Browse results

You are looking at 1 - 5 of 5 items for

  • Upcoming Publications x
  • Just Published x
  • Primary Language: French x
  • Search level: Titles x
  • Status (Books): Published x
Clear All
Qualités et vertus de l’empereur dans les inscriptions d’Auguste au début du règne de Constantin: « Miroirs au prince »?
Volume Editor: Anne Gangloff
This anthology provides valuable new insights into discussions about the virtues, qualities, and position of the emperor in the Roman world (especially with regard to the perception of imperial dominion in the eastern provinces) by systematically focusing on documentary sources, i.e. inscriptions in particular. In addition, the assembled texts contribute to the study of Roman political thought, shaped by earlier traditions primarily during the Principate and the beginning of the Later Roman Empire.
Cet ouvrage collectif apporte de nouveaux éclairages précieux aux discussions sur les vertus, les qualités, la position de l'empereur dans le monde romain (notamment sur la perception de la domination impériale dans les provinces orientales), en se concentrant systématiquement sur les sources, c'est-à-dire les inscriptions en particulier. Les textes réunis contribuent également à l'étude de la pensée politique romaine, façonnée par des traditions antérieures, surtout pendant le Principat et le début de l’Antiquité Tardive.
Volume Editor: Diane Bracco
Comment figure-t-on la peau à l’écran, dans sa double fonction de surface et d’enveloppe corporelles ? Comment les cinéastes la représentent-ils dans la diversité de ses marques et inscriptions, de ses couleurs et textures ? Quelles valeurs esthétiques, symboliques, idéologiques, voire politiques, revêt-elle au sein d’une fiction cinématographique, selon l’époque et l’aire culturelle ? Dans quelle mesure l’image et la surface écranique peuvent-elles se muer elles-mêmes en peau du film ? Telles sont les questions auxquelles chercheurs et praticiens du cinéma se proposent ici de répondre au prisme d’un corpus de films pluriel et multiculturel. Cet ouvrage collectif vous propose une plongée dans l’imaginaire épidermique de réalisateurs issus de différents horizons, au croisement de l’analyse universitaire et de témoignages inédits de professionnels du cinéma. Des Yeux sans visage à La piel que habito, de The Pillow Book à Memento, sans oublier quelques détours par les cinémas du Japon, de la Grande-Bretagne, de la Russie, des pays lusophones ou hispano-américains, les peaux de l’écran sont explorées dans la multiplicité de leurs formes, de leurs sens et de leurs enjeux.

How is skin depicted on screen, be it as the body’s surface or its envelope? How do filmmakers represent skin in its multitude of marks, inscriptions, colours and textures? What aesthetic, symbolic, ideological, or even political values does skin adopt in cinematographic fiction, depending on the period and the cultural area of the film? To what extent can the surfaces of the image and the screen themselves become the film’s skin? In this book, researchers and cinema professionals offer answers to these questions through a plural and multicultural selection of films. This collective work dives into the epidermal imaginative world of directors from various backgrounds, at the crossroads of academic analyses and exclusive testimonies from those who work in the film industry. From Eyes Without a Face to La Piel Que Habito, from The Pillow Book to Memento, and including a few incursions into cinema from Japan, Great Britain, Russia, Portuguese-speaking or Spanish-American countries, this collection explores the multiple shapes, meanings, and implications of skins of and on the screen.
Résultat d'un long travail de terrain, ce livre analyse les processus d’émergence du mouvement amazigh au Maroc et les dynamiques protestataires qui ont accompagné son évolution, des années 1960 à nos jours. En plaçant au centre de l'étude les transformations du phénomène protestataire au Maroc, il apporte un éclairage à la fois fascinant et inédit sur la question amazighe, ses causes, ses acteurs et ses formes, puis sur les enjeux identitaires portés par le mouvement amazigh dans la redéfinition de l'État-nation au Maroc.

This book, which represents the fruit of an extended field research, analyses the birth process of the Amazigh movement in Morocco and explores the dynamics of protests that have accompanied its growth from the 1960’s until today. Centred around the transformation of protests over time, this book introduces fresh and fascinating insights into the Amazigh question, its causes, its actors and the various shapes it has taken over the years, and sheds new light on the compelling identity issues that were raised by the Amazigh movement throughout Morocco’s redefinition of the Nation-State model.
Author: Emmanuel Bermon
Écrite entre 386 et 390 dans l’effervescence de la découverte du néoplatonisme, la correspondance entre Augustin et son ami Nebridius est un concentré de questions platoniciennes sur l’infini, la distinction entre le sensible et l’intelligible, l’imagination et la réminiscence, les rêves inspirés, l’assimilation à Dieu, le « véhicule » de l’âme, l’intériorité et l’individualité. S’y ajoutent des développements théologiques majeurs sur l’Incarnation et la Trinité. Grâce à ces lettres qui font tour à tour « entendre le Christ, Platon et Plotin », comme le dit Nebridius lui-même, nous comprenons mieux ce moment incandescent de la vie d’Augustin où il se convertit à la fois à la philosophie et au christianisme, comme en témoigneront plus tard les Confessions.

Written between 386 and 390 during the excitement of his discovery of Neoplatonism, Augustine’s correspondence with his friend Nebridius is a distillation of Platonic questions concerning the infinite, the distinction between sensible and intelligible phenomena, the imagination and recollection, inspired dreams, assimilation to God, the “vehicle” of the soul, interiority, and individuality. In addition, the exchange contains major theological insights concerning the Incarnation and the Trinity. Thanks to these letters, which, as Nebridius himself says, make “Christ, Plato, and Plotinus heard,” we can better understand this incandescent moment in Augustine’s life when he converted to both philosophy and Christianity, as the Confessions will later testify.