Browse results

You are looking at 1 - 10 of 1,313 items for :

  • Primary Language: French x
  • Search level: Titles x
Clear All
établi sur la base d’ouvrages publiés et non-publiés, d’études et documents divers, de thèses universitaires, d’archives, et de recherches sur le terrain, vol. 1
Author:
Ce dictionnaire tachelḥiyt – français est le premier de son genre. Il donne la source de tous les mots, phrases, idiomes, proverbes, devinettes, etc. De cette manière, l’utilisateur est en mesure d’en vérifier les éléments lexicaux.
Le berbère tachelhiyt est une langue qui comporte différents dialectes. Dans ce dictionnaire, on s’est efforcé de conserver le mieux possible les informations sur la diversité dialectale qui se manifeste dans les sources et de la restituer. Une référence peut aussi indiquer, outre l’endroit où trouver le mot dans la littérature scientifique, le lieu géographique où le mot existe. Une combinaison d’un certain nombre de références peut donc révéler le domaine d’extension d’un terme.

This Tashelḥiyt–French dictionary is the first of its kind. It gives the source of all words, phrases, idioms, proverbs, riddles, etc. This way, the user is able to check the lexical elements.
Tashelḥiyt Berber is a language that has different dialects. In this dictionary, we tried to preserve as best as possible the information on the dialectal diversity which manifests itself in the sources and to restore it. A reference can also indicate, in addition to where to find the word in scholarly literature, the geographical location where the word exists. A combination of a certain number of references can therefore reveal the extension domain of a term.
Author:
Dans L’art de la guerre chez les Mamelouks, Mehdi Berriah fait la lumière sur les mécanismes autour desquels s’articulaient la conduite et la pratique de la guerre de l’armée mamelouke. Les Mamelouks en firent l’une des plus performantes du Proche-Orient médiéval aux XIIIe-XIVe siècles, ce qui leur a permis de repousser le triple danger (Mongols, Francs et Arméniens) qui menaçait les territoires du dār al-Islām au Proche-Orient. D’origine servile, provenant majoritairement des steppes eurasiatiques et du Caucase, les Mamelouks étaient recrutés avant tout pour la guerre. Celle-ci fut leur raison d’être, leur légitimité politico-religieuse provenant exclusivement de leurs exploits militaires. À partir d’un large corpus mêlant chroniques (arabes, latines, arméniennes et persanes), sources didactiques et travaux archéologiques, Mehdi Berriah offre le premier livre expliquant, avec détail, les succès militaires des Mamelouks bahrites sur différents fronts face à leurs trois principaux ennemis, et leur quasi-invincibilité sur terre, lesquels in fine permirent au sultanat de s’imposer comme la première puissance dans la région à la fin du VIIIe/XIVe siècle.