Browse results

You are looking at 31 - 39 of 39 items for :

  • Bibliotheca Wittockiana x
  • Social Sciences x
  • Primary Language: French x
Clear All Modify Search

Isabelle de Charrière (Belle de Zuylen)

De la correspondance au roman épistolaire

Series:

Edited by Yvette Went-Daoust

L'oeuvre de Belle de Zuylen/Isabelle de Charrière fait une place importante à l'épistolaire: de la lettre authentique à la lettre de fiction.
Les collaborateurs à ce numéro du CRIN explorent ces deux champs privilégiés de la création d'une écrivaine, trop longtemps négligée de la critique littéraire. La première partie du recueil, la plus considérable, est largement consacrée à la correspondance privée, tandis que la deuxième s'oriente vers le roman. Les articles proposés font, entre autres, apparaître la permanence des idées, des sentiments, des goûts, du ton de l'auteur. Ainsi Mme de Charrière n'a perdu ni la curiosité intellectuelle, ni l'indépendance de l'esprit et du comportement qui caractérisaient Belle de Zuylen.

Isabelle de Charrière

Une correspondance au seuil du monde moderne

Series:

Paul Pelckmans

Ceci ne sont ni des querelles maritales ni des querelles d'amants. Comment font-elles pour être se vives? J'ai en ceci un air très ridicule, mais tout en le sentant très bien je vais mon chemin et dis ce que je pense... (8 novembre 1794)
Il y a dans mon détachement de vous de quoi faire un des plus beaux attachements qu'on voie... (19 mars 1796)
Souffrir fait trop de mal. Je semble dire une sotisse, mais non, car le mal que fait la souffrance ne finit pas avec elle. Elle laisse un ébranlement, une irritabilité générale et un certain chagrin sur les dures conditions sous lesquelles nous sommes admis à vivre... (21 mai 1797)
Je n'ai jamais été de l'avis de M de Chaillet relativement aux animaux. Leur bonheur vaut bien la peine qu'on le désire et il est plus facile de l'obtenier que celui de l'homme, être si bizarre et si compliqué que souvent on lui fait beaucoup de mal en voulant lui faire du bien... (21 février 1799)
Lire et écrire change réellement l'existence de l'homme. A ne considéder même que les lettres et billets tels qu'une personne comme moi sans vocation publique les peut écrire et recevoir, quelle différence de ne communiquer que de vive voix avec les présents ou aussi par écrit avec les absents! Je laisse encore en doute si cette différence est plus en bien qu'en mal, mais toujours est-elle grande. Je suis quelquefois comme un port, un marché, où il arrive et d'où il part des idées... (26 avril 1800)
Soignez votre petit garçon, ma chère Isabelle, mais ne soyez pas si en peine de lui. La vie est-elle une si belle chose qu'il faille déplorer le sort de ceux qui en sortiraient lorsqu'à peine ils y sont entrés? ... (10 juillet 1804)

Itinéraires de l'écriture au féminin

Voyageuses du 19e siècle

Series:

Bénédicte Monicat

Les écrits des voyageuses françaises et francophones du 19e siècle sont la matière d'un ouvrage qui offre le premier panorama géographique et bibliographique des récits de voyages de femmes du siècle dernier. A partir de cette riche tradition, Itinéraires de l'écriture au féminin élabore une réflexion théorique soulignant la complexité de textes qui posent de manière inévitable la question de la nature et du statut des écrits de femmes. Les récits de neuf voyageuses aux parcours divers permettent de comprendre plus précisément les caractères rhétoriques et substantiels de ces distinctions. Les questions que se posent les voyageuses sont à lire en relation au paradigme de la féminité omniprésent dans ces ouvrages. Pourquoi partir puisqu'on est femme? Comment partir quand on est femme? Pourquoi écrire? Comment écrire en femme le récit d'expériences hors normes, en particulier la découverte d'autres cultures et d'autres femmes? Comment se dire alors? Des itinéraires les plus conventionnels aux destinées les plus extraordinaires, les explorations textuelles des voyageuses montrent combien l'idéologie des différences sexuelles influe sur les récit d'expériences féminines, leur bien-fondé. Cette étude montre aussi combien ces femmes pensèrent leur condition, furent conscientes de frontières idéologiques qu'elles traversèrent dans l'acte d'écrire le voyage. Itinéraires de l'écriture au féminin: Voyageuses du 19e siècle intéressera les critiques et historiens de la littérature féminine, les spécialistes du 19e siècle, de même que les théoriciens des discours coloniaux et de la rhétorique des différences sexuelles.

Series:

Colette Trout Hall

Née en 1929 en Algérie, repatriée en France pendant la guerre d'indépendance, Marie Cardinal fait partie de la génération de femmes écrivains qui prennent le devant de la scène littéraire française dans les années soixante-dix.
L'oeuvre de Cardinal est une oeuvre personnelle mais aussi profondément politique. Elle dénonce les mécanismes qui oppriment les femmes et d'autres groupes. L'Algérie, la psychanalyse, les événements de mai 68 sont les trois expériences fondamentales sur lesquelles s'appuie son oeuvre.
C'est presque toujours la même histoire qui se répète, comme chez Marguerite Duras. L'écriture obsessionnelle fait naître peu à peu le sujet féminin dans une langue riche, débarrassée des scories du sexisme. De livre en livre, à travers les différentes narratrices, l'épopée féminine se constitue. Cette étude nous convie à l'exploration de ce continent féminin et universel.

La Parole aux Africaines

Ou l’Idée de pouvoir chez les romancières d’expression française de l’Afrique sub-saharienne

Series:

Jean-Marie Volet

L'arrivée des romancières africaines sur la scène littéraire est récente mais importante dans la mesure où leurs œuvres proposent une vision du monde différente de celle suggérée par les auteurs masculins qui ont dominé l'univers romanesque africain jusqu'à ce jour. L'idée de pouvoir qui se dégage de la lecture des textes écrits par les romancières d'expression française de l'Afrique sub-saharienne est particulièrement intéressante à cet égard. Elle témoigne d'un élargissement du champ littéraire qui dépasse de beaucoup un simple renouvellement des thèmes abordés par les romanciers. Une analyse détaillée des romans publiés par Régina Yaou, Aminata Sow Fall, Marie NDiaye, Angèle Rawiri, Mariama Bâ, Delphine Zanga Tsogo, Werewere Liking, Ken Bugul, Calixthe Beyala et d'autres, montre que les romancières africaines n'accordent que peu d'intérêt à l'idée de pouvoir «Souverain-Loi» qui domine l'écriture de leurs confrères masculins. Au contraire, les auteurs femmes ont tendance à concentrer leur attention sur une vision du pouvoir issue des rapports de forces multiples qui se jouent entre les individus à tous les niveaux. Dès lors, l'idée d'un Pouvoir tout puissant est remplacée par un concept plus souple, plus fragmentaire et plus conforme à la place qu'occupe la femme africaine d'aujourd'hui, non seulement dans les affaires de la famille, mais aussi dans celles de la Nation.

Une révolution de la pensée

Maoïsme et féminisme à travers Tel Quel, Les Temps modernes et Esprit

Series:

Ieme van der Poel

Concurrences au Monde

Propositions pour une poétique du collectionneur moderne

Series:

Paul Pelckmans

Passions et Positions

Contribution à une sémiotique du sujet dans la poésie lyrique médiévale en langues romanes

André Lemaire

Atran, Burkhardt, Corsi, Diara, Fantini, Fischer, Hodge, Laurent, la Vergata, Leikola, Louis, Mayr, Müller, Rey, Roger and Sloan