Naviguer par titre

Series:

Edited by Paul Pelckmans

Les Fables de La Fontaine multiplient les échos savamment aménagés. Le présent recueil voudrait souligner qu’elles aménagent aussi toute une intertextualité interne: les douze Livres regroupent des textes qui avaient déjà circulé séparément et dont la mise en série, même si elle ne débouche sur aucune structure globale du recueil, crée quelquefois des irisations assez paradoxales. Les études ici rassemblées cherchent à définir les critères qui permettent de reconnaître ces sériages, que La Fontaine souligne rarement pour laisser à la sagacité du lecteur le plaisir de les repérer. On voudrait montrer aussi que certaines fables très connues prennent, à la faveur de ces voisinages, une couleur fort inattendue.

La Fontaine’s Fables cultivate a sophisticated art of subtle echoes. They also set up occasionally a discreet internal intertextuality: the twelve Books of the definitive edition group texts that had already circulated separately and create somewhere brief series with very surprising iridescences. The author’s of the present essays search to define benchmarks that may allow to recognize this series: La Fontaine mostly preferred not to stress them explicitly, it should be the reader’s pleasure to locate them! The essays show also that some very well-known fables present, when read in combination with their neighbour-texts, a completely unexpected physiognomy.

Avec les contributions de / contributors: Julien Bardot, Patrick Dandrey, Marc Escola, Sjef Houppermans, Yves Lepestipon, Paul.J.Smith, Tiphaine Rolland

« La chose de Waterloo »

Une bataille en littérature

Series:

Edited by Damien Zanone

« La Chose de Waterloo » : l’expression inventée par Victor Hugo dit bien la difficulté qu’il y a à qualifier la bataille du 18 juin 1815. Qu’est-elle devenue au fur et à mesure de ses incessantes évocations depuis deux cents ans dans les textes les plus divers (livres d’histoire, Mémoires, roman, poésie, théâtre) ? L’ouvrage veut comprendre les ressorts de cette incantation prolongée qui, à force de narrer toujours les mêmes événements, en précise et en brouille tout à la fois le souvenir. La question est approchée à travers l’étude des représentations littéraires les plus célèbres de la bataille (Stendhal, Hugo), mais aussi de textes beaucoup plus rares.

Victor Hugo's expression « La Chose de Waterloo » emphasizes the two hundred year quandary of adequately describing the battle, held on June 18th 1815. What are the various ways in which a variety of texts (history books, memoirs, novels, poetry, plays) have tried to evoke this event? This book tries to understand the mechanisms of this phenomenon which, by telling the same events over and over, makes them more precise and less clear at the same time. The question is approached through the study of some of the most famous literary representations of the battle (Stendhal, Hugo), but also through less well-known texts.

Avec des contributions de/contributors:
Andrea Del Lungo, Philippe Dufour, Jean-Marc Hovasse, Jean-Marc Largeaud, Boris Lyon-Caen, Catherine Mariette, Claude Millet, Jacques Neefs, Michael Rosenfeld, Tiphaine Samoyault, Nathalie Saudo-Welby, Nicole Savy, Pierre Schoentjes, Catriona Seth, Alain Vaillant, Damien Zanone.

Les mémoires de Maalaŋ Galisa sur le royaume confédéré du Kaabu

Un récit en langue mandinka de la Guinée-Bissau

Series:

Cornelia Giesing and Denis Creissels

Edition d'un récit en mandinka par Maalaŋ Galisa (octobre 1988) sur la constitution et les conditions de vie au Kaabu, territoire situé entre la Gambie, le Sénégal et la Guinée-Bissau, connu depuis le 16e siècle et détruit vers 1867. La gamme des sujets couvre: le peuplement, le gouvernement, les codes de conduite des guerriers, religieux, esclaves et 'hôtes étrangers', les règles de l'esclavage, du mariage et de la succession, la coexistence des religions, les relations entre groupes d'âge et de genre.
Le texte diffère d'autres qui se focalisent sur un unique fondateur-patriarche, Tiramakan de l'épopée de Sunjata. Galisa parle du sud-est du Kaabu, à la frontière avec la Guinée. Il ajoute des couleurs locales au modèle mandinka, évoquant la puissance féminine et certains conflits violents.

Edition of a recital in Mandinka by Maalaŋ Galisa (October 1988) on the political constitution and living conditions in Kaabu, a territory situated between present Gambia, Senegal and Guinea-Bissau, known since the 16th century, definitely destroyed in 1867. The narrative presents a range of topics covering governance, codes of conduct of warriors, clerics, slaves and 'strangers', rules of slavery, marriage and succession, the cohabitation of different religions, relations of age and gender.
This text is distinctive from others focussing on a single founder-patriarch, Tiramakan of the Epic of Sunjata. Galisa focuses on South-eastern Kaabu, bordering on the region of Labé (Guinea). He adds local colours to the Mandinka model, depicting powerful women and violent conflicts resulting from injustice.

Jean-Jacques Rousseau écrivain polémique

Querelles, disputes et controverses au siècle des Lumières

Series:

Ourida Mostefai

Simultanément sujet et objet de multiples débats et controverses, Jean-Jacques Rousseau n’a jamais cessé de produire et de susciter des différends, qu’ils soient personnels ou philosophiques. Auteur proprement en conflit avec son siècle, le Citoyen de Genève intervient dans l’arène publique en prenant partie dans d’importants débats idéologiques: ces querelles qui ont structuré le champ littéraire et politique sont l’objet de ce livre. On y analyse le rôle et la force de la polémique dans les œuvres de Rousseau. Prenant Les Confessions à rebours, cette étude met au jour un autre Rousseau : non la victime passive et innocente d’une réception hostile, mais un acteur majeur de ces conflits, c’est-à-dire un écrivain polémique.

Jean-Jacques Rousseau écrivain polémique focuses on the ways in which Rousseau’s career was constructed in a constant engagement with the practice of polemics and refutation in the fields of politics, religion, and philosophy. Known throughout Europe for his highly controversial writings and for the intense polemics to which they gave rise in the realm of public opinion, Jean-Jacques Rousseau became in his lifetime the object of unprecedented public interest and scrutiny. The very public quarrels and controversies that accompanied the publication and reception of his works were instrumental in establishing a new role for the writer, making Rousseau an ideal case study for this major shift in the relationship between writers and a rapidly changing and newly dynamic public sphere.

Balzac et consorts

Scénographies familiales des conflits historiques dans le roman du XIXe siècle

Series:

Edited by Pascale Auraix-Jonchière

Balzac et consorts. Scénographies familiales des conflits historiques dans le roman du XIXe siècle présente un ensemble d’études qui mettent en évidence la façon dont le microcosme de la famille tel que le roman du XIXe siècle le met en scène reflète les principaux conflits historiques de l’époque.
Sous l’égide de Balzac, chez qui le roman fictionnalise exemplairement le rapport à l’Histoire, ces romans ne sont pas abordés comme une source documentaire mais bien comme le lieu d’une Histoire en actes dont les ondes de choc se propagent jusqu’au coeur de l’intime. Dans ce contexte, la notion de « scénographie » est centrale : elle désigne à la fois un dispositif narratif et une théâtralisation de ces conflits.

Contributions de : Fabienne Bercegol, Claudie Bernard, Céline Bricault, Suzel Esquier, Isabelle Hervouet-Farrar, François Kerlouégan, Mireille Labouret, Alex Lascar, Roland Le Huenen, Jean-Philippe Luis, Maria Makropoulou, Marion Mas, Thierry Poyet, Éléonore Reverzy, Anne Rouhette, Claude Schopp, Jean-Christophe Valtat.

Balzac et consorts. Scénographies familiales des conflits historiques dans le roman du XIXe siècle highlights the way in which family networks as depicted in the novels throughout the 19th century mirror the main historical conflicts of that period.
As in Balzac’s novels, whose fiction exemplarily translates the effects of historical events on the individuals, these narratives are not considered as a collection of documents but rather as a special way of staging History and its main consequences onto the very heart of intimate relationships. In this context, the notion of “scenography” is essential: it points both to a narrative device and to a dramatization of these conflicts.

Series:

Edited by Marc Hersant and Catherine Ramond

La représentation de la vie psychique dans les récits factuels et fictionnels de l’époque classique rassemble des études de spécialistes de l’histoire (au sens large, incluant les Mémoires ou l’autobiographie) et de la fiction narrative des XVIIe et XVIIIe siècles. Cet ouvrage traite une question théorique rarement appliquée à la première modernité : l’entrée dans l’intériorité des personnages, ce que Dorrit Cohn a appelé la « transparence intérieure », est-elle réservée à la seule fiction ? Permet-elle d’établir une ligne de partage claire entre récit factuel et récit de fiction à une époque où se multiplient des catégories mouvantes et hybrides telles les pseudo-mémoires, les romans-mémoires ou les nouvelles historiques ?

Historiographie de l’antiquité et transferts culturels

Les histoires anciennes dans l’Europe des XVIIIe et XIXe siècles

Series:

Edited by Chryssanthi Avlami, Jaime Alvar and Mirella Romero Recio

De Giambattista Vico à J. G. Herder et de B. G. Niebuhr à Théodore Mommsen, les essais réunis dans ce volume nous proposent des lectures stimulantes d’un certain nombre d’œuvres majeures des Lumières et de la période post-révolutionnaire. Le livre est divisé en deux parties : la première, intitulée « Questions d’historiographie » permettra aux lecteurs d’appréhender, à travers l’analyse des récits d’histoire ancienne, les mutations du discours historique pendant le XVIIIe et le XIXe siècle. La seconde partie, intitulée « Questions de transferts culturels » , porte sur la diffusion du savoir classique dans l’Europe, notamment à travers l’analyse des mécanismes de réception.
Mots clés : Antiquité et Modernité, historiographie, philosophies de l’histoire, échanges culturels, usages politiques de l’histoire, identité nationale et nationalisme.

Ta:rikh Mandinka de Bijini (Guinée-Bissau)

La mémoire des Mandinka et des Sòoninkee du Kaabu

Series:

Cornelia Giesing and Valentin Vydrine

Ce tome présente le Ta:rikh Mandinka, un manuscrit rédigé en Arabe et en Mandinka, originaire du village de Bijini en Guinée-Bissau. Inédit jusqu’à présent, le manuscrit consiste en une compilation structurée et très originale sur le Kaabu, réunissant divers récits et chroniques focalisant les débuts mythiques et la chute de cet « empire » païen au milieu du 19ième siècle.
Deux versions du manuscrit et plusieurs interprétations (lectures) du Ta:rikh sont reproduites, transcrites, traduites et analysées en tenant compte de questions philologiques, historiques et anthropologiques. L'analyse regarde la communauté cléricale de Bijini en tant que lieu de transmission de savoirs dans un contexte local et régional.
Le point focal du livre est l’importance de la diaspora cléricale des Mandinka et Jaakanka (Jakhanké) dans le processus de la construction de l’histoire de l’ « empire » sòoninkee du Kaabu en Sénégambie. Le tome contient un glossaire des noms et des termes mentionnés par les sources, des illustrations, des tableaux, des cartes et des photographies.

This volume presents a hitherto unpublished manuscript written in Arabic and Mandinka from the muslim village of Bijini in Guinea-Bissau, the Ta:rikh Mandinka, a unique and structured compilation unfolding the pagan "empire" of Kaabu from it's mythical beginnings to it's downfall in the nineteenth-century. Two existing manuscript versions and several oral interpretations of the Ta:rikh are reproduced, transcribed, translated, compared and analysed considering philological, historical and social-anthropological issues (chaps. 1-3). The fourth chapter deals with the clerical community of Bijini as a place of knowledge-transfer in it's local setting and within regional networks.
The focus of the book is on the importance of the Mandinka and Jakhanka clerical diaspora in the making of the history of the Sooninkee "empire" of Kaabu in Senegambia. The volume contains a glossary of names and terms mentioned in the sources and is illustrated with maps, photographs and drawings.

Entretiens avec Bala Kanté

Une chronique du Manding du XXème siècle

Jan Jansen and Diarra Mountaga

This book is a bilingual (Maninkakan [ Malinké] - French) presentation of narratives by an old blacksmith, Bala Kanté. The narratives are strikingly coherent in the sense that they use use indigenous models for historic causation to recount of the changes Mali has gone through in the 20th century. Though the narratives often recount well-known oral traditions, Bala Kanté embeds them in an argument which is highly original. Hence, the texts are of great interests for both historical and literary research. Moreover, the book contains archival material about the Sobara region where Bala Kanté lived most of his life and which marginal but unique history may be a prerequisite for Kanté's unique oeuvre.

Bruno Liesen

Exhibition catalogue of the Bibliotheca Wittockiana in Brussels, containing extensive descriptions of 125 books printed between 1591 and 1837 by the famous Antwerp printer's family Moretus, who took over after Christopher Plantin's death in 1589.