Browse results

You are looking at 1 - 10 of 327 items for :

  • Religious Studies x
  • Jewish Studies x
  • Status (Books): Published x
  • Primary Language: French x
Clear All Modify Search
Les philosophes de l’Antiquité ont fait de la vertu le cœur de leurs théories éthiques et politiques. Les philosophes face au vice, de Socrate à Augustin jette une lumière nouvelle sur ces théories en explorant comment les principaux philosophes de l’Antiquité (Socrate, Platon, Aristote, Plotin, Augustin) et les principales écoles philosophiques (épicuriens et stoïciens) se sont attachés à tracer une cartographie de cet envers de la vertu qu’est le vice, à examiner ses causes et ses puissances, à détailler les moyens de s’en défaire, et parfois même, d’en faire usage, pour avancer sur le chemin de la vertu. Le volume rassemble 15 contributions originales en anglais, français et italien, écrites par des spécialistes renommés de l’histoire de la philosophie antique et des études classiques.

Virtue is undoubtedly one of the core issues for the ethical and political theories of ancient philosophers and is therefore well-worn territory for scholars of ancient philosophy. Les philosophes face au vice, de Socrate à Augustin breaks new ground by considering how the main ancient philosophers (Socrates, Plato, Aristotle, Plotinus, Augustine) and philosophical schools (Epicureans, Stoics) considered vice, the opposite of virtue, how they described the many vices, delineated their various kinds, accounted for their causes and effects, and reflected on how to cure them, and, even, use them on the path toward virtue. The book gathers 15 original contributions in English, French and Italian by leading scholars in the field of ancient philosophy and classics.
Dans Témoignage et littérature d’après Auschwitz, Fransiska Louwagie offre des études critiques provenant de deux centres de gravité de la littérature de la Shoah et des camps nazis : les œuvres des témoins-survivants et celles des générations suivantes. Le livre explore les œuvres d’écrivains majeurs et parfois moins connus, comme celles de Robert Antelme, André Schwarz-Bart, Piotr Rawicz, Jorge Semprun et Imre Kertész, d’une part, et celles de Georges Perec, Raymond Federman, Gérard Wajcman, Henri Raczymow et Michel Kichka, de l’autre. En consacrant à chaque auteur une étude critique approfondie, Fransiska Louwagie fait pleinement droit à l’individualité des œuvres, tout en dégageant des perspectives transversales sur les questions éthiques et esthétiques qui sous-tendent le témoignage et la littérature d’après Auschwitz.

In Témoignage et littérature d’après Auschwitz, Fransiska Louwagie brings together two key areas of Holocaust literature, offering a rich analysis of both testimony and second generation writing. The book explores the works of major and sometimes lesser-known writers such as Robert Antelme, André Schwarz-Bart, Piotr Rawicz, Jorge Semprun, Imre Kertész, Georges Perec, Raymond Federman, Gérard Wajcman, Henri Raczymow and Michel Kichka. By devoting an in-depth critical study to each of these writers, the book draws out the individual specificity of their works, while also developing broader insights into the ethical and aesthetic questions that underlie acts of witnessing and writing ‘after Auschwitz’.
Author: Carmen Messerer
Die Nordrhein-Westfälische Akademie der Wissenschaften und der Künste ist eine Vereinigung der führenden Forscherinnen und Forscher des Landes. Sie wurde 1970 als Nachfolgeeinrichtung der Arbeitsgemeinschaft für Forschung des Landes Nordrhein-Westfalen gegründet. Die Akademie ist in drei wissenschaftliche Klassen für Geisteswissenschaften, für Naturwissenschaften und Medizin sowie für Ingenieur- und Wirtschaftswissenschaften und in eine Klasse der Künste gegliedert.

Mit Publikationen zu den wissenschaftlichen Vorträgen in den Klassensitzungen, zu öffentlichen Veranstaltungen und Symposien will die Akademie die Fach- und allgemeine Öffentlichkeit über die Arbeiten der Akademie und ihrer Forschungsstellen informieren.
Author: Aurélien Lorig
Dans Le retentissant destin de Georges Darien à la Belle Époque, Aurélien Lorig s’intéresse à la vie et à l’œuvre d’un écrivain réfractaire peu connu. Avant d’être Darien, celui qui a pour patronyme Adrien est communément décrit comme un anarchiste et un marginal. En réalité, c’est un homme de lettres passionnant. L’ouvrage retrace le parcours d’un auteur plein de paradoxes, mais toujours fidèle à ses convictions individualistes. Malgré l’hostilité de ses contemporains, Darien croit au pouvoir des mots et pratique une écriture assassine où éthique comme esthétique replacent indéniablement l’écrivain dans le jeu fin-de-siècle des héritages et des lignages. De manière convaincante, Aurélien Lorig nous fait redécouvrir l’œuvre de Darien, laquelle pourrait inspirer les combats individuels, collectifs et sociaux d’aujourd’hui.

In Le retentissant destin de Georges Darien à la Belle Époque, Aurélien Lorig studies the life and the work of a little known, refractory author. Before he was Darien, the writer whose real surname was Adrien, is usually described as an anarchist, and an outcast. He actually was a fascinating man of letters. This essay recounts the journey of an author who, in spite of his numerous paradoxes, has always been true to his individualist values. In spite of his contemporaries' hostility, Darien believed in the power of words, and he practiced a murderous writing, in which ethics and aesthetics undeniably place the writer in the fin-de-siècle legacy and lineage game. Convincingly, Aurélien Lorig helps us to rediscover Darien's work, which could inspire us for individual, collective, and social nowadays struggles.
Author: Cornelia Ruhe
La littérature française contemporaine porte un vif intérêt au déchiffrement de la guerre sous la paix, à l’histoire des conflits sanglants du XXe siècle et de leurs séquelles pour la vie civile. Elle dépasse la vue partielle de l’histoire nationale et rétablit le lien rompu avec celle de la période coloniale. Les protagonistes des textes de Maurice Attia, de Mathias Énard, de Jérôme Ferrari, de Laurent Gaudé, d’Alexis Jenni, de Laurent Mauvignier et de Wajdi Mouawad sont bien souvent des vétérans, des revenants qui tardent à vraiment ‘revenir’ de la guerre. La monographie cherche à explorer les modalités narratives qui permettent aux auteurs d’adresser les traumatismes et d’entamer le travail de mémoire.

Contemporary French literature is acutely interested in peacetime attempts to make sense of war, in the history of the bloody conflicts of the twentieth century and their repercussions on civilian life. It goes beyond the partial view of national history and restores the broken link to the history of the colonial era. Many of the characters of Maurice Attia, Mathias Énard, Jérôme Ferrari, Laurent Gaudé, Alexis Jenni, Laurent Mauvignier and Wajdi Mouawad are veterans, returnees who have trouble really ‘returning’ from war. This monograph aims to explore the narrative methods that allow the authors to address traumas and begin the work of memory.
Silence, Implicite et Non-Dit chez Rousseau/Silence, the Implicit, and the Unspoken in Rousseau prend acte d’un grand nombre de publications ayant trait à l’analyse par Rousseau des langues et du langage, de la parole par rapport à l’écriture, de la voix (y compris la voix de la nature). Mais ce volume se consacre tout particulièrement au fonctionnement et aux effets du silence, de l’implicite et du non-dit dans la pensée de Rousseau. Son approche est à la fois polyvalente et cohérente, et ses réflexions sur le silence sont associées à d’autres préoccupations esthétiques, politiques, et morales de son œuvre.

Silence, Implicite et Non-Dit chez Rousseau/Silence, the Implicit, and the Unspoken in Rousseau capitalizes on a great number of publications dealing with Rousseau’s analysis of languages and language, speech versus writing, of voice (including the voice of nature). But this volume is particularly dedicated to the study of the functioning and the effects of silence, the implicit and the unspoken in Rousseau’s thought. His approach is both polyvalent and consistent, and his reflections on silence are associated with other aesthetic, political, and moral concerns in his work.
Depuis plus de dix ans, les romans de Mathias Énard connaissent un succès qui ne se dément pas. La Perfection du tir en 2003, mais aussi Zone en 2008, Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants en 2010 et Rue des voleurs en 2012 ont remporté des prix littéraires de grand renom. Enfin, le jury du prix Goncourt a opté en 2015 avec Boussole pour un roman dans lequel « l’imagination » romanesque a pour support une époustouflante érudition portant sur l’Orient. Ce volume cherche à éclairer les modalités narratives qui permettent à l’auteur de transformer l’érudition en roman, mais aussi à situer son œuvre dans le contexte littéraire actuel.

Over the past ten years the novels of Mathias Énard have enjoyed both widespread critical acclaim and commercial success. In 2015 Énard was awarded the Prix Goncourt, France’s most prestigious literary prize, for Compass, a work which explores the fraught and often fruitful relationship between Europe and the Orient through the musings of an Austrian musicologist. Yet in spite of these successes, and Mathias Énard’s penchant for filling his novels with historical fact, little has been written about his work in academic circles. This volume seeks to fill that gap and shed light on the narrative modalities that allow the author to transform erudition into narration. It also seeks to situate his work in the current literary context, which is being shaped ever more by historical narratives.