Browse results

Résumé

Cet article aborde les questions soulevées par la circulation des textes des Lumières en Albanie à l’époque où le réalisme socialiste régnait en maître. Après un rappel du contexte politique, l’analyse porte sur les difficultés pour un traducteur de Rousseau de se montrer fidèle aux principes idéologiques d’un État dont l’ambition fut de construire un « homme nouveau ». Si la traduction n’échappe pas à ces impératifs, elle ne peut éviter non plus certains des éléments de la culture albanaise traditionnelle héritée de siècles de domination ottomane.

In: Revue de Synthèse
Author: Sergueï Karp

Résumé

L’auteur fait ici partager plus de 30 ans d’expérience de l’étude du XVIIIe siècle dans les murs d’un institut académique russe. L’évolution de ses propres intérêts et des tendances historiographiques générales, la transformation du milieu académique, les changements dans l’organisation et le financement de la recherche russe sont placés dans le contexte plus large des métamorphoses dramatiques survenues dans son pays depuis la fin de l’ère soviétique jusqu’à nos jours.

In: Revue de Synthèse
In: Revue de Synthèse
Author: Nenad Nikolić

Résumé

Le présent travail retrace le parcours intellectuel, dans la Serbie communiste, de Jovan Deretic, grand historien de la littérature serbe. L’analyse se fonde sur ses diverses lectures de l’œuvre de Dositej Obradovic. Elle présente d’abord l’importance de ce dernier pour la culture serbe à l’époque des Lumières. Elle montre ensuite que les premières analyses de son œuvre par Deretic sont ancrées principalement dans le matérialisme dialectique. Dans une deuxième étape, Deretic se tourne vers le structuralisme néo-positiviste pour offrir une approche plus immanente de l’œuvre d’Obradovic. Il aboutit finalement à une prise de conscience des contradictions et des limites de l’analyse immanente tout autant que de l’interprétation idéologique d’une œuvre.

In: Revue de Synthèse
Author: Maria Ludassy

Résumé

Cette contribution est le témoignage d’une universitaire qui s’est appuyée dans ses cours comme dans ses publications sur les Lumières pour contester le bien-fondé du régime communiste en Hongrie. Elle analyse le sort fait à la philosophie du XVIIIe siècle dans la transition qui voit son pays basculer d’un régime communiste à un régime nationaliste fondé sur une mythologie hun-magyar, utilisée traditionnellement par l’extrême-droite hongroise. La pensée de Condorcet sert de repère pour s’orienter dans ces bouleversements et pour en faire émerger le sens politique.

In: Revue de Synthèse
Author: Raїa Zaїmova

Résumé

Je me propose de faire un bref aperçu des traductions bulgares de l’œuvre de Condorcet : son nom apparaît au début du XXe siècle grâce à la traduction de l’Esquisse d’un tableau historique des progrès de l’esprit humain par le juriste Tzvetan Vassilev Poupechkov. L’œuvre est à nouveau publiée dans les années 1940 pour répondre aux besoins idéologiques des milieux socialistes et communistes. L’article s’emploie à définir les motifs du traducteur bulgare Dimităr Ivanov Polyanov (1876-1953), poète « du prolétariat » éduqué en France, et à éclairer l’intérêt des éditeurs et des chercheurs des deux dernières décennies pour l’œuvre de Condorcet.

In: Revue de Synthèse
Author: Dagmar Comtesse

Résumé

La réception des Lumières en République démocratique allemande (RDA) était particulière. D’une part, la tradition marxiste a découvert la pensée matérialiste dans l’histoire des idées allemande et a reproché à juste titre à la « bourgeoisie idéaliste » de l’avoir marginalisée. D’autre part, l’usage dogmatique de l’ouvrage de Lénine concernant l’épistémologie de Ernst Mach, Matérialisme et empiriocriticisme, empêcha d’apprécier convenablement des penseurs importants comme Jean Le Rond D’Alembert. De plus, la structure répressive de la vie académique en RDA a paralysé la renaissance de la pensée matérialiste. Au lieu de se consacrer aux conditions concrètes de la production du savoir, la pensée matérialiste était entravée par l’obligation de recourir à l’interprétation économique.

In: Revue de Synthèse
In: Revue de Synthèse
In: Revue de Synthèse
Author: Marcin Cieński

Résumé

L’article presente les changements qui se sont manifestes dans la recherche polonaise, essentiellement en litterature et histoire des Lumieres, entre 1945 et 1990. L’accent est mis sur l’impact du contexte politique sur la recherche. Les annees 1945-1956 ont ete marquees par de fortes contraintes ideologiques car le regime communiste imposait aux chercheurs une vision simplifiee des Lumieres censee repondre aux besoins de ses plans. Apres l’epoque stalinienne, la pression ideologique et institutionnelle s’est progressivement reduite, ouvrant la voie a davantage de liberte de recherche et d’interpretation des Lumieres. Si certains episodes historiques continuaient a faire l’objet de debats publics, la vision des Lumieres produite par les travaux s’effectuait desormais sans ingerence directe du pouvoir.

In: Revue de Synthèse