Naviguer par titre

You are looking at 1 - 3 of 3 items for :

  • Religious Studies x
  • Status (Books): LFB x
  • Primary Language: fr x
Tout effacer

Séries:

Éléonore Cellard

Codex Amrensis 1, the first volume of the series Documenta Coranica contains images and Arabic texts of four sets of fragments (seventy-five sheets) of the Qurʾān codex, once kept in the ʿAmr ibn al-ʿĀṣ Mosque at Al-Fusṭāṭ, and now in the collections of the National Library of Russia, the Bibliothèque Nationale de France, The Museum of Islamic Art, Doha and the Nasser D. Khalili Collection of Islamic Art. It includes an extensive introduction, the facsimile of the original, and the full text with annotations.The manuscript, copied during the first half of the 8th century and written in ḥiǧāzī script, contains diacritical signs for about 20% of the letters, without any signs for short vowels. It varies from today’s reference editions of the Qurʾān in verse numbering and has a different orthography. Essential reading for students and scholars of the history of the Qurʾān and its written transmission.

Le Codex Amrensis 1 rassemble quatre fragments manuscrits, aujourd'hui dispersés dans les collections de la Bibliothèque nationale de France, de la Bibliothèque nationale de Russie, du Musée d'art islamique à Doha et dans la collection de Nasser D. Khalili. Ces fragments appartiennent à un même manuscrit, le Codex Amrensis 1, qui était autrefois conservé dans la mosquée de ʿAmr ibn al-ʿĀṣ à Fusṭāṭ. Ses caractéristiques physiques et textuelles en font un témoin essentiel pour l'histoire du texte coranique et de sa transmission écrite au cours des deux premiers siècles de l'islam. Le présent volume propose aux lecteurs, étudiants et chercheurs, le fac-similé des folios, des annotations concernant son texte ainsi qu'une introduction à l'étude du manuscrit.


Rousseau et la Bible

Pensée du religieux d'un Philosophe des Lumières

Séries:

Geneviève Di Rosa

Le rapport au texte biblique est de toute évidence une voie d’entrée privilégiée pour qui veut étudier les représentations du religieux au XVIIIe siècle. A un moment où une méfiance bien plus ancienne vis-à-vis de L’Ancien Testament s’étend pareillement au Nouveau perçu lui aussi comme fabrique et donc, pour une part au moins, comme imposture, le cas Rousseau montre exemplairement comment la Bible, pour être de moins en moins appréhendée comme une Vérité Révélée, reste toujours un intertexte littéraire de toute première grandeur et sans doute même plus influent que jamais. La présente étude interroge donc les diverses représentations de Jean-Jacques lecteur de la Bible, ses réécritures de narrations bibliques et le retour, tout au long de son oeuvre, de schèmes de pensée chrétiens et christiques.

The relation to the Biblical text is a privileged starting point for anyone interested in studying eighteenth-century religious representations. At a time when an old suspicion towards The Old Testament reverberates on The New Testament which is also perceived as man-made and thus partly as a sham, the example of Rousseau demonstrates how the Bible, although less and less considered as a Revealed Truth, remains a primary literary intertext, probably more influent than ever. The present study interrogates the different representations of Jean-Jacques as a reader of the Bible, his rewritings of Biblical narratives and the presence of Christian and Christ-like ways of thinking throughout his work.

L'art du livre en Asie centrale de la fin du XVIe siècle au début du XXe siècle

Étude des manuscrits coraniques de l'Institut d'Orientalisme Abū Rayḥān Bīrūnī

Séries:

Marie Efthymiou

Dans L'art du livre en Asie centrale de la fin du XVIe au début du XXe siècle, Marie Efthymiou met en lumière le riche patrimoine manuscrit de cette région encore mal connue. Traditionnellement rattaché au seul monde iranien, il apparaît au confluent de riches transferts culturels et de vastes circuits d'échanges, où émerge le rôle majeur de l'Inde du Nord et d'importantes spécificités locales.
Grâce à l'analyse méticuleuse des manuscrits coraniques de l'Institut Al Bīrūnī, Marie Efthymiou décrit les mutations des techniques de fabrication du livre, renouvelant la connaissance du papier de Samarcande et révélant le dynamisme de Kokand comme centre de production. Un questionnement novateur des usages du livre en restitue la place dans la société et les pratiques de dévotion.

In L'art du livre en Asie centrale de la fin du XVIe au début du XXe siècle, Marie Efthymiou sheds light on the rich cultural heritage of Central Asia, a still relatively unknown region. Traditionally considered part of a single Persian cultural domain, it in fact bears witness to a rich convergence of cultural transmissions and trade routes, with strong external influences from North India as well as strong local characteristics. By a meticulous analysis of the Quranic manuscripts of the Al Bīrūnī Institute of Oriental Studies, Marie Efthymiou depicts the technical changes of bookmaking, providing new evidence on Samarcand paper and revealing Kokand as a major centre of production. An innovative approach of the manuscripts' uses traces their place in society and in the everyday life of worshippers.