Naviguer par titre

L’imamat et l’Occultation selon l’imamisme

Étude bibliographique et histoire des textes

Series:

Hassan Ansari

La présente étude, L’imamat et l’Occultation selon l’imamisme, Étude bibliographique et histoire de textes, concerne l’évolution religieuse et historique du Hadith imamite autour de la constitution progressive et complexe des doctrines aussi fondamentales que l’imamat et l’Occultation. L’annexe de ce travail comprend les textes en arabe de ces écrits identifiés et reconstitués à travers leurs citations.

In his work, L’imamat et l’Occultation selon l’imamisme, Etude bibliographique et histoire de textes, Hassan Ansari has attempted to reconstruct a number of doctrines related to the concepts of religious authority ( imāma) as well as occultation ( ghayba) in Twelver Shi‘i Islam ( Ithnā'ashariyya). This has been done through identifying and collecting numerous references to quotations of early works in later Shiʿi texts. Ansari has reconstructed earlier layers of primary materials that are entirely lost and only pre-served in later sources.The book's Appendix comprises fragments of early works of Hadith reconstructed from later sources.

Le Coran par lui-même

Vocabulaire et argumentation du discours coranique autoréférentiel

Anne-Sylvie Boisliveau

Dans Le Coran par lui-même, Anne-Sylvie Boisliveau livre une analyse passionnante de la manière dont le Coran est l’architecte de sa propre image. Loin d’être un texte sans relief, celui-ci utilise un vocabulaire, des procédés rhétoriques et une argumentation soigneusement choisis pour orienter l’image qu’auditeurs ou lecteurs se feront de lui.
Une analyse serrée du vocabulaire autoréférentiel montre que le Coran se décrit lui-même comme Ecriture « façon judéo-chrétienne » représentant un enjeu de communication. Mais surtout, par un triple discours – sur les actions divines, sur les Ecritures révélées antérieurement, telles la Bible, et sur la fonction prophétique –, le Coran se confère à lui-même le monopole de l’autorité issue de la révélation divine et pousse l’auditeur/lecteur à s’y soumettre.

In Le Coran par lui-même, Anne-Sylvie Boisliveau provides a ground-breaking analysis of the way the Qurʾān is the architect of its own image. Far from being a flat text, the Qurʾān uses carefully chosen vocabulary, rhetorical tools and argumentation to direct the image that listeners or readers will then have in mind. A close analysis of its self-referential vocabulary shows that the Qurʾān describes itself as a Scripture “in a Judeo-Christian style” which communicative function is stressed. By a triple discourse (on divine actions, on previous Scriptures such as the Bible and on prophethood), the Qurʾān grants itself the monopoly of divine authority through revelation and pushes the listener/reader into a decisive submission.

Winner of the I. R. Iran World Award for the Book of the Year 2014