Naviguer par titre

You are looking at 1 - 2 of 2 items for :

  • Aesthetics & Cultural Theory x
  • Primary Language: fr x
Tout effacer

Series:

Nathalie Kremer

En tant que spectateurs de peinture, Diderot et Baudelaire furent aussi toujours et d’abord créateurs. Ce livre montre comment leurs écrits ouvrent la voie à une approche moderne de l’art, où les œuvres sont recréées librement par l’imagination du spectateur.
Ce que nous appelons la « traversée » de la peinture consiste en une approche émotive de l’image, qui se montre sensible aux effets puissants des lignes et des couleurs, dans ce qu’elles incitent à penser ou à rêver. La critique d’art naît ainsi autant de l’adhésion empathique que du détachement du regard à l’œuvre contemplée.
Le lecteur découvrira ici alors la façon dont Diderot et Baudelaire ont traversé la peinture de leur temps pour donner à lire de nouvelles images, inépuisables, à rêver, méditer et savourer en tous temps.

Diderot and Baudelaire were viewers of paintings, but they were first and foremost artistic creators.
This book shows how their writings open the way to a modern conception of art, where the works of art are freely recreated in the imagination of the viewer.
What we can call ‘traversing the painting’ consists of an emotional approach to the image, an approach which is sensitive to the powerful effects of line and colour, and the thoughts and dreams that they inspire. Art criticism thus springs as much from empathetic engagement with the artwork as it does from detachment from it.
The reader of this book will discover the way in which Diderot and Baudelaire traversed the painting of their times, proposed new, timeless and inexhaustible visions to meditate on and marvel at.

Rétif de la Bretonne spectateur nocturne

Une esthétique de la pauvreté

Series:

Philippe Barr

À la lumière d’une réflexion sur les motifs politiques à l’origine du sort réservé à l’œuvre de Rétif de la Bretonne par ses contemporains, cet essai propose de replacer l’écriture rétivienne au sein des stratégies de pouvoir qui, de Fontenelle à Marmontel, sont à l’œuvre dans le champ symbolique et culturel des Lumières. À partir d’une étude détaillée de la mise en scène de l’écriture qui ouvre Les Nuits de Paris, l’auteur démontre que Rétif convie son lecteur à une exploration esthétique de la pauvreté en s’inscrivant dans une tradition littéraire qui s’ouvre avec le Spectator d’Addison et Le Spectateur français de Marivaux. En dégageant l’horizon littéraire d’une œuvre qui s’écrit et qui relate avec minutie les étapes de sa genèse et en étudiant le positionnement dans le champ littéraire de son narrateur fictif, le Spectateur nocturne, l’essai dégage ainsi une véritable « posture littéraire » qui amorce la transition entre la figure emblématique du philosophe des Lumières et une conception déjà « moderne » de l’écrivain.