Browse results

You are looking at 1 - 10 of 1,077 items for

  • Primary Language: fre x
  • Search level: All x
Clear All
Author: Riffi Daoud

Résumé

L’histoire du wahhabisme est le parent pauvre de l’historiographie francophone. Le sujet, plus souvent abordé des points de vue géopolitique et sociologique, n’est que rarement abordé dans son histoire longue, et encore moins depuis le prisme de l’histoire intellectuelle. La parution de la version française du livre de Natana Delong-Bas, Islam wahhabite, qui se caractérise par de nombreuses faiblesses, est l’occasion de faire ici un bilan historiographique : que sait-on de l’émergence du wahhabisme, de la personnalité et de l’œuvre de son fondateur ? Comment écrire cette histoire qui s’inscrit dans celle, plus large, du taǧdīd ? Quelles relations le wahhabisme entretint-il avec les courants réformateurs héritiers, concomitamment, de l’œuvre d’Ibn ʿArabī et Ibn Taymiyya ? La présente note critique est également l’occasion de revenir sur les écueils et enjeux du travail d’écriture et d’interprétation du wahhabisme, doctrine proprement révolutionnaire. Par bien des aspects, le livre de Natana Delong-Bas s’inscrit dans une historiographie plus ancienne – à la fois présente dans des courants de la salafiyya et dans l’orientalisme – établissant une dichotomie entre le wahhabisme et Ibn ʿAbd al-Wahhāb, et pensant l’œuvre de ce dernier comme une tentative de sursaut dans un cadre général de décadence généralisée du monde musulman. Le présent article vise à déconstruire ce récit, problématique à plus d’un titre.

In: Arabica
In: Arabica
In: Arabica
Author: Nicolas Payen

Résumé

La figure de Bāqil, parangon du bégaiement dans la littérature arabe, a suscité l’intérêt des lettrés dès le II e/VIII e siècle. Une application des principes de l’analyse sémiotique fonctionnelle posés par le théoricien Philippe Hamon permet de mettre en évidence les étapes et les modalités de la construction du personnage référentiel, facilitée par la diffusion d’une anecdote dans laquelle son manque de discernement le prive d’une gazelle ou d’une chèvre. Le développement d’une culture de l’écrit participe de la standardisation du personnage, opérée au III e/IX e siècle et consommée au suivant. La normalisation n’élimine pas toute forme de variation textuelle, puisque la légende fait l’objet d’adaptations mineures, destinées à améliorer son efficacité en contexte culturel, le but étant que les lettrés se positionnent ou positionnent autrui par rapport à une gamme de personnages associés à des qualités, formant ensemble un système référentiel.

In: Arabica
In: Arabica
In: Arabica