Browse results

You are looking at 1 - 8 of 8 items for :

  • Early Modern History x
  • Languages and Linguistics x
  • Primary Language: French x

Les mémoires de Maalaŋ Galisa sur le royaume confédéré du Kaabu

Un récit en langue mandinka de la Guinée-Bissau

Series:

Cornelia Giesing and Denis Creissels

Edition d'un récit en mandinka par Maalaŋ Galisa (octobre 1988) sur la constitution et les conditions de vie au Kaabu, territoire situé entre la Gambie, le Sénégal et la Guinée-Bissau, connu depuis le 16e siècle et détruit vers 1867. La gamme des sujets couvre: le peuplement, le gouvernement, les codes de conduite des guerriers, religieux, esclaves et 'hôtes étrangers', les règles de l'esclavage, du mariage et de la succession, la coexistence des religions, les relations entre groupes d'âge et de genre.
Le texte diffère d'autres qui se focalisent sur un unique fondateur-patriarche, Tiramakan de l'épopée de Sunjata. Galisa parle du sud-est du Kaabu, à la frontière avec la Guinée. Il ajoute des couleurs locales au modèle mandinka, évoquant la puissance féminine et certains conflits violents.

Edition of a recital in Mandinka by Maalaŋ Galisa (October 1988) on the political constitution and living conditions in Kaabu, a territory situated between present Gambia, Senegal and Guinea-Bissau, known since the 16th century, definitely destroyed in 1867. The narrative presents a range of topics covering governance, codes of conduct of warriors, clerics, slaves and 'strangers', rules of slavery, marriage and succession, the cohabitation of different religions, relations of age and gender.
This text is distinctive from others focussing on a single founder-patriarch, Tiramakan of the Epic of Sunjata. Galisa focuses on South-eastern Kaabu, bordering on the region of Labé (Guinea). He adds local colours to the Mandinka model, depicting powerful women and violent conflicts resulting from injustice.

Series:

Edited by Walter De Mulder, Jesse Mortelmans and Tanja Mortelmans

Qu’il s’agisse de temps verbaux, d’auxiliaires, d’adverbes ou de conjonctions, la plupart des marqueurs temporels et modaux font preuve d’une grande flexibilité sémantique, qui se manifeste à travers leurs emplois dans des contextes différents. Les contributions réunies dans ce volume s’intéressent en majorité aux emplois d’une série de marqueurs du français (« hexagonal » ou non), mais aussi au fonctionnement de marqueurs d’autres langues (par exemple de l’espagnol ou du birman). Elles s’efforcent de décrire d’une façon détaillée les différentes interprétations de ces marqueurs, en privilégiant souvent des usages moins fréquents ou atypiques (le présent « prototypisant », les emplois postmodaux de pouvoir, etc.) et des contextes d’emploi moins fréquemment analysés dans la littérature (rubriques nécrologiques, reportages sportifs, articles législatifs, etc.). Les auteurs apportent ainsi des mises au point éclairantes sur la relation existant entre les emplois temporels, modaux ou évidentiels des temps verbaux (comme le futur simple ou le conditionnel), mais aussi sur la relation entre emplois temporels et emplois discursifs ou argumentatifs d’adverbes dits « temporels ». Le volume contribue de cette façon à une meilleure compréhension de la polyvalence sémantique en général et en particulier à celle des marqueurs temporels et modaux étudiés dans ce volume.

Philologie et théâtre

Traduire, commenter, interpréter le théâtre antique en Europe (XVe – XVIIIe siècle)

Series:

Edited by Véronique Lochert and Zoé Schweitzer

Après avoir été longtemps réduites à des recueils de sentences morales ou à des modèles rhétoriques, les pièces des grands dramaturges grecs et latins reconquièrent, à la fin du XVe siècle, une part importante de leur théâtralité. Le travail des traducteurs, situé au carrefour de l’explication philologique et de l’appropriation culturelle, est un élément essentiel de ce renouveau.
Le théâtre occupe une place centrale parmi les œuvres antiques éditées et commentées par les Renaissants, et dans leurs réflexions sur l’Antiquité, mais pose de nombreux problèmes d’interprétation. Comment lire ces textes destinés à la scène et dont une pleine compréhension engage le ressaisissement d’un monde révolu?
Les contributions réunies dans ce volume explorent la diversité des pratiques européennes du XVe au XVIIIe siècle afin de mieux mettre en valeur le rôle joué par la traduction dans le nouveau statut du texte dramatique. Elles éclairent la dimension herméneutique de la traduction, son apport à la réflexion théorique sur le théâtre et la place du spectacle antique dans la Querelle des Anciens et des Modernes.

Series:

Edited by Estelle Moline and Carl Vetters

Cet ouvrage propose de jeter un nouveau regard sur des questions qui sont au cœur des problématiques de linguistique française étudiés dans les Cahiers Chronos. Plusieurs auteurs étudient des questions de temps et d’aspect (Apothéloz & Nowakowska, Haas & Huyghe, Lauze, Lebas-Fraczak, Moline, Provôt ; Deslés & Vinzerich) ou des emplois modaux (Engel ; Forsgren & Sullet-Nylander, Lansari, Morency, Patard & Vermeulen). D’autres étudient la temporalité dans le discours (Bres, de Saussure), adoptent une perspective diachronique (De Mulder, Vetters) ou abordent la temporalité du point de vue de l’enseignement du FLE (Barbazan). La diversité des approches réunies dans ce volume fera avancer les débats et sera une source pour de nouvelles contributions.

Series:

Edited by Marcel Vuillaume

Le titre de ce numéro des Cahiers Chronos fait allusion à la notion d’ origo forgée par Karl Bühler et à sa thèse selon laquelle ici et maintenant définissent, respectivement pour l’espace et pour le temps, le point zéro de tout repérage déictique et sont donc, avec le pronom je, les embrayeurs (indexicaux) par excellence. Cette théorie, qui a connu un succès considérable auprès des linguistes, n’a pas eu que des effets positifs, car, en s’imposant comme une sorte de postulat, elle a bridé la réflexion sur les indexicaux et plus particulièrement sur ici et maintenant, sur leur statut et sur leur conditions d’emploi. Mais aujourd’hui, on prend heureusement conscience des lacunes que présente la recherche dans ce domaine, et l’ambition du présent volume est justement de participer à l'effort collectif entrepris pour les combler. Il s’adresse donc à tous les linguistes qui s’intéressent aux indexicaux et aux spécificités de leur fonctionnement.

Series:

Edited by Louis de Saussure, Jacques Moeschler and Genoveva Puskas

Ce volume rassemble une série d’articles qui accordent une attention particulière à des phénomènes qui mettent spécifiquement en relation le niveau sémantique et pragmatique de l’interprétation. Les textes ici présentés font directement appel à des notions comme la représentation d’événements, la prise en charge, le contexte narratif, la sémantique historique, la structure informationnelle, qui sont toutes, dans leur diversité, des notions à la fois sémantiques et pragmatiques. Rassemblant des contributions de chercheurs de grand renom (Georges Kleiber, Carl Vetters, Liliane Tasmowski, Bertrand Vérine) et de chercheurs plus jeunes, ce volume se structure en fonction de thématiques. Il s’ouvre ainsi par des réflexions sur le futur, puis traite des emplois modaux du conditionnel et du verbe pouvoir, puis de l’imparfait narratif à l’oral, puis le gérondif. Deux articles sont ensuite consacrés au subordonnées introduites par quando (en italien) et cuando (en espagnol). Enfin, la position du passé simple en français est revisitée à la lumière de l’interlangue d’apprenants anglophones.

Series:

Edited by Louis de Saussure, Jacques Moeschler and Genoveva Puskas

Ce numéro des Cahiers Chronos est une sélection d’articles présentés lors du Colloque Chronos 6 tenu à l’Université de Genève en 2004 (20-22 septembre, Syntaxe, sémantique et pragmatique du temps, de la modalité et de l’aspect). Le thème de ce numéro a permis de regrouper des articles couvrant une grande variété d’orientations théoriques tout en partageant des préoccupations théoriques et empiriques communes. Le thème général du numéro, Information temporelle, procédures et ordre discursif, regroupe des articles portant sur des questions de référence temporelle, de description des informations procédurales des marques temporelles, de leurs effets dans le discours et de connecteurs ( avant que, et, puis, alors, parce que) ou d’opérateur temporels ( déjà). Parmi les questions centrales que ce livre aborde se trouvent : i) la contribution des expressions temporelles à l’interprétation du discours en tant que séquence organisée d’énoncés, ii) les mécanismes d’interprétation qu’ils déclenchent et iii) la formalisation la plus adéquate pour en rendre compte.

Series:

Edited by Emmanuelle Labeau, Carl Vetters and Patrick Caudal

Le système verbal du français contemporain résulte d’une évolution séculaire et l’examen diachronique des valeurs de chacune des formes contribue à la compréhension de la sémantique verbale contemporaine. Parallèlement, l’étude diachronique du système verbal français ne peut se dispenser d’examiner la répartition des valeurs sémantiques sur les formes (avec la diversité d’interprétations contextuelles qu’elles engendrent) au cours de leur évolution. Toutefois, bien que complémentaires, sémantique et diachronie sont rarement conjointes dans la recherche.
Par sa conjonction entre études sémantiques et diachroniques, ce volume présente une meilleure idée des tendances qui caractérisent l’évolution des formes verbales du français, et de l’impact que l’observation de ces tendances peut avoir sur notre compréhension de la sémantique de ces formes en synchronie.