Browse results

You are looking at 1 - 4 of 4 items for :

  • Cultural History x
  • Status (Books): Published x
  • Primary Language: French x
Clear All

Series:

Hermes Salceda

Dans Clés pour La Disparition de Georges Perec : contrainte, fiction, texte, traduction, mémoire Hermes Salceda propose à la fois une lecture globale du roman de Perec et une réflexion générale sur l’écriture sous contrainte. La Disparition reste un roman oulipien exemplaire pour étudier la potentialité et les limites de l’écriture sous contrainte oulipienne, ses enjeux théoriques, le pacte de lecture qu’elle implique, ses formes de circulation et l’inscription qu’elle offre à la mémoire. Hermes Salceda articule son propos autour de quatre axes : l’analyse de la fiction narrative ; la réflexion théorique sur le fonctionnement et les enjeux des contraintes d’écriture ; les problèmes de traduction soulevés par les écritures expérimentales et le rapport de la contrainte à la mémoire.

In Clés pour La Disparition de Georges Perec : contrainte, fiction, texte, traduction, mémoire Hermes Salceda proposes both a global reading of Perec's novel and a general reflection on constrained writing. La Disparition remains an exemplary oulipian novel to study the potentiality and limitations of writing under constraints, its theoretical stakes, the pact of reading it implies.
The four main topics of this book are the following : an in-depth analysis of narrative fiction, a theoretical reflection about the functioning and the stakes of writing constraints, the translation problems raised by experimental writings and the relation of Constraint and Memory.

Series:

Edited by Annemie De Gendt and Alicia Montoya

La pensée sérielle : du Moyen Age aux Lumières se propose d’étudier le phénomène discursif de la série, du Moyen Age à la première modernité. Le volume enrichit nos connaissances sur la façon dont la notion de série – actualisée entre autres sous la forme des sept vices et vertus, des cinq sens, de l’hexaëmeron - a été pensée et mise en forme dans les écrits philosophiques et littéraires et, de manière moins exhaustive, dans la peinture et la musique. Une réflexion méthodologique et théorique introduit le volume, offrant de nouvelles pistes scientifiques.

La pensée sérielle : du Moyen Age aux Lumières, a collection of essays edited by Anne-Marie De Gendt and Alicia C. Montoya, proposes to study the discursive phenomenon of the series, from the Middle Ages to early modernity. The volume sheds light on the way the concept of the series – manifested among others through the seven vices and virtues, the five senses, or the Hexameron – has been thought and formalized in philosophical and literary texts and, to a lesser extent, in music and the visual arts. A methodological and theoretical reflection introduces the volume, offering new scholarly approaches to the phenomenon.

Series:

Edited by Marc Hersant and Catherine Ramond

Comme la destinataire des Mémoires du cardinal de Retz, l’époque classique « aime les portraits ». Ils abondent dans les jeux mondains, les récits historiques, les Mémoires, les lettres. Ils occupent également une place importante dans les fictions narratives de la période, et notamment dans les romans. L’ouvrage collectif Les Portraits dans les récits factuels et fictionnels de l’époque classique, édité par Marc Hersant et Catherine Ramond, propose une confrontation systématique de ces deux pratiques d’écriture, une analyse de leurs similitudes et de leurs différences. Sous un angle peu étudié jusqu’à présent, il couvre un large champ de l’écriture du portrait, à partir de nombreux exemples allant de Brantôme à Stendhal.

Like the recipient of the Cardinal de Retz’ Memoirs, the early modern period “loves portraits”. They can be found in social games, historical narratives, Memoirs, and letters. They also occupy an important place in narrative fiction of that period, especially in novels. The collective volume Les Portraits dans les récits factuels et fictionnels de l’époque classique, edited by Marc Hersant and Catherine Ramond, proposes a systematic confrontation of these two writing practices, and analyzes their similarities and differences. From a hitherto little studied angle, the book covers a wide range of examples of portrait writing, from Brantôme to Stendhal.

Natura in fabula

Topiques romanesques de l'environnement

Series:

Edited by Isabelle Trivisani-Moreau and Philippe Postel

Les études réunies dans Natura in fabula envisagent les questions de la nature et de l’environnement dans le roman sous l’angle de la topique en s’appuyant sur le repérage de configurations narratives récurrentes. La nature apparaît souvent comme un cadre avec ses scénographies et topographies, mais elle peut également s’incarner en une entité avec laquelle doit composer l’homme plus que le personnage. Que font les topoi de la nature, dans leur malléabilité, voire leur réversibilité, à l’écriture ? Comment les tournants historiques viennent-ils infléchir ces topoi et en faire émerger de nouveaux ? Quelles éco-logiques les rapports que l’homme entretient avec la nature dans les œuvres romanesques esquissent-ils ?

The papers brought together in Natura in Fabula focus on nature and environment-related issues in the novel, addressing them from the perspective of topics through the identification of recurrent narrative patterns. Nature often functions as a setting with its scenographies and topographies, but it may also embody an entity which man, more than the novel’s characters, is to cope with.
How do natural topoi work in writing, owing to their malleability or reversibility in a literary text? To what extent do historic turning points impact these topoi, encouraging new ones to emerge? And what kinds of “eco-logics” do they help elaborate regarding man’s relation with nature in works of fiction?