Browse results

You are looking at 1 - 7 of 7 items for :

  • Theology and World Christianity x
  • Early Church & Patristics x
  • Primary Language: French x

Series:

Julie Gaillard

Réalités pseudonymes explore la question de la réalité à travers le prisme du nom propre et de ses mécanismes référentiels dans la littérature et les arts au tournant du 21ème siècle. Julie Gaillard convoque les œuvres de penseurs, auteurs et artistes qui ont en commun de remettre en question l'évidence référentielle du nom propre pour interroger la fabrique du réel et montrer comment il peut être transformé, suspendu ou encore détourné : Jean-François Lyotard, Samuel Beckett, Édouard Levé, ainsi que les artistes Renaud Cojo et Invader. Situé au carrefour de plusieurs disciplines, l'ouvrage interroge la trame de la réalité à l’heure où les sociétés glissent de modalités analogiques à des modalités numériques de sa médiation.

Réalités pseudonymes explores the question of reality through the lens of the proper name and its referential mechanisms in French literature and arts at the turn of the 21st century. Julie Gaillard analyzes the works of thinkers, authors, and artists who all question the referential transparency of the proper name to question the fabric of reality and show how it can be transformed, suspended or even faked: Jean-François Lyotard, Samuel Beckett, Édouard Levé, as well as the artists Renaud Cojo and Invader. Situated at the crossroads of several disciplines, the book questions the fabric of reality at a time when societies are shifting from analogue to digital modalities of its mediation.

Intertextualité surréaliste dans la poésie de René Char

Apparitions et réapparitions de l’image d’Artine

Series:

Julie S. Kleiva

Dans Intertextualité surréaliste dans la poésie de René Char, Julie S. Kleiva montre comment la figure d’Artine, initialement une représentante du surréalisme charienne, se transforme en une image complexe, polymorphe et considérablement présente à travers l’œuvre de René Char (1907-1988). En adoptant une approche intertextuelle, Kleiva soutient que la figure d’Artine représente la force déroutante au cœur de l’imagination poétique charienne. L’image revenante d’Artine favorise l’idée d’une continuité dans l’œuvre poétique de Char malgré la rupture articulée au milieu des années 30.

In Intertextualité surréaliste dans la poésie de René Char, Julie S. Kleiva demonstrates how the initially surrealist figure of Artine becomes a complex, polymorphus and, most importantly, significally present image throughout the work of the French poet René Char (1907-1988). By adopting an intertextual approach, Kleiva argues that the figure of Artine is a disturbing and confusing creative agency that corresponds to the core of Char’s poetry. The reappearing image of Artine serves to demonstrate that Char’s poetic rupture of the years from 1935-1937 has been exaggerated, and must be viewed as a development rather than a clean break.

Series:

Edited by Isabelle Roussel-Gillet and Évelyne Thoizet

Dirigé par Roussel-Gillet et Evelyne Thoizet, La miniature, dispositif artistique et modèle épistémologique s’interroge sur les nouvelles fonctions de la miniature à la croisée des arts, de l’architecture, de la littérature, des sciences et des techniques, depuis le début des années 1960. Ludique, cognitive, didactique, la miniature permet d’abord d’approcher, de comprendre et de dominer la complexité du réel (maquette, modèle réduit, maison de poupée, diorama, aquarium, etc.) mais elle constitue aussi une œuvre d’art à part entière qui change notre rapport au monde et modifie notre regard. Contrairement au fragment et au détail, souvent étudiés, elle représente l’objet dans sa totalité en changeant d’échelle, et ouvre la connaissance et l’imagination à de nouveaux mondes.

Co-edited by Isabelle Roussel-Gillet and Evelyne Thoizet, La miniature, dispositif artistique et modèle épistémologique focuses on the new functions of the miniature at the crossroads of visual arts, architecture, literature, technology and sciences since the early 1960s. Playful, cognitive or didactic, the miniature (as model, dollhouse, aquarium, diorama…) allows us to approach, understand and perhaps dominate a complex reality. Many contemporary artists consider the miniature as a fully-fledged work of art which changes our relationships with the world and modifies our perception. Contrary to the often-studied detail, ornament or fragment, the miniature provides a complete vision of the depicted object in a different scale, and opens knowledge and imagination to new worlds.

Masculinités maghrébines

Nouvelles perspectives sur la culture, la littérature et le cinéma

Series:

Edited by Michael Gebhard and Claudia Gronemann

This volume seeks to revisit the Franco-Maghrebian representations of masculinity in the line of the New Men’s Studies examining the aesthetical expressions as well as their interconnectedness with the sociocultural realities. In order to emphasize the arts’ role to rethink the codes of masculinity related to social, national and cultural identities, it assembles the work of experts from different research fields as Maghrebian Studies, Gender and Queer Studies, Popular culture, Cinema and Media Studies, sociology and anthropology. Their contributions unveil the processes of formation, negotiation and transformation of gendered and sexual norms in the societies at issue here providing an in-depth description of the variety of Maghrebian Masculinities.

Dans la lignée des études sur le masculin, ce volume a pour objectif de revisiter les manifestations de la masculinité en contexte franco-maghrébin en éclairant autant les expressions esthétiques que leur rapport aux réalités socioculturelles. Visant à souligner l’impact des arts pour repenser les codes du masculin et leur rapport aux identités, il réunit les réflexions des experts de diverses disciplines – des études maghrébines ‘classiques’, des études du genre et ‘queer’, de la culture populaire, de la sociologie, l’anthropologie, du cinéma et des médias. Leurs contributions rendent visibles les processus de constitution, de négociation et de renégociation des normes du genre et de la sexualité dans les sociétés ici en question en établissant une vision précise de la variété des masculinités ma¬ghrébines.

Contributors are/avec des contributions de: Mourida Akaichi, Manuel Billi, Denise Brahimi, Michael Gebhard, Claudia Gronemann, Kristine Hempel, Renaud Lagabrielle, Lila Medjahed, Birgit Mertz-Baumgartner,Sabrina Nepozitek, Gianfranco Rebucini, Mohand-Akli Salhi, Ronja Schicke, Alexie Tcheuyap, Mourad Yelles

ʿAli Qoli Jebādār et l'Occidentalisme Safavide

Une étude sur les peintures dites farangi sāzi, leurs milieux et commanditaires sous Shāh Soleimān (1666-94)

Series:

Negar Habibi

In ʿAli Qoli Jebādār et l’Occidentalism safavide Negar Habibi provides a fresh account of the life and works of ʿAli Qoli Jebādār, a leading painter of the late Safavid period. By collecting several of the artist's paintings and signatures Habibi brings to light the diversity of ʿAli Qoli Jebādār's most important works. In addition, the volume offers us new insights into both the artistic and socio-political evolution of Iranian society in the last days of pre-modern Iran. By carefully consulting the historical sources, Negar Habibi demonstrates the possibility of a female and eunuch patronage in the seventeenth-century paintings known as farangi sāzi, while suggesting the use of the term "Occidentalism" for those Safavid paintings that show some exotic and alien details of the Western world.

ʿAli Qoli Jebādār et l’Occidentalisme safavide offre un nouveau récit de la vie et des œuvres de ʿAli Qoli Jebādār. Recueillant plusieurs peintures et signatures de l'artiste, Negar Habibi expose à la discussion de divers titres royaux de l'artiste. ʿAli Qoli Jebādār et l'Occidentalisme safavide approfondit également nos connaissances sur l'évolution artistique et socio-politique de la société iranienne à l’aube du modernisme. En consultant sans cesse les sources historiques, Negar Habibi montre la possibilité du patronage féminin et eunuque dans les peintures connues sous le nom de farangi sāzi au XVIIe siècle, tout en suggérant l'utilisation d'un nouveau titre comme l'Occidentalisme pour ces peintures safavides qui montrent des détails exotiques et étrangers appartenant au monde occidental.




Le clair-obscur « extrême contemporain »

Pierre Bergounioux, Pierre Michon, Patrick Modiano et Pascal Quignard

Series:

Julia Holter

In Le clair-obscur « extrême contemporain »: Pierre Bergounioux, Pierre Michon, Patrick Modiano et Pascal Quignard Julia Holter proposes that a chiaroscuro aesthetic and mode of thought underlie and unite the work of four well-known contemporary French writers, studied together for the first time. Chiaroscuro, the bold or delicate contrast between light and shadow, is treated as a visual metaphor that evokes the tension between the senses and reason, in which the latter must take into account the former in order to temper its own totalitarian and conservative tendencies. Julia Holter’s Contemporary chiaroscuro links a technique from classical art with a present-day search for a small light as a way of surviving in our violently overlit society.

Dans Le clair-obscur « extrême contemporain » : Pierre Bergounioux, Pierre Michon, Patrick Modiano et Pascal Quignard, Julia Holter montre comment la notion de clair-obscur sous-tend la pensée et l’esthétique de quatre écrivains français extrême-contemporains rassemblés pour la première fois. Abordé ici comme métaphore visuelle, le clair-obscur témoigne d'une tension entre les sens et la raison, symptomatique de notre condition contemporaine. Le clair-obscur « extrême contemporain » montre comment une technique de l’art classique, transposée dans le domaine de la littérature, peut s’avérer féconde dans la quête actuelle d’une lumière littéraire apte à faire contrepoids à une société suréclairée.

Series:

Edited by Wolfgang Asholt and Hans T. Siepe

Les avant-gardes inventent dès leur début au XXe siècle des politiques et une forme spécifique du politique, et le surréalisme va le plus loin dans l'interpénétration des domaines politiques et artistiques. A la différence des autres mouvements d'avant-garde historiques, le modèle du surréalisme est encore un défi pour nombre d'écrivains et d'artistes d'aujourd'hui, et ne serait-ce qu'en tant que mort-vivant. Voulant reconduire l'art dans la vie, donc aussi dans la politique et le politique, le surréalisme envisage une transformation de la société mais se révèle finalement résistant contre tous les totalitarismes.
Les contributions de ce volume analysent selon quelle politique artistique le surréalisme peut établir et pratiquer cette position politique, unique dans l'art et la littérature du XXe siècle. Ils abordent ce sujet de perspectives théoriques et médiatiques et des points de vue de la littérature, de l’art, de l’histoire et de la communication. Les essais s'occupent aussi bien de sujets, d'oeuvres et d'auteurs représentatifs du surréalisme historique que du surréalisme d'après-guerre et de sa réception d'aujourd'hui. Ils posent ainsi la question de la nécessité et des possibilités d'un nouvel engagement politique de l'art et de la littérature contemporains.