provides a broad overview of the major literary projects of the French speaking Caribbean. His work sheds light on the emergence of these literary movements and shows the vital role of the manifesto in their establishment and propagation.

Philologie et théâtre

Traduire, commenter, interpréter le théâtre antique en Europe (XVe – XVIIIe siècle)

Series:

Edited by Véronique Lochert and Zoé Schweitzer

Après avoir été longtemps réduites à des recueils de sentences morales ou à des modèles rhétoriques, les pièces des grands dramaturges grecs et latins reconquièrent, à la fin du XVe siècle, une part importante de leur théâtralité. Le travail des traducteurs, situé au carrefour de l’explication philologique et de l’appropriation culturelle, est un élément essentiel de ce renouveau.
Le théâtre occupe une place centrale parmi les œuvres antiques éditées et commentées par les Renaissants, et dans leurs réflexions sur l’Antiquité, mais pose de nombreux problèmes d’interprétation. Comment lire ces textes destinés à la scène et dont une pleine compréhension engage le ressaisissement d’un monde révolu?
Les contributions réunies dans ce volume explorent la diversité des pratiques européennes du XVe au XVIIIe siècle afin de mieux mettre en valeur le rôle joué par la traduction dans le nouveau statut du texte dramatique. Elles éclairent la dimension herméneutique de la traduction, son apport à la réflexion théorique sur le théâtre et la place du spectacle antique dans la Querelle des Anciens et des Modernes.

Series:

Edited by Sjef Houppermans, Manet van Montfrans and Annelies Schulte Nordholt

Historiographie de l’antiquité et transferts culturels

Les histoires anciennes dans l’Europe des XVIIIe et XIXe siècles

Series:

Edited by Chryssanthi Avlami, Jaime Alvar and Mirella Romero Recio

De Giambattista Vico à J. G. Herder et de B. G. Niebuhr à Théodore Mommsen, les essais réunis dans ce volume nous proposent des lectures stimulantes d’un certain nombre d’œuvres majeures des Lumières et de la période post-révolutionnaire. Le livre est divisé en deux parties : la première, intitulée « Questions d’historiographie » permettra aux lecteurs d’appréhender, à travers l’analyse des récits d’histoire ancienne, les mutations du discours historique pendant le XVIIIe et le XIXe siècle. La seconde partie, intitulée « Questions de transferts culturels » , porte sur la diffusion du savoir classique dans l’Europe, notamment à travers l’analyse des mécanismes de réception.
Mots clés : Antiquité et Modernité, historiographie, philosophies de l’histoire, échanges culturels, usages politiques de l’histoire, identité nationale et nationalisme.

Les Philosophes et leurs papes

Actes du colloque Les papes imaginaires des Limières françaises 1713-1789. Academia Belgica Rome, 13-15 mars 2008

Series:

Edited by Jan Herman, Kris Peeters and Paul Pelckmans

A décréter absurde et insensé tout ce qu’elles rejetaient, les Lumières se condamnaient bien souvent à ne pas comprendre les ressorts secrets des préjugés. Clé de voûte de la catholicité, l’autorité du pape venait du coup à figurer une énigme absolue et à la lettre impensable.
Les Philosophes et leurs papes cherche, dans le prolongement d’un colloque de l’ Academia Belgica de Rome en mars 2008, à faire le tour de cette énigme. Il s’intéresse assez peu à la réalité historique de la papauté du XVIIIe siècle, mais d’autant plus aux diverses imageries qu’elle suscite aussi bien dans les récits de voyage (De Brosses, Sade) que sous la plume militante des Philosophes – de l’ Essai sur les moeurs de Voltaire à tel canular de pamphlétaire.
On pourra découvrir ainsi que le regard des Lumières françaises sur la papauté, en dépit de sa perplexité première et/ou en raison de celle-ci, est plus mouvant et sans doute plus ambigu qu’on ne pourrait croire à première vue.

Carnets de doute

Variantes romanesques du voyage chez J.M.G. Le Clézio

Series:

Isa Van Acker

Carnets de doute, qui propose une lecture novatrice de trois romans majeurs de J.M.G. Le Clézio ( Le livre des fuites, Le chercheur d’or, La quarantaine), s’adresse aussi bien aux chercheurs et étudiants universitaires qu’à tout lecteur amateur de Le Clézio. A partir de microlectures qui prennent en compte le détail du texte et visent à faire ressortir les champs de tension qui sous-tendent l’œuvre, Isa Van Acker examine les modulations lecléziennes de la thématique du voyage dans leurs divers rapports avec la tradition littéraire et les paradoxes qui marquent l’époque contemporaine. En un temps où la notion de voyage fait l’objet de critiques courantes comme de multiples tentatives de revalorisation, l’écriture leclézienne se caractérise selon l’auteur par une part d’inquiétude et d’interrogation qui, transformant ses romans en autant de « carnets de doute », est constitutive à la fois de leur richesse insoupçonnée.

Series:

Edited by Murielle Lucie Clément

Plusieurs auteurs franco-russes sont déjà considérés par des chercheurs universitaires (Makine, Sarraute, Gary, Nabokov, Troyat). D’autres le sont moins ou pas encore (Gran, Bashkirtseff, Serge, Volkonskaïa). Écrivains franco-russes réunit ces écrivains dans leur spécificité commune et permet ainsi, d’une part, un début de répertoire actualisé et, de l’autre, l’initiation de la recherche sur le sujet en ce sens. Intéressant pour les universitaires et les amateurs avertis, cet ouvrage présente une vingtaine d’auteurs d’origine russe qui ont choisi d’écrire en français.

Plagiat et créativité

Treize enquêtes sur l’auteur et son autre

Series:

Jean-Louis Cornille

Qu’Arthur Rimbaud ait prélevé dans les Poésies d’Isidore Ducasse l’essentiel de sa fameuse lettre du Voyant, est-ce concevable ? Pourquoi Flaubert, dans l’un de ses Trois Contes, chercha-t-il à se mesurer au Julien de Stendhal ? Comment Céline peut-il successivement s’inscrire dans la filiation de Zola et du polar américain ? Enfin, imagine-t-on qu’un écrivain aussi contesté que Michel Houellebecq ait commencé par refaire scolairement du Camus ? Jusqu’à quelles profondeurs du texte nous faut-il descendre avant de voir se déployer les menus effets d’une intertextualité pourtant débordante ? Il n’est, pour s’en apercevoir, nul besoin de plonger dans les abysses de l’œuvre, tout se jouant à la surface, entre les lignes du texte. Une généalogie entière se reconstitue au moindre trait de plume. Que ce soit en hommage ou par rivalité, la littérature se reproduit par mimétisme et l’on trouve, logé au cœur de la création, des petits mécanismes de copiage infiniment efficaces qui assurent sa transmission. D’où la nécessité du plagiat, considéré ici non pas comme une action illicite, mais comme opération de transformation créatrice : l’impureté étant à la base des procédés de fabrication littéraire, tout écrivain, lorsqu’il capte un bout de code d’un autre, y ajoute aussitôt une plus-value qui n’appartient qu’à lui. Et si les auteurs ont systématiquement recours à des textes existants, qu’ils reprennent tout en les défaisant, c’est qu’il n’est pas d’autre voie pour entrer en littérature. Derrière chacun des auteurs que nous allons aborder ici, un autre se tient caché, prêt à se manifester cependant, pour autant que le lecteur veuille bien lui faire signe.

Series:

Edited by Noëlle Benhamou

Maupassant occupe une place à part dans les lettres françaises. S’il jouit d’une grande popularité auprès du lectorat et des élèves de l’enseignement secondaire où ses contes et romans sont beaucoup étudiés, il semble moins intéresser l’université et les institutions françaises. En dehors des célébrations de sa mort et de sa naissance, rares sont les numéros de revues et les ouvrages collectifs qui lui ont été consacrés. Cependant, l’œuvre du nouvelliste et du romancier est l’une des plus traduites et des plus lues à l’étranger. Il était donc nécessaire de s’interroger sur la position actuelle de Maupassant dans le monde et dans la recherche hors de l’hexagone, en ce début de XXIe siècle.
Ce volume réunit les contributions de douze chercheurs français et étrangers, enseignant aux quatre coins du globe. Chacun à sa manière souligne la diversité des études sur l’œuvre de Maupassant dans les pays francophones (Belgique, Tunisie) et non francophones (Espagne, Grande-Bretagne, Italie, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Portugal, Roumanie, Suède, Ukraine). A travers différentes approches critiques (narratologie, poétique, stylistique, étude de la réception, comparatisme, analyse filmique…), leurs travaux privilégient de nouvelles lectures et des domaines moins étudiés (le Maupassant conteur, chroniqueur, épistolier, ayant influencé et inspiré ses contemporains et les artistes d’aujourd’hui), pour constituer une sorte de bilan critique. Des documents inédits (lettres et carte) viennent compléter l’ensemble.