Browse results

You are looking at 1 - 10 of 12 items for :

  • Social Sciences x
  • Bibliotheca Wittockiana x
  • Literary Relations x
  • Primary Language: French x
Clear All Modify Search

Historiographie de l’antiquité et transferts culturels

Les histoires anciennes dans l’Europe des XVIIIe et XIXe siècles

Series:

Edited by Chryssanthi Avlami, Jaime Alvar and Mirella Romero Recio

De Giambattista Vico à J. G. Herder et de B. G. Niebuhr à Théodore Mommsen, les essais réunis dans ce volume nous proposent des lectures stimulantes d’un certain nombre d’œuvres majeures des Lumières et de la période post-révolutionnaire. Le livre est divisé en deux parties : la première, intitulée « Questions d’historiographie » permettra aux lecteurs d’appréhender, à travers l’analyse des récits d’histoire ancienne, les mutations du discours historique pendant le XVIIIe et le XIXe siècle. La seconde partie, intitulée « Questions de transferts culturels » , porte sur la diffusion du savoir classique dans l’Europe, notamment à travers l’analyse des mécanismes de réception.
Mots clés : Antiquité et Modernité, historiographie, philosophies de l’histoire, échanges culturels, usages politiques de l’histoire, identité nationale et nationalisme.

Series:

Edited by Murielle Lucie Clément

Plusieurs auteurs franco-russes sont déjà considérés par des chercheurs universitaires (Makine, Sarraute, Gary, Nabokov, Troyat). D’autres le sont moins ou pas encore (Gran, Bashkirtseff, Serge, Volkonskaïa). Écrivains franco-russes réunit ces écrivains dans leur spécificité commune et permet ainsi, d’une part, un début de répertoire actualisé et, de l’autre, l’initiation de la recherche sur le sujet en ce sens. Intéressant pour les universitaires et les amateurs avertis, cet ouvrage présente une vingtaine d’auteurs d’origine russe qui ont choisi d’écrire en français.

Art et littérature

Le voyage entre texte et image

Series:

Edited by Jean-Loup Korzilius

Les voyages relatés dans le présent volume sont en effet fortement associés aux dimensions visuelle et scripturale en ce qu’ils se fondent sur, engendrent ou passent par l’écriture et/ou la figuration, que ce soit simultanément ou consécutivement : le voyage vers des contrées mystérieuses et déroutantes de Marco Polo, dans l’hypermonde, une campagne militaire…, le voyage formateur…, celui entrepris pour raisons pratiques ou intellectuelles…, pour s’adonner à une nostalgie improbable …, au rêve d’ une communauté idéale…, ou pour se confronter à l’étrangeté du lieu visité.
En considérant les échanges variés et serrés entre les deux modes d’expression, le rapport texte/image apparaît dans la perspective du voyage comme la métaphore de l’expérience même du voyage au sens profond du terme.
Cet aspect (trans)formateur du voyage est donc au cœur du présent recueil (…) Comme dans la vie de ces voyageurs, un réseau nouveau, invisible se crée sous l’effet du déplacement entre la lettre et la forme, entre ce qui était au départ inaccessible, ignoré ou impensable et le connu ou convenu…
Il ne reste plus qu’ à souhaiter qu’en voyageant d’un texte à l’autre, d’une illustration à l’autre, d’une ambiance historique et imaginaire à l’autre, le lecteur saisisse, lui aussi, l’occasion de circuler entre les diverses configurations du dialogue visuel/scriptural… (et) entre l’histoire, l’histoire de la littérature, de l’art, la littérature comparée et l’esthétique graphique.

Entre Classicisme et Modernité

La Nouvelle Revue Française dans le champ littéraire de la Belle Epoque

Series:

Maaike Koffeman

La Nouvelle Revue Française, qui fut selon François Mauriac la « rose des vents » de la littérature française de l’entre-deux-guerres, jouit en France d’un prestige incomparable. Dans Entre Classicisme et Modernité, Maaike Koffeman remonte aux origines de cette légende par le moyen d’une analyse à la fois historique, littéraire et sociologique des premières années de la NRF. Elle montre que les éléments principaux de sa réussite se mettent en place dès avant la Grande Guerre. Son ascension remarquable ne dépend pas uniquement de la qualité de ses textes, mais aussi des stratégies employées par ses rédacteurs pour lui conquérir une position dominante dans le champ littéraire de la Belle Epoque.
Cette étude combine une approche institutionnelle, inspirée des travaux de Pierre Bourdieu, avec une analyse interne, centrée sur les idées et les œuvres littéraires. Ce faisant, elle démontre qu’il y a un rapport étroit entre le programme artistique de la NRF et sa position dans le champ littéraire. Son classicisme moderne lui permet de réunir les meilleurs écrivains de son temps et de fournir une contribution importante au renouvellement du roman français. Maaike Koffeman place les recherches artistiques de la revue dans un contexte international : à travers le concept du modernisme, elle montre comment la NRF aide à préparer la grande transformation du roman européen. Ainsi, elle veut parvenir à une évaluation plus complète et plus objective des efforts de cette revue dont Auguste Anglès a dit qu’elle a « renversé le barème des valeurs littéraires ».

The literary review La Nouvelle Revue Française enjoys an enormous prestige in France. In Entre Classicisme et Modernité, Maaike Koffeman explores the origins of this legend of French literary life by means of a historical, literary and sociological analysis of the first years of the review’s existence (1908-1914). She shows that the NRF owes its remarkable success not only to its high literary standards, but also to the strategies employed by its editors in order to conquer a dominant position in the French literary world. The review’s programme based on a ‘modern classicism’ allows it to publish the best authors of its time and to contribute to the regeneration of the French novel. This study places the artistic efforts of the review in an international context, showing that British novelists were a main source of inspiration for the concept of the roman d’aventure, which played an important role in the development of early literary modernism. Maaike Koffeman thereby offers a more complete and more objective evaluation of the achievements of a review that is said to have changed the course of French literature.

De la lettre à l'écran

Les Liaisons dangereuses

Series:

Brigitte E. Humbert

Un panorama des différentes approches critiques sur le transfert de la page à l'écran offre ici un contexte à la comparaison entre le roman de Laclos et plusieurs de ses adaptations filmiques: Les Liaisons dangereuses 1960 (1959) de Roger Vadim, Dangerous Liaisons (1988) de Stephen Frears, Valmont (1989) de Milos Forman et Cruel Intentions (1999) de Roger Kumble. Prenant en considération le rôle de la lettre en tant qu'agent narratif, cette étude compare les techniques narratives employées dans l'original et dans les adaptations, avant d'examiner le rôle de la lettre en tant qu'agent de l'intrigue et d'analyser chacune des oeuvres.
Examinant pour la première fois les problèmes spécifiques posés à l'adaptateur par la forme épistolaire, ce livre, qui propose aussi bien une historique et un état présent de la relation entre les deux genres que de nouveaux aperçus sur cette relation, ne manquera pas d'intéresser, par ses analyses comparées des différentes oeuvres et la documentation qu'elle propose dans ses appendices, les spécialistes de littérature comme de cinéma. Elle offre aussi un précieux outil aux enseignants souhaitant apporter, par le biais de l'adaptation, une nouvelle perspective à leur enseignement de la littérature en général et du roman de Laclos en particulier.

Le Désir à l'oeuvre

André Gide à Cambridge 1918, 1998

Series:

Edited by Naomi Segal

Pendant l'été 1918, André Gide passa trois mois à Cambridge en compagnie de son jeune amant Marc Allégret. Ce séjour fut l'occasion de sa rencontre avec maints intellectuels anglais mais aussi la cause de la grande crise de son mariage, qui conduisit sa femme Madeleine à brûler toutes les lettres qu'il lui avait écrites depuis leur jeunesse. La complexité du désir chez Gide, son attitude envers les femmes et le féminin et envers la pédérastie et la pédagogie, son besoin inlassable des départs et des retours, l'exploitation du vécu dans ses oeuvres romanesques et la création de soi dans ses écrits non-fictionnels - voilà quelques-unes des matières qui sont développées dans ce livre.

Poétique de la mobilité

Les lieux dans Histoire de ma vie de George Sand

Series:

Cam-Thi Doan Poisson

Pour Sand, dans Histoire de ma vie comme dans les Lettres d'un voyageur, voyage et autobiographie vont de pair, car c'est son roman familial qu'elle inscrit dans l'espace. Les lieux de l'enfance et de l'adolescence constituent autant de noeuds de signification dont cette étude s'efforce de dénouer progressivement les fils. Ainsi s'éclaire toute la configuration affective et intellectuelle de l'écrivain. Se dévoile également la richesse de l'imaginaire sandien, tant dans les chapitres consacrés aux expériences enfantines de dédoublement, par le miroir ou l'écho, que dans les analyses du caché, du secret et de l'enfermement. En liaison avec la thématique du dehors et du dedans, l'espace sandien privilégie la frontière et le passage - seuils ou gués -, avec la tentation récurrente de se perdre dans l'élément liquide et mouvant des marécages et des rivières. Sa vision du monde, transcendée par le travail de l'écriture, est du côté de l'ubiquité, de la non-séparation et de la réconciliation des contraires. Il est donc bien légitime de parler d'une véritable poétique de la mobilité.

Ésope au féminin

Marie de France et la politique de l’interculturalité

Series:

Sahar Amer

Ce livre est le premier à traiter exclusivement de l' Esope de Marie de France qu'il approche sous un double volet esthétique et interculturel; il démontre que le renouvellement que Marie apporte au discours de la fable occidentale du Moyen Age ne peut être dissocié du contexte interculturel dans lequel elle écrivait, c'est-à-dire de l'enchevêtrement de la culture latine et arabe. En d'autres termes, l' Esope s'articule autour de deux modes fabulesques: son matériau thématique trouve sa source principale dans la fable latine (le Romulus Nilantii) tandis que sa sémantique, sa théorie de composition et d'interprétation ainsi que, de façon plus générale, son esthétique sont fondamentalement d'origine arabe ( Kalilah wa Dimnah). On peut dire que les fables du Romulus Nilantii, traduites dans l' Esope selon des modalités orientales, prennent un sens nouveau chez Marie parce qu'elles suivent dorénavant une théorie de lecture et d'interprétation nouvelles. Le travail que Marie accomplit dans son Esope dépasse ainsi une simple entreprise linguistique qui serait la reconstruction du genre fable, et recentre le poétique dans son rapport au politique et au culturel. Les innovations de l' Esope nous invitent à repenser la question de l'interculturalité dans la littérature française du Moyen Age.

Series:

Edited by David A. Powell

Sont réunis dans ce volume trente-sept essais traitant de la place occupée par George Sand dans la société de son temps, tant sur la plan politique, historique et social que littéraire. Ce recueil, édité par David A. Powell, chercheur en littérature française du XIXe siècle et spécialiste de George Sand, présente pour la première fois un ensemble de textes qui attestent le rôle fondamental joué par l'auteur berrichon à son époque, mais aussi après sa mort. L'envergure de son influence ne saurait se restreindre au domaine de la littérature comme en témoigna le Colloque International sur George Sand organisé par Hofstra University dans l'état de New York en 1996. Les textes publiés ici furent d'abord présentés sous forme de communications lors de ce colloque. Le chercheur, qu'il s'intéresse à l'histoire culturelle, sociale, politique, littéraire ou à d'autres domaines, trouvera dans la richesse de cette collection d'essais la preuve que l'œuvre de George Sand constitue véritablement une source intarissable de réflexion.