Naviguer par titre

You are looking at 1 - 4 of 4 items for :

  • Manuscripts & Printing x
  • Status (Books): LFB x
  • Primary Language: fr x
Tout effacer

Les manuscrits arabes des lettres de Paul

État de la question et étude de cas (1 Corinthiens dans le Vat. Ar. 13)

Series:

Sara Schulthess

Cet ouvrage ouvre une fenêtre sur la transmission des lettres de Paul en arabe. Il s’interroge sur le manque d’intérêt depuis le début du 20ème siècle pour les manuscrits arabes du Nouveau Testament et apporte une contribution à la récente reprise scientifique de ce champ, en étudiant le corpus largement inexploré des manuscrits arabes des lettres de Paul. Après un état des lieux établi à l’aide d’un répertoire de manuscrits, l’étude se concentre sur un manuscrit, le Vaticanus Arabicus 13. L’édition de la Première lettre aux Corinthiens de ce document du 9ème siècle est suivie d’une analyse linguistique et philologique pointue ; elle permet de dégager des éléments exégétiques qui mettent en lumière l’intérêt théologique du texte.

This work provides an insight into the transmission of the Letters of Paul into Arabic. It aims to understand the lack of interest since the beginning of the 20th century for the Arabic manuscripts of the New Testament and to contribute to the current scholarly rediscovery for this field by studying the largely unexplored corpus of the Arabic manuscripts of the Letters of Paul. After a broad overview with the help of a list of witnesses, the study focuses on a specific manuscript: Vaticanus Arabicus 13. The edition of First Corinthians of this 9th century document is followed by a close analysis of linguistic and philological aspects, while the underlining of interesting exegetical points reveals the theological interest of the text.

Aux origines du classicisme

Calligraphes et bibliophiles au temps des dynasties mongoles (Les Ilkhanides et les Djalayirides 656-814 / 1258-1411)

Series:

Nourane Ben Azzouna

Cet ouvrage explore une période charnière de l’histoire du livre islamique et iranien: la période mongole envisagée dans le long terme, sous les dynasties ilkhanide et djalayiride. Il étudie la question de la maturation de la calligraphie arabe classique à travers la vie et l’œuvre de Yāqūt al-Mustaʿṣimī qui sont, pour la première fois, soumises à une analyse systématique, mettant en avant l’importance de son école et des maîtres bagdadiens pour les arts du livre des décennies suivantes. L’ouvrage se penche aussi sur les manuscrits des Ilkhans musulmans et du vizir Rashīd al-Dīn dans le cadre de la problématique de la naissance de la kitābkhānah et de l’affirmation du statut des calligraphes et des peintres sous les derniers Ilkhanides et les Djalayirides.

This book explores a pivotal period in the history of the book in the Islamic world and Iran, i.e. the Mongol period viewed in a long-term perspective, under the Ilkhanid and the Djalayirid dynasties. It examines the issue of the maturation of classical Arabic calligraphy through the life and work of Yāqūt al-Mustaʿṣimī, which are for the first time subjected to a systematic analysis, highlighting the importance of his school and the Baghdadi masters for the arts of the book of the following decades. The study also looks at the manuscripts of the Muslim Ilkhans and the Vizier Rashīd al-Dīn in the context of the birth of the kitābkhānah and the rise in the status of calligraphers and painters under the last Ilkhanids and the Djalayirids.

Series:

Éléonore Cellard

Codex Amrensis 1, the first volume of the series Documenta Coranica contains images and Arabic texts of four sets of fragments (seventy-five sheets) of the Qurʾān codex, once kept in the ʿAmr ibn al-ʿĀṣ Mosque at Al-Fusṭāṭ, and now in the collections of the National Library of Russia, the Bibliothèque Nationale de France, The Museum of Islamic Art, Doha and the Nasser D. Khalili Collection of Islamic Art. It includes an extensive introduction, the facsimile of the original, and the full text with annotations.The manuscript, copied during the first half of the 8th century and written in ḥiǧāzī script, contains diacritical signs for about 20% of the letters, without any signs for short vowels. It varies from today’s reference editions of the Qurʾān in verse numbering and has a different orthography. Essential reading for students and scholars of the history of the Qurʾān and its written transmission.

Le Codex Amrensis 1 rassemble quatre fragments manuscrits, aujourd'hui dispersés dans les collections de la Bibliothèque nationale de France, de la Bibliothèque nationale de Russie, du Musée d'art islamique à Doha et dans la collection de Nasser D. Khalili. Ces fragments appartiennent à un même manuscrit, le Codex Amrensis 1, qui était autrefois conservé dans la mosquée de ʿAmr ibn al-ʿĀṣ à Fusṭāṭ. Ses caractéristiques physiques et textuelles en font un témoin essentiel pour l'histoire du texte coranique et de sa transmission écrite au cours des deux premiers siècles de l'islam. Le présent volume propose aux lecteurs, étudiants et chercheurs, le fac-similé des folios, des annotations concernant son texte ainsi qu'une introduction à l'étude du manuscrit.


L'art du livre en Asie centrale de la fin du XVIe siècle au début du XXe siècle

Étude des manuscrits coraniques de l'Institut d'Orientalisme Abū Rayḥān Bīrūnī

Series:

Marie Efthymiou

Dans L'art du livre en Asie centrale de la fin du XVIe au début du XXe siècle, Marie Efthymiou met en lumière le riche patrimoine manuscrit de cette région encore mal connue. Traditionnellement rattaché au seul monde iranien, il apparaît au confluent de riches transferts culturels et de vastes circuits d'échanges, où émerge le rôle majeur de l'Inde du Nord et d'importantes spécificités locales.
Grâce à l'analyse méticuleuse des manuscrits coraniques de l'Institut Al Bīrūnī, Marie Efthymiou décrit les mutations des techniques de fabrication du livre, renouvelant la connaissance du papier de Samarcande et révélant le dynamisme de Kokand comme centre de production. Un questionnement novateur des usages du livre en restitue la place dans la société et les pratiques de dévotion.

In L'art du livre en Asie centrale de la fin du XVIe au début du XXe siècle, Marie Efthymiou sheds light on the rich cultural heritage of Central Asia, a still relatively unknown region. Traditionally considered part of a single Persian cultural domain, it in fact bears witness to a rich convergence of cultural transmissions and trade routes, with strong external influences from North India as well as strong local characteristics. By a meticulous analysis of the Quranic manuscripts of the Al Bīrūnī Institute of Oriental Studies, Marie Efthymiou depicts the technical changes of bookmaking, providing new evidence on Samarcand paper and revealing Kokand as a major centre of production. An innovative approach of the manuscripts' uses traces their place in society and in the everyday life of worshippers.