Naviguer par titre

You are looking at 1 - 10 of 45 items for :

  • Bibliotheca Wittockiana x
  • Social Sciences x
  • Primary Language: fr x
Tout effacer

Séries:

Edited by Alessandro Badin, Stefano Genetti, Fabio Libasci and Jean-Marie Roulin

Trois décennies après l’émergence du VIH, à l’ère du « post-sida », deux générations de chercheurs dressent le bilan des représentations qu’en a données la littérature française. Depuis les premiers pseudo-témoignages jusqu’à l’historicisation du sida, à l’intériorisation du deuil et à l’insurrection contre la sérophobie, autour de l’œuvre de Guibert et d’autres écrivains (Hocquenghem, Lagarce, Dustan), se dispose toute une constellation de récits alliant autobiographie et fiction. La pluralité d’approches (études littéraires, de genre et culturelles) interroge l’actualité d’un phénomène et de ses multiples implications, aussi bien intimes que politiques, esthétiques que morales. Le VIH/sida s’avère un opérateur herméneutique pour explorer le corps et la maladie, le désir et la mort, pour rompre le silence et repenser l’identité.

In the ‘post-AIDS era’, three decades after the emergence of HIV, two generations of researchers take stock of its representations in French literature. A whole constellation of narratives combining autobiography and fiction has formed around the works of Guibert and other authors (Hocquenhem, Lagarce, Dustan), from the initial pseudo-testimonials to texts historicising AIDS, internalising grief, or protesting against AIDS/HIV discrimination. Calling on a variety of approaches (literary studies, gender studies, and cultural studies), this volume questions the current relevance of this phenomenon and its multiple personal, political, aesthetic, and ethical implications. HIV/AIDS proves of hermeneutic value in exploring issues relating to the body and illness, to desire and death, and to breaking silence and rethinking identity.

Racines et déracinements au grand écran

Trajectoires migratoires dans le cinéma français du XXIème siècle

Séries:

Edited by Marianne Bessy and Carole Salmon

Racines et déracinements au grand écran examine les représentations de la migration dans le cinéma français contemporain. L’héritage du passé colonial français, la décolonisation et les vagues d’immigration vers l’Hexagone continuent de jouer un rôle majeur dans la société française d’aujourd’hui. Les débats liés à l’« identité nationale » et à l’insécurité, la banalisation du programme du Front National, les reconduites à la frontière de Roms ou la crise des migrants en Méditerranée font que la question migratoire est une préoccupation pour la société et la scène politique française. L’ouvrage analyse comment des réalisateurs français tels que Yamina Benguigui, Laurent Cantet, Philippe Faucon, Philippe Lioret ou Marie-Claude Pernelle abordent les trajectoires migratoires (passées et présentes) propres à l’espace national français et les débats qu’elles suscitent.


Racines et déracinements au grand écran examines representations of migration in contemporary French cinema. The historical legacy of the French colonial past and of decolonization, with its subsequent waves of immigration to the Hexagone continues to impact French society. Debates over “national identity” and insecurity, the increasing success of the Front National platform, the recent Roma repatriations, and migrant crisis in the Mediterranean are only a few examples of the importance of the migration question in French society and politics today. The book analyzes how migratory trajectories (past and present) within the national French space, and the debates surrounding them, have been addressed by contemporary French directors - amongst others Yamina Benguigui, Laurent Cantet, Philippe Faucon, Philippe Lioret and Marie-Claude Pernelle - in their films.


Espace méditerranéen

Écritures de l’exil, migrances et discours postcolonial

Séries:

Edited by Vassiliki Lalagianni and Jean-Marc Moura

À l’ère postcoloniale, les littératures de la migration et de l’exil se sont considérablement développées dans les pays de la Méditerranée qui ont connu, sous des formes diverses, le colonialisme, les guerres d’indépendance, puis la décolonisation. « Espace-mouvement » autour de trois aires culturelles, la chrétienté, le monde orthodoxe et la oumma musulmane, la Méditerranée a connu nombre d’affrontements, de heurts et de bouleversements identitaires. Au-delà de la crainte et de la méfiance nées de cette histoire, il existe une capacité d’invention renouvelée manifestée par les textes des écrivains issus des différents pays méditerranéens: Algérie, Chypre, Croatie, Égypte, Grèce, Liban, Maroc, Tunisie.
À la lumière de la critique postcoloniale, Espace méditerranéen : écritures de l’exil, migrances et discours postcolonial analyse la dimension politique de ces œuvres et le rôle qu’a pu jouer la découverte de cultures différentes – à travers la migration, l’exil, l’expatriation – dans le parcours de certains écrivains ou penseurs caractérisés par une double appartenance. Les auteurs de cet ouvrage s’attachent donc à montrer les complexités mais aussi tout l’intérêt des écritures de l’exil et de la migrance à la croisée des cultures et des langues de la Méditerranée contemporaine.

Séries:

Edited by Carole Edwards

Les littératures francophones postcoloniales portent l’empreinte de la douleur, du compromis ou encore de l’oubli, notions qui transparaissent dans celle du sacrifice. Dans ce collectif, les auteurs se penchent sur différentes représentations et fonctions du sacrifice dans le roman, le théâtre, la nouvelle, et le film antillais, haïtien, africain et québécois. L’étude déploie la diversité, tant dans le ton que la forme, du sacrifice dans des régions géographiques diverses et selon des esthétiques variées. Qu’il s’agisse du sacrifice au sens propre ou de l’artifice, la notion demeure riche en interprétations et traduit le caractère unique des littératures francophones. Don de soi ou don de l’autre, l’étude du sacrifice nous permet de comprendre l’Histoire d’hommes et de femmes pris dans le tourbillon de leur culture respective face au « destin ».

Scènes des genres au Maghreb

Masculinités, critique queer et espaces du féminin/masculin

Séries:

Edited by Claudia Gronemann and Wilfried Pasquier

Dans la lignée des études postcoloniales et des études sur le genre, Scènes des genres au Maghreb examine les manifestations du genre dans différentes formes d’expression artistique de l’espace franco-maghrébin. Ce volume réunit les réflexions et analyses captivantes de spécialistes en littérature, cinéma et linguistique dans le but d’éclairer la fonction structurante des mythes génériques et de souligner l’impact social des images et des codes genrés ainsi que leur incidence dans les différents champs artistiques. D’Isabelle Eberhardt à Yasmina Khadra en passant par Bernard-Marie Koltès, Assia Djebar, Abdelkébir Khatibi ou Rachid Boudjedra, la littérature du (ou en rapport avec le) Maghreb y occupe une place de choix, à côté d’œuvres cinématographiques de Julien Duvivier, Mehdi Ben Attia ou encore Merzak Allouache. L’ouvrage, qui aborde en outre la question de la musique (raï) et des traditions iconographiques et culturelles, interroge ainsi l’ensemble des modes de création, réécriture, subversion ou perpétuation des mythes.

Témoignages fictionnels au féminin

Une réécriture des blancs de la guerre civile algérienne

Séries:

Névine El Nossery

Face à un réel qui avait atteint une violence innommable et par défaut de consensus historique, les romancières algériennes, fatalement ébranlées par la recrudescence de la violence en Algérie avec la montée de l’intégrisme islamiste des années 1990, se sont armées de leur plume pour combattre cet obscurantisme impétueux. Tout en reconnaissant la difficulté de dire l’horreur, l’écriture romanesque fonctionne comme un détour, le seul souvent possible pour appréhender l’inimaginable et représenter l’irreprésentable et, surtout, en rendre compte pour ceux qui ne savent pas ou refusent tout simplement de le croire.
Témoignages fictionnels au féminin analyse les rapports existant entre le factuel et le fictionnel, entre témoigner et raconter, dans une conjoncture où de telles frontières semblent floues. À travers l’étude des « témoignages fictionnels » d’Assia Djebar, Malika Mokeddem, Leïla Marouane et Latifa Ben Mansour, ce livre tente de répondre à cette question si épineuse: jusqu’à quel degré la littérature est-elle capable de transcender sa propre littérarité à travers un mode d’expression figurative qui représente le réel même? En d’autres termes, comment la volonté de dire la vérité peut-elle s’allier à l’envie de faire de la fiction, sans que la question éthique compromette l’intention esthétique? Bref, comment écrire une fiction du réel?

Historiographie de l’antiquité et transferts culturels

Les histoires anciennes dans l’Europe des XVIIIe et XIXe siècles

Séries:

Edited by Chryssanthi Avlami, Jaime Alvar and Mirella Romero Recio

De Giambattista Vico à J. G. Herder et de B. G. Niebuhr à Théodore Mommsen, les essais réunis dans ce volume nous proposent des lectures stimulantes d’un certain nombre d’œuvres majeures des Lumières et de la période post-révolutionnaire. Le livre est divisé en deux parties : la première, intitulée « Questions d’historiographie » permettra aux lecteurs d’appréhender, à travers l’analyse des récits d’histoire ancienne, les mutations du discours historique pendant le XVIIIe et le XIXe siècle. La seconde partie, intitulée « Questions de transferts culturels » , porte sur la diffusion du savoir classique dans l’Europe, notamment à travers l’analyse des mécanismes de réception.
Mots clés : Antiquité et Modernité, historiographie, philosophies de l’histoire, échanges culturels, usages politiques de l’histoire, identité nationale et nationalisme.

L’Énigme-poésie

Entretiens avec 21 poètes françaises

Séries:

John C. Stout

L’Énigme-poésie présente une série d’entretiens avec vingt-et-une poètes françaises contemporaines. Une grande diversité de voix et d’approches face à l’objet poème se fait entendre dans ces discussions exceptionnelles. A travers un dialogue en profondeur, chaque poète cherche à définir et à explorer sa conception et sa pratique de la poésie. Les écrivaines reconnaissent toutes l’influence des ancêtres poétiques, surtout celle des poètes de la modernité française et européenne. Ces entretiens fournissent une excellente introduction à la poésie française contemporaine, ce volume s’adressant à la fois aux universitaires et à un plus large public qui essaie de s’orienter face à la production poétique actuelle. Les échanges servent aussi de guide permettant aux lecteurs et aux lectrices de découvrir des oeuvres et des pratiques individuelles richement impressionnantes qui méritent d’être infiniment mieux connues. La question du féminisme revient, certes, souvent dans ces entretiens mais la plupart des poètes interviewées expriment une certaine ambivalence à l’égard d’étiquettes parfois trop contraignantes.

Séries:

Edited by Murielle Lucie Clément

Plusieurs auteurs franco-russes sont déjà considérés par des chercheurs universitaires (Makine, Sarraute, Gary, Nabokov, Troyat). D’autres le sont moins ou pas encore (Gran, Bashkirtseff, Serge, Volkonskaïa). Écrivains franco-russes réunit ces écrivains dans leur spécificité commune et permet ainsi, d’une part, un début de répertoire actualisé et, de l’autre, l’initiation de la recherche sur le sujet en ce sens. Intéressant pour les universitaires et les amateurs avertis, cet ouvrage présente une vingtaine d’auteurs d’origine russe qui ont choisi d’écrire en français.

Art et littérature

Le voyage entre texte et image

Séries:

Edited by Jean-Loup Korzilius

Les voyages relatés dans le présent volume sont en effet fortement associés aux dimensions visuelle et scripturale en ce qu’ils se fondent sur, engendrent ou passent par l’écriture et/ou la figuration, que ce soit simultanément ou consécutivement : le voyage vers des contrées mystérieuses et déroutantes de Marco Polo, dans l’hypermonde, une campagne militaire…, le voyage formateur…, celui entrepris pour raisons pratiques ou intellectuelles…, pour s’adonner à une nostalgie improbable …, au rêve d’ une communauté idéale…, ou pour se confronter à l’étrangeté du lieu visité.
En considérant les échanges variés et serrés entre les deux modes d’expression, le rapport texte/image apparaît dans la perspective du voyage comme la métaphore de l’expérience même du voyage au sens profond du terme.
Cet aspect (trans)formateur du voyage est donc au cœur du présent recueil (…) Comme dans la vie de ces voyageurs, un réseau nouveau, invisible se crée sous l’effet du déplacement entre la lettre et la forme, entre ce qui était au départ inaccessible, ignoré ou impensable et le connu ou convenu…
Il ne reste plus qu’ à souhaiter qu’en voyageant d’un texte à l’autre, d’une illustration à l’autre, d’une ambiance historique et imaginaire à l’autre, le lecteur saisisse, lui aussi, l’occasion de circuler entre les diverses configurations du dialogue visuel/scriptural… (et) entre l’histoire, l’histoire de la littérature, de l’art, la littérature comparée et l’esthétique graphique.