Naviguer par titre

You are looking at 1 - 10 of 16 items for :

  • Languages and Linguistics x
  • Primary Language: fr x
Tout effacer

Changer de style

Écritures évolutives aux XXe et XXIe siècles

Series:

Edited by Sophie Jollin-Bertocchi and Serge Linarès

Cet ouvrage, coordonné par Sophie Jollin-Bertocchi et Serge Linarès, interroge pour la première fois la pratique fréquente du changement de style chez les écrivains français depuis la fin du XIXe siècle. Restituant le phénomène à son historicité, il ne vise pas à contester la notion de « style d’auteur », mais à en relativiser le caractère essentialiste, croisant la démarche stylisticienne avec d’autres approches (sociologie, poétique…). Il dessine le contexte historique et éditorial, évoque ensuite des parcours de polygraphes, appréhende la problématique sous l’angle générique (poésie, roman), met en évidence les enjeux biographiques, questionne enfin les possibilités d’une permanence derrière la disparité des manières d’écrire. À l’époque moderne, avoir du style ne se limite pas à en avoir un seul.

This collection coordinated by Sophie Jollin-Bertocchi and Serge Linarès addresses the common practice of the change of style among French authors since the end of the nineteenth century. The intention is not to challenge the notion of an author’s style but the relativization of its essentialist nature, from different approaches (sociology, poetics…) and through a variety of examples. This study delineates the historical and editorial context, brings up some surveys from the point of view of genre (poetry, novel), underlines the biographical goals. In the end it raises the question of some possibilities of a standard behind the array of different styles. During the contemporary period evidencing Style does not simply imply a one-way evidence.

Series:

Sylvain Patri

The phonetical and phonological interpretation of Hittite is exceptionally complicated. This is due to the data being accessible only through a writing system symbolizing the spoken chain by signs, which does not prejudge the sound form of the units represented, nor the relations of linearity they maintain with each other.
This book is the first comprehensive study of Hittite phonology conducted from a descriptive perspective and the first to use the results of experimental phonetics and phonological typology. In spite of problems probably destined to remain unsolved, this study shows that it is possible to rationally analyze a description of the phonological structure of words.

Turba Philosophorum Congrès pythagoricien sur l’art d’Hermès

Edition critique, traduction et présentation

Series:

Grégoire Lacaze

La Turba Philosophorum est un traité dont l’original arabe est perdu, et qui est l’un des textes fondateurs de l’alchimie latine. Mais son intérêt dépasse de loin l’histoire de l’alchimie : s’alimentant à des sources aussi diverses que Zosime de Panopolis, Stéphanos d’Alexandrie ou, plus surprenant, Hippolyte de Rome, la Turba se situe au confluent de nombreuses traditions grecques (philosophiques, hermétiques et patristiques), et porte témoignage à la fois de l’histoire de la transmission du savoir grec, et de celle de sa réception dans l’Égypte du IXe siècle. L’étude de la structure du traité montre en outre l’exceptionnelle originalité du projet philosophique de son auteur : construire un cheminement permettant au lecteur de s’approprier la doctrine des “philosophes” grecs.

The Turba Philosophorum is a treatise whose Arabic original is lost, and which is one of the founding texts of Latin alchemy. But its interest goes far beyond the history of alchemy: using sources as different as Zosimus of Panopolis, Stephanos of Alexandria or, more surprising, Hippolyte of Rome, the Turba is at the confluence of many Greek traditions (philosophical, hermetic and patristic), and bears testimony both to the history of the transmission of Greek knowledge, and of its reception in Egypt in the ninth century. The study of the structure of the treatise also shows the exceptional originality of the philosophical project of its author: to construct a path allowing the reader to appropriate the doctrine of Greek "philosophers".

Series:

Michel Lagarde

Dans Le parfait manuel des sciences coraniques al-Itqān fī ʿulūm al-Qurʾān de Ğalāl ad-Dīn as-Suyūṭī (849/1445–911/1505), nous avons une description complète des problèmes relatifs au texte coranique qui se posent encore aujourd’hui, des solutions proposées et des méthodes employées. Ce texte témoigne de la liberté du débat et de la variété des solutions. Il s’agit d’un recueil de témoignages multiples antérieurs et contemporains à l’auteur et non d’une opinion subjective et isolée. Son but est d’être le guide de tout bon commentateur du Coran, en raison de la profusion des informations fournies sur l’ensemble des sciences coraniques. Cet ouvrage est un précieux point de repère pour l’histoire de la culture arabo-musulmane, en général, et de la linguistique, en particulier.

In al-Suyūṭī’s (1445-1515) The Perfect Handbook of the Qurʾānic Sciences, we find a complete description of the problems concerning the Qurʾānic text that still arise today, of the solutions proposed and the methods employed. This text bears witness to both freedom of debate and the variety of solutions. It is a collection of multiple accounts, both prior to and contemporary with the author, and not simply an isolated, subjective opinion. Its aim is to be the guide for every good Qurʾān commentator because of the abundant information it provides on all the Qurʾānic sciences. This work is an invaluable point of reference for the history of the Arab-Islamic culture in general and of linguistics in particular.




Les mémoires de Maalaŋ Galisa sur le royaume confédéré du Kaabu

Un récit en langue mandinka de la Guinée-Bissau

Series:

Cornelia Giesing and Denis Creissels

Edition d'un récit en mandinka par Maalaŋ Galisa (octobre 1988) sur la constitution et les conditions de vie au Kaabu, territoire situé entre la Gambie, le Sénégal et la Guinée-Bissau, connu depuis le 16e siècle et détruit vers 1867. La gamme des sujets couvre: le peuplement, le gouvernement, les codes de conduite des guerriers, religieux, esclaves et 'hôtes étrangers', les règles de l'esclavage, du mariage et de la succession, la coexistence des religions, les relations entre groupes d'âge et de genre.
Le texte diffère d'autres qui se focalisent sur un unique fondateur-patriarche, Tiramakan de l'épopée de Sunjata. Galisa parle du sud-est du Kaabu, à la frontière avec la Guinée. Il ajoute des couleurs locales au modèle mandinka, évoquant la puissance féminine et certains conflits violents.

Edition of a recital in Mandinka by Maalaŋ Galisa (October 1988) on the political constitution and living conditions in Kaabu, a territory situated between present Gambia, Senegal and Guinea-Bissau, known since the 16th century, definitely destroyed in 1867. The narrative presents a range of topics covering governance, codes of conduct of warriors, clerics, slaves and 'strangers', rules of slavery, marriage and succession, the cohabitation of different religions, relations of age and gender.
This text is distinctive from others focussing on a single founder-patriarch, Tiramakan of the Epic of Sunjata. Galisa focuses on South-eastern Kaabu, bordering on the region of Labé (Guinea). He adds local colours to the Mandinka model, depicting powerful women and violent conflicts resulting from injustice.

Aoristes et parfaits

En français, latin, corse, estonien et polonais

Series:

Edited by Pierre-Don Giancarli and Marc Fryd

Le présent volume regroupe onze contributions centrées sur le parfait et l’aoriste dans cinq langues : Joffre expose l’ambiguïté fondamentale du passif périphrastique et des déponents latins, tandis que Dalbera propose un invariant à son parfait. Giancarli vérifie l’existence d’une corrélation entre la variation d’auxiliaire et celle du participe passé du verbe corse. Le statut de parfait de la construction polonaise avoir + participe + objet est mis en doute successivement par Nowakowska et par Sikora. Treikelder se concentre sur l’émergence du parfait estonien en contexte atypique. En français, Lindschouw & Schøsler envisagent les relations entre circonstants temporels, passé compose et passé simple ; Vetters retrace la dérive aoristique de ce dernier tandis que Apothéloz se refuse à parler d’aoriste.

This volume is a collection of eleven contributions dealing with perfect and aorist tenses in five languages: Joffre shows the fundamental ambiguity of the periphrasis of Latin passive and deponent verbs, while Dalbera proposes an invariant meaning for its perfect. Giancarli tests the hypothesis of a correlation between the variation of auxiliaries and that of past participles in Corsican. The perfect status of the Polish have + participle + object construction is questioned in turn by Nowakowska and Sikora. Treikelder focuses on the Estonian perfect in atypical contexts. Concerning French, Lindschouw & Schøsler look at the relationships between time adjuncts, passé compose and passé simple; Vetters describes the aoristic evolution of the latter, while Apothéloz explains why it should not be considered an aorist.

Contributors are: Denis Apothéloz, Joseph Dalbera, Pierre-Don Giancarli, Marie-Dominique Joffre, Jan Lindschouw, Małgorzata Nowakowska, Lene Schøsler, Dorota Sikora, Anu Treikelder, Carl Vetters.


La langue berbère au Maghreb médiéval

Textes, contextes, analyses

Series:

Mohamed Meouak

La langue berbère au Maghreb médiéval constitue un nouvel apport aux études historiques et linguistiques dans la mesure où de nombreux matériaux sur la langue berbère font l’objet d’une monographie spécifique. Plusieurs faits de langue sont reliés par une trame précise et ils sont réunis afin de mettre en relief les indices textuels puisés dans diverses sources écrites en arabe et en berbère. Dans les quatre parties du livre, il est tour à tour question des apports de la documentation narrative, de la littérature hagiographique et des textes ibadites ainsi que de l’importance des contacts entre le berbère et les langues africaines à travers la littérature narrative et l’épigraphie islamique. Ce livre a été conçu comme un essai documentaire mais également afin d’attirer l’attention des chercheurs sur la présence relativement bien documentée de la langue berbère dans les textes produits en milieu arabo-musulman du Moyen Âge à l’époque moderne.

La langue berbère au Maghreb médiéval is a new contribution to the historical and linguistic studies in that many materials on the Berber language are the subject of a specific monograph. Several facts of language are connected by an accurate frame and are gathered to highlight textual clues collected from various sources written in Arabic and Berber. The four parts of the book treat contributions of narrative documentation, hagiographical literature and Ibadi texts and the importance of contacts between Berber and African languages through the narrative literature and Islamic epigraphy. This book was conceived as a documentary essay, but also to attract the attention of researchers on the relatively well-documented presence of the Berber language in the texts produced in Arab-Muslim environment from the Middle Ages to Modern era.

Le Coran par lui-même

Vocabulaire et argumentation du discours coranique autoréférentiel

Anne-Sylvie Boisliveau

Dans Le Coran par lui-même, Anne-Sylvie Boisliveau livre une analyse passionnante de la manière dont le Coran est l’architecte de sa propre image. Loin d’être un texte sans relief, celui-ci utilise un vocabulaire, des procédés rhétoriques et une argumentation soigneusement choisis pour orienter l’image qu’auditeurs ou lecteurs se feront de lui.
Une analyse serrée du vocabulaire autoréférentiel montre que le Coran se décrit lui-même comme Ecriture « façon judéo-chrétienne » représentant un enjeu de communication. Mais surtout, par un triple discours – sur les actions divines, sur les Ecritures révélées antérieurement, telles la Bible, et sur la fonction prophétique –, le Coran se confère à lui-même le monopole de l’autorité issue de la révélation divine et pousse l’auditeur/lecteur à s’y soumettre.

In Le Coran par lui-même, Anne-Sylvie Boisliveau provides a ground-breaking analysis of the way the Qurʾān is the architect of its own image. Far from being a flat text, the Qurʾān uses carefully chosen vocabulary, rhetorical tools and argumentation to direct the image that listeners or readers will then have in mind. A close analysis of its self-referential vocabulary shows that the Qurʾān describes itself as a Scripture “in a Judeo-Christian style” which communicative function is stressed. By a triple discourse (on divine actions, on previous Scriptures such as the Bible and on prophethood), the Qurʾān grants itself the monopoly of divine authority through revelation and pushes the listener/reader into a decisive submission.

Winner of the I. R. Iran World Award for the Book of the Year 2014



Series:

Edited by Walter De Mulder, Jesse Mortelmans and Tanja Mortelmans

Qu’il s’agisse de temps verbaux, d’auxiliaires, d’adverbes ou de conjonctions, la plupart des marqueurs temporels et modaux font preuve d’une grande flexibilité sémantique, qui se manifeste à travers leurs emplois dans des contextes différents. Les contributions réunies dans ce volume s’intéressent en majorité aux emplois d’une série de marqueurs du français (« hexagonal » ou non), mais aussi au fonctionnement de marqueurs d’autres langues (par exemple de l’espagnol ou du birman). Elles s’efforcent de décrire d’une façon détaillée les différentes interprétations de ces marqueurs, en privilégiant souvent des usages moins fréquents ou atypiques (le présent « prototypisant », les emplois postmodaux de pouvoir, etc.) et des contextes d’emploi moins fréquemment analysés dans la littérature (rubriques nécrologiques, reportages sportifs, articles législatifs, etc.). Les auteurs apportent ainsi des mises au point éclairantes sur la relation existant entre les emplois temporels, modaux ou évidentiels des temps verbaux (comme le futur simple ou le conditionnel), mais aussi sur la relation entre emplois temporels et emplois discursifs ou argumentatifs d’adverbes dits « temporels ». Le volume contribue de cette façon à une meilleure compréhension de la polyvalence sémantique en général et en particulier à celle des marqueurs temporels et modaux étudiés dans ce volume.

Philologie et théâtre

Traduire, commenter, interpréter le théâtre antique en Europe (XVe – XVIIIe siècle)

Series:

Edited by Véronique Lochert and Zoé Schweitzer

Après avoir été longtemps réduites à des recueils de sentences morales ou à des modèles rhétoriques, les pièces des grands dramaturges grecs et latins reconquièrent, à la fin du XVe siècle, une part importante de leur théâtralité. Le travail des traducteurs, situé au carrefour de l’explication philologique et de l’appropriation culturelle, est un élément essentiel de ce renouveau.
Le théâtre occupe une place centrale parmi les œuvres antiques éditées et commentées par les Renaissants, et dans leurs réflexions sur l’Antiquité, mais pose de nombreux problèmes d’interprétation. Comment lire ces textes destinés à la scène et dont une pleine compréhension engage le ressaisissement d’un monde révolu?
Les contributions réunies dans ce volume explorent la diversité des pratiques européennes du XVe au XVIIIe siècle afin de mieux mettre en valeur le rôle joué par la traduction dans le nouveau statut du texte dramatique. Elles éclairent la dimension herméneutique de la traduction, son apport à la réflexion théorique sur le théâtre et la place du spectacle antique dans la Querelle des Anciens et des Modernes.