Naviguer par titre

You are looking at 11 - 20 of 33 items for :

  • History of Linguistics & Philosophy of Language x
  • Primary Language: fr x
Tout effacer

Les modalités en français

La validation des représentations

Series:

Laurent Gosselin

Le langage permet de communiquer des représentations, mais toujours énoncées selon un mode de validation/invalidation particulier, comme nécessaires, possibles, probables, douteuses, souhaitables, regrettables, obligatoires, redoutées, etc. Ce sont là les modalités linguistiques (au sens large). Elles sont exprimées par des marqueurs grammaticaux, des constructions syntaxiques, par l’ensemble des lexèmes, qui sont porteurs de divers types d’évaluations ; ou elles sont inférées sur la base de connaissances encyclopédiques et/ou discursives.
Cet ouvrage présente une théorie générale des modalités, appliquée au français moderne, sous la forme d’un système de règles. Dans ce cadre, sont proposées des solutions nouvelles pour résoudre des problèmes classiques de philosophie du langage (sémantique de croire/savoir, opacité référentielle, etc.) et de grammaire française (valeur de la négation, de l’interrogation, emploi du subjonctif, etc.).
Quoique le point de vue soit proprement linguistique, les relations avec les domaines connexes (pragmatique, sémiotique, rhétorique, analyse des discours, philosophie du langage, logique …) sont systématiquement précisées, dans le but d’éclairer cette dimension essentielle du jugement que constitue la validation des représentations.

Changements politiques et status des langues

Histoire et épistémologie 1780-1945

Series:

Edited by Marie-Christine Kok Escalle and Francine Melka

Dans quelle mesure les changements politiques ont-ils des effets sur la place qu’occupe une langue étrangère dans les pratiques sociales, culturelles et éducatives ? Le contexte socio-culturel dans lequel s’inscrit une langue étrangère est déterminant, tant en ce qui concerne la société cible que la société source. L’étude de l’influence de ces contextes respectifs sur l’image et les pratiques de cette langue forme le cadre de la problématique de ce recueil : “Changements politiques et statut des langues”.
L’usage de la langue comme pratique culturelle, la pédagogie de l’apprentissage qui apparaît dans les manuels de langue étrangère et la réflexion savante sur la langue et la didactique sont trois paramètres qui se retrouvent au fil des contributions présentées lors du colloque de la S.I.H.F.L.E.S. (Société Internationale pour l’Histoire du Français Langue Étrangère ou Seconde) qui s’est tenu à l’Université d’Utrecht en décembre 1999. Les effets du politique et des idéologies politiques sur le statut d’une langue étrangère et sur la perception de sa fonction sont étudiés dans cet ouvrage sur une large période allant du XVIIIe au XXe siècles et dans divers pays du Bassin méditerranéen et de l’Europe du Nord, mais aussi dans le contexte de la Francophonie.

Series:

Edited by Sylvie Mellet and Marcel Vuillaume

Il n’y a pas tout à fait un siècle que le style indirect libre a reçu son nom de baptême, mais sa date de naissance, s’il en a une, se perd dans la nuit des temps. Ce décalage n’est sans doute pas fortuit. Le SIL est, par essence, voué à une existence discrète, et il a fallu qu’il devienne un procédé littéraire consciemment et massivement utilisé par les romanciers du XIXème siècle pour qu’on s’intéresse à lui.
Le présent volume est à la fois un retour aux sources, une mise en perspective et un questionnement. La contribution de Michèle Biraud et Sylvie Mellet nous parle du style indirect libre tel qu’on l’employait en grec et en latin, à une époque où il ne portait pas encore son nom. Marcel Vuillaume reprend et approfondit certains aspects un peu oubliés de la réflexion de Bally, qui, avec quelques autres, porta le SIL sur les fonts baptismaux. Quant à Laurence Rosier, elle retrace, dans la présentation de son récent ouvrage Le discours rapporté. Histoire, théories, pratiques, l’évolution de ce concept. Les trois autres articles, ceux de Michel Juillard, Anna Jaubert et Sylvie Mellet, tentent, chacun selon un angle d’attaque qui lui est propre, de renouveler ou de clarifier la problématique toujours ouverte du SIL.
Ce recueil s’adresse donc à tous ceux, linguistes ou spécialistes de littérature, qui s’intéressent au SIL et, plus généralement, à tous les phénomènes qui relèvent de l’hétérogénéité énonciative.

Series:

Edited by Kajsa Meyer

Des manuscrits qui nous ont transmis le chef-d'oeuvre de Crestien de Troyes, la copie de Guiot est considérée comme étant la plus importante, encore que sa fidélité envers le texte présumé de Crestien ait été controversée. La qualité des textes critiques, établis à base de cette copie, a été, également, contestée. Avec ce volume, un fac-similé intégral et une transcription diplomatique du manuscrit sont présentés au public pour la première fois. Notre édition comporte une description du manuscrit, des notes relatives aux habitudes du copiste, des tables analytiques et la liste complète des manuscrits et des éditions. De nombreuses notes critiques proposent des variantes textuelles et rappellent les résultats des études antérieures. Finalement, le classement des manuscrits conservés et les méthodes éditrices utilisées sont résumés, et les éditions parues 1887-1994 sont commentées.

Series:

Edited by Stewart Gregory

La plupart des sermons de saint Bernard en prose française du XIIe siècle sont présentés au public pour la première fois. L'intérêt de ce texte est triple. En premier lieu, de provenance wallonne, il permet de cerner de près des traits dialectaux à une date assez haute, et surtout des faits lexicaux. En second lieu, en tant que traduction fidèle mais idiomatique du latin original, il constitue un réservoir d'informations pour ceux qui s'intéressent à la théorie et à la pratique de la traduction. Finalement, en tant que texte écrit en prose, il constitue un fonds indispensable pour une étude éventuelle de la syntaxe française du XIIe qui ne dépendra pas excessivement des données fournies par les textes poétiques de l'époque. L'édition comporte une Introduction portant essentiellement sur la langue du manuscrit, une table de leçons non conservées, des notes, et un glossaire assez exhaustif.