Naviguer par titre

You are looking at 1 - 2 of 2 items for :

  • Hispanic Studies x
  • 限定主要语言: fr x
Tout effacer

Infiltrations d’images

De la réécriture de la fiction pastorale ibérique en France (XVIe-XVIIIe siècles)

Series:

Marta Teixeira Anacleto

Infiltrations d’images. De la réécriture de la fiction pastorale ibérique en France (XVIe-XVIIIe siècles) propose une relecture actuelle de la fiction pastorale née du dialogue original entre les espaces littéraires ibérique et français: Jorge de Montemayor, Lope de Vega, Cervantès, Honoré d’Urfé, Gomberville, Du Verdier, Du Broquart….
En analysant un corpus pluriel qui couvre près de deux siècles, d’Amyot-traducteur à Prévost-traducteur, cet ouvrage met en avant le rôle prépondérant de la traduction dans l’établissement des différents modèles d’écriture en abyme (les images infiltrées) qui accompagnent l’évolution de l’écriture bucolique en France, du roman à la nouvelle galante ou à la pastorale dramatique. On tente ici de démontrer que des enjeux de convergence littéraire, historique, culturelle, sociale marquent la conception, la transposition et la lecture des Arcadies de fiction, reprises, depuis Sannazar, par Jorge de Montemayor et Honoré d’Urfé.
Ainsi, plus que de présenter une confrontation circonscrite d’écritures du roman pastoral en Espagne et en France, on s’efforce de renouveler l’histoire de la légitimation du genre pastoral, de la fin du XVIe siècle jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, dans la littérature française – et a fortiori dans la littérature européenne. L’inscription de cette nouvelle hypothèse de lecture dans le cadre d’un univers épistémologique, où « la littérature est l’épreuve de la traduction » (Meschonnic), ouvre cette étude au domaine du Poétique.

Edited by Anton H. Touber

Le rayonnement des troubadours, ce phénomène fascinant qui a fait de la lyrique troubadouresque l'élément générateur de la poésie amoureuse européenne, est encore loin d'être connu dans tous ses détails. Les voies de diffusion des poésies des troubadours se perdent souvent dans la nuit des temps.
Du point de vue chronologique, nous nous situons à une époque marquée par une véritable explosion démographique, par la mobilité croissante de la population et un certain renouveau spirituel. Telles sont les forces motrices des voyages incessants des élites spirituelle, politique et intellectuelle éuropéennes. La célèbre 'reine des troubadours', Aliénor d'Aquitaine, a contourné - quant aux kilomètres parcourus - plusieurs fois le globe. Elle a traversé toute l'Europe, et ses voyages l'ont menée jusqu'à Antioche lors de la seconde croisade. Pendant tous ces déplacements, la reine d'Aquitaine a pris soin de cultiver son rôle de protectrice et mécène des arts en général et de la poésie des troubadours en particulier; et, la plupart du temps, elle se faisait accompagner par ses poètes et musiciens attitrés. Parmi la noblesse voyageuse, beaucoup l'imitaient.
La poésie des troubadours s'est répandue en Catalogne, dans le nord de l'Italie et en Sicile, dans la France du nord, en Allemagne, en Autriche, en Suisse, en Galice et au Portugal. Cette influence a fait naître dans ces pays une lyrique nationale qui a été étudiée de différentes manières. Le présent livre se présente comme une tentative pour expliquer la naissance de la lyrique européenne, afin de poser les fondations des futures recherches.