Naviguer par titre

Droit musulman et société au Sahara prémoderne

La justice islamique dans les oasis du Grand Touat (Algérie) aux XVIIe – XIXe siècles

Series:

Ismail Warscheid

La pratique du droit musulman est généralement considérée comme un phénomène urbain. À partir d’une analyse de recueils de fatwas inédits et d’autres manuscrits arabes provenant des oasis du Grand Touat (Sud algérien), Droit musulman et société au Sahara prémoderne remet en question cette vision des choses. L’ouvrage explore la diffusion d’institutions juridiques islamiques dans la région entre le XVIIe et le XIXe siècles, ainsi que l’interaction entre communautés villageoises et juristes musulmans. Pour sonder ce processus, Ismail Warscheid adopte une approche dialectique : il reconstitue les modalités de l’application de la charia par les cadis et muftis locaux et s’interroge sur les usages que les populations oasiennes font des tribunaux islamiques, de l’écriture notariale et de la consultation juridique.

Pre-modern Islamic legal practice is most often considered an essentially urban phenomenon. Relying on unedited fatwa collections and other Arabic manuscripts from the oasis of Tuwāt in southern Algeria, Droit musulman et société au Sahara prémoderne challenges this vision. The book explores the spread of Islamic legal institutions in the region between the seventeenth and the nineteenth centuries, and the interaction between village communities and Muslim jurists. Ismail Warscheid investigates this process from a dialectical perspective: how were sharʿī norms applied by local qadis and muftis, and how did local populations made use of court litigation, notarial certification, and legal consultation?

Rendre la justice à Amid

Procédures, acteurs et doctrines dans le contexte ottoman du XVIIIème siècle

Series:

Yavuz Aykan

Dans son Rendre la justice à Amid, Yavuz Aykan analyse la vie juridique de la ville d’Amid, capitale de la province ottomane de Diyarbakir, au 18ème siècle. A partir des procès-verbaux des tribunaux des villes d’Amid, Harput et Mardin, il met en lumière la centralité du cadi, du gouverneur provincial (vali) et du mufti dans le champ opératoire de la loi. Retraçant la généalogie des textes utilisés par le mufti provincial, Aykan étudie aussi la circulation de diverses interprétations juridiques de la Grande Syrie à la Transoxiane et la Horde d'Or, et leur intégration dans la pratique juridique ottomane. Ce livre offre ainsi une approche renouvelée et historicisée des acteurs et hiérarchies de systèmes juridiques de ce cadre provincial.

In Rendre la justice à Amid, Yavuz Aykan analyses the legal life of the city of Amid, the capital of Ottoman Diyarbekir province in the 18th century. Making use of court records from the cities of Amid, Harput and Mardin, he explores the centrality of the qadi, the provincial governor, and the provincial mufti to law enforcement. By tracing the genealogies of legal texts used by the mufti for fatwa production, Aykan maps out the broader transformations of various judicial interpretations in their journey from Greater Syria to Transoxiana and the Golden Horde, and finally into Ottoman legal praxis. As such, this book offers a far more historicized approach to the multiple actors and hierarchies of juridical systems operating in this provincial setting.