Naviguer par titre

You are looking at 31 - 40 of 205 items for :

  • Early Modern History x
  • Primary Language: fr x
Tout effacer

Séries:

Edited by Paul Pelckmans

Les Fables de La Fontaine multiplient les échos savamment aménagés. Le présent recueil voudrait souligner qu’elles aménagent aussi toute une intertextualité interne: les douze Livres regroupent des textes qui avaient déjà circulé séparément et dont la mise en série, même si elle ne débouche sur aucune structure globale du recueil, crée quelquefois des irisations assez paradoxales. Les études ici rassemblées cherchent à définir les critères qui permettent de reconnaître ces sériages, que La Fontaine souligne rarement pour laisser à la sagacité du lecteur le plaisir de les repérer. On voudrait montrer aussi que certaines fables très connues prennent, à la faveur de ces voisinages, une couleur fort inattendue.

La Fontaine’s Fables cultivate a sophisticated art of subtle echoes. They also set up occasionally a discreet internal intertextuality: the twelve Books of the definitive edition group texts that had already circulated separately and create somewhere brief series with very surprising iridescences. The author’s of the present essays search to define benchmarks that may allow to recognize this series: La Fontaine mostly preferred not to stress them explicitly, it should be the reader’s pleasure to locate them! The essays show also that some very well-known fables present, when read in combination with their neighbour-texts, a completely unexpected physiognomy.

Avec les contributions de / contributors: Julien Bardot, Patrick Dandrey, Marc Escola, Sjef Houppermans, Yves Lepestipon, Paul.J.Smith, Tiphaine Rolland

Séries:

Sjef Houppermans

Abstract

Le troisième et le quatrième recueil des Contes et Nouvelles s’ouvrent chacun sur une sorte d’initiation. Les Oies du Frère Philippe relate comment un garçon ’sauvage’, élevé dans la solitude des forêts, découvre les femmes lors d’un voyage en ville. Comment l’Esprit vient aux Filles décrit la recherche de Lise, qui trouve l’esprit en question entre les bras d’un révérend père. Le ton léger et les jeux de mots n’empêchent pas une certaine ambiguïté qui peut donner des frissons. L’expérience de la lecture s’en ressent à l’instar des aventures libertines.

Séries:

Yves Le Pestipon

Abstract

Le livre IX des Fables est un livre rendu manifestement singulier par la présence de l’étonnant Discours à Mme de La Sablière. Une des manières de tenter d’en rendre compte est d’y suivre l’organisation d’une pensée complexe de la diversité, qu’il ne faut pas confondre avec la « bigarrure », ni avec la « variété », et qui permet de sentir le rôle du célèbre Discours sur l’âme des bêtes. À lire, dans tout le Livre, les mots qui caractérisent la diversité, bien des liaisons entre fables apparaissent. Des effets de série deviennent évidents. On sent comment La Fontaine propose, de texte en texte, une continuité complexe, qui fait plaisir et excite aux relectures.