Naviguer par titre

Series:

Nora Lafi

This book proposes a study of the old regime forms of Ottoman municipal urban governance that were progressively built between the 15th and the 18th c. on the basis of various heritages (Byzantine, Medieval Islamic, Seljukid, Sassanid, medieval Ottoman) as well as an interpretation of the reforms of the Tanzimat era under the light of this re-evaluation of the previous system. This allows the author to propose innovative ideas on the very nature of civic life, social organization and modernity in the Islamic world. The research is based on original archives from Istanbul (BOA) and various cities of the Empire, from Aleppo to Tunis, Thessaloniki to Alexandria or Damascus and Cairo to Tripoli.

Cet ouvrage est consacré à l’étude des racines et des caractéristiques de la gouvernance urbaine dans l’empire ottoman. Il démontre comment s’est développée sur la base de différents héritages (Byzantin, Islamique médiéval, Seljukide, Sassanide et Ottoman médiéval) à partir du XVe siècle une forme municipale d’ancien régime et étudie sa transformation durant les réformes de l’ère des Tanzimat au XIXe siècle. L’auteure propose ainsi des interprétations innovantes quant à la dimension civique de la vie urbaine, l’organisation sociale et l’impact ambigu avec la modernité dans un contexte islamique. L’étude s’appuie sur des archives inédites trouvées à Istanbul (BOA) et dans des villes comme Alep, Tunis, Thessalonique, Alexandrie, Damas, Le Caire et Tripoli

Series:

Mireille Blanchet-Douspis

Marguerite Yourcenar a répété qu’on ne comprenait bien l’histoire du présent qu’à la lumière du passé. Dans cette affirmation, il y a assurément une vérité difficilement réfutable. Cependant, ne juger que d’après le passé, n’est-ce pas poser a priori que le présent n’en est que la reproduction et que rien ne change jamais dans l’histoire de l’humanité universelle ? Cela revient à nier toute idée de progrès et d’évolution et à entériner le concept d’éternel retour. Cette notion qui n’est pas neutre du point de vue idéologique incite à scruter l’image que Yourcenar donne de l’histoire contemporaine avec un esprit critique, aussi bien en ce qui concerne le style que les choix opérés par la romancière. Une observation se dégage de l’étude des rapports sociaux et des questions morales, intellectuelles ou plus nettement politiques dans les romans de Yourcenar. Elle se rattache toujours à un courant de pensée traditionaliste, voire conservateur, caractéristique de l’idéologie politique de la droite européenne du XXe siècle.

Series:

Edited by Carole Edwards

Les littératures francophones postcoloniales portent l’empreinte de la douleur, du compromis ou encore de l’oubli, notions qui transparaissent dans celle du sacrifice. Dans ce collectif, les auteurs se penchent sur différentes représentations et fonctions du sacrifice dans le roman, le théâtre, la nouvelle, et le film antillais, haïtien, africain et québécois. L’étude déploie la diversité, tant dans le ton que la forme, du sacrifice dans des régions géographiques diverses et selon des esthétiques variées. Qu’il s’agisse du sacrifice au sens propre ou de l’artifice, la notion demeure riche en interprétations et traduit le caractère unique des littératures francophones. Don de soi ou don de l’autre, l’étude du sacrifice nous permet de comprendre l’Histoire d’hommes et de femmes pris dans le tourbillon de leur culture respective face au « destin ».

Series:

Daniel Fondanèche

Cet ouvrage traite de la littérature d’imagination scientifique, principalement entre 1830 et 1910. C’est une littérature qui a été portée par la Révolution industrielle et la vague d’inventions qui a modifié la vie quotidienne dans les pays développés. Cette littérature s’inscrit dans un courant qui a débuté avec Lucien, qui s’est confirmée avec Cyrano de Bergerac, pour s’affirmer avec Verne et Wells… À côté de quelques maîtres du genre (Verne, Wells, Rosny Aîné, Robida) de nombreux auteurs de moindre envergure ou occasionnels dans le genre (Williers, Cros) ont œuvré pour inscrire les sciences dans le discours littéraire et permettre la naissance de la science-fiction. Dans tout l’ouvrage, l’auteur interroge les textes romanesques et les compare avec ce qui a pu inspirer les auteurs. De même, il relève dans les romans ce qui peut apparaître comme une prémonition, une anticipation, des auteurs sur leur temps. Rien n’avait été écrit sur ce sujet depuis plus de 60 ans.

Samuel Beckett : trivial et spirituel

Le langage dans les pièces théâtrales, radiophoniques et télévisuelles

Series:

Arnaud Beaujeu

Quoi dire, mal dire, ouïr, mal entendre, en-deçà du langage, à l’écoute d’un manque, mèr(e) morte ou « souffle-esprit » ? Dans et hors de la langue, triviale ou spirituelle, aimée ou haïe, anglaise ou française, exil ou patrie... Le travail de Beckett, dans ses pièces théâtrales, télévisuelles et radiophoniques, est le travail d’un poète sur la matière des mots, dénudés de leurs sens par trop utilisés, travail musical et rythmique, d’une exigence qui dépasse la frontière des langues dans leur labilité. Le théâtre beckettien donne à écouter une présence (peut-être celle du « mot perdu »), la présence d’une absence qui n’en finirait plus…
Ainsi le néologisme de « spirivial » – qui provient (tout comme son dérivé, la « spirivialité ») de la jonction (ou bien encore du va-et-vient) entre le mot « trivial » et le mot « spirituel » – permet-il de désigner le passage ou bien encore l’anamorphose au cœur du processus de destruction-reconstruction, propre au langage beckettien. Il peut s’agir, par extension, du « lieu-non-lieu » de la Question ou du mystère qui palpite au centre d’un mouvement paradoxal-spiroïdal, involutif-évolutif, à la fois creuset et matrice de la « matière-idée ».

Historiographie de l’antiquité et transferts culturels

Les histoires anciennes dans l’Europe des XVIIIe et XIXe siècles

Series:

Edited by Chryssanthi Avlami, Jaime Alvar and Mirella Romero Recio

De Giambattista Vico à J. G. Herder et de B. G. Niebuhr à Théodore Mommsen, les essais réunis dans ce volume nous proposent des lectures stimulantes d’un certain nombre d’œuvres majeures des Lumières et de la période post-révolutionnaire. Le livre est divisé en deux parties : la première, intitulée « Questions d’historiographie » permettra aux lecteurs d’appréhender, à travers l’analyse des récits d’histoire ancienne, les mutations du discours historique pendant le XVIIIe et le XIXe siècle. La seconde partie, intitulée « Questions de transferts culturels » , porte sur la diffusion du savoir classique dans l’Europe, notamment à travers l’analyse des mécanismes de réception.
Mots clés : Antiquité et Modernité, historiographie, philosophies de l’histoire, échanges culturels, usages politiques de l’histoire, identité nationale et nationalisme.

Series:

Edited by Stéphane Spoiden

Ce volume réunit un ensemble d’études sur et autour de la médiologie de Régis Debray. Il présente l’avantage de comporter des essais explicatifs clairs et précis sur la théorie et la pratique médiologiques par des médiologues eux-mêmes (Régis Debray, Daniel Bougnoux et Louise Merzeau). L’ouvrage comprend également des analyses sur la réception de la médiologie, notamment aux Etats-Unis, ainsi qu’une série d’articles qui situent la médiologie dans le contexte plus large des disciplines dites connexes, notamment la sémiologie, l’anthropologie, les media studies et cultural studies d’inspiration anglo-américaine, la culture internet et le post-média. Cet ensemble d’études « médio-média » fait le point aussi bien sur le personnage de Régis Debray que sur le chantier médiologique qu’il a initié. Un ouvrage utile pour toute personne qui s’interesse à la question essentielle de la transmission culturelle.