Browse results

You are looking at 1 - 10 of 37 items for :

  • Comparative Studies & World Literature x
  • Social Sciences x
  • Primary Language: French x
Clear All
Les cas Fottorino, Vigan, Grimbert, Rahmani, Charneux et Delaume
Cet ouvrage de Michèle Bacholle est le premier à examiner des écrits autobiographiques de romanciers français contemporains endeuillés après suicide. Alors que les livres de Fottorino et Vigan permettent une réflexion sur la famille, la filiation et les secrets (aux effets pathogènes et transgénérationnels), ceux de Grimbert et Rahmani montrent comment l’Histoire (l’Holocauste et les massacres des harkis) a causé des suicides retardés. Charneux et Delaume ouvrent, eux, une discussion sur les enfants endeuillés après suicide. Puisant dans la psychologie et la suicidologie, ce livre montre les stratégies utilisées pour dire l’indicible et que l’écriture permet une restructuration de soi. En explorant le suicide et les tenants et aboutissants de ce deuil particulier, il lève aussi un tabou.

Michèle Bacholle’s book is the first to examine autobiographical writings by contemporary French novelists, survivors of another person’s suicide. While Fottorino’s and Vigan’s books allow a reflection on family, filiation, and family secrets (with their pathogenic and transgenerational effects), Grimbert’s and Rahmani’s show how History (the Holocaust and the harkis’ massacres at the end of the Algerian War) caused delayed suicides, and Charneux and Delaume open a discussion on children as suicide survivors. Using sources in psychology and suicidology, this book shows the strategies these writers use to tell the unspeakable and shows how writing enables self-restructuration.By exploring suicide and the ins and outs of its specific kind of mourning, this book breaks a taboo.
Edition d'un récit en mandinka par Maalaŋ Galisa (octobre 1988) sur la constitution et les conditions de vie au Kaabu, territoire situé entre la Gambie, le Sénégal et la Guinée-Bissau, connu depuis le 16e siècle et détruit vers 1867. La gamme des sujets couvre: le peuplement, le gouvernement, les codes de conduite des guerriers, religieux, esclaves et 'hôtes étrangers', les règles de l'esclavage, du mariage et de la succession, la coexistence des religions, les relations entre groupes d'âge et de genre.
Le texte diffère d'autres qui se focalisent sur un unique fondateur-patriarche, Tiramakan de l'épopée de Sunjata. Galisa parle du sud-est du Kaabu, à la frontière avec la Guinée. Il ajoute des couleurs locales au modèle mandinka, évoquant la puissance féminine et certains conflits violents.

Edition of a recital in Mandinka by Maalaŋ Galisa (October 1988) on the political constitution and living conditions in Kaabu, a territory situated between present Gambia, Senegal and Guinea-Bissau, known since the 16th century, definitely destroyed in 1867. The narrative presents a range of topics covering governance, codes of conduct of warriors, clerics, slaves and 'strangers', rules of slavery, marriage and succession, the cohabitation of different religions, relations of age and gender.
This text is distinctive from others focussing on a single founder-patriarch, Tiramakan of the Epic of Sunjata. Galisa focuses on South-eastern Kaabu, bordering on the region of Labé (Guinea). He adds local colours to the Mandinka model, depicting powerful women and violent conflicts resulting from injustice.
Trajectoires migratoires dans le cinéma français du XXIème siècle
Racines et déracinements au grand écran examine les représentations de la migration dans le cinéma français contemporain. L’héritage du passé colonial français, la décolonisation et les vagues d’immigration vers l’Hexagone continuent de jouer un rôle majeur dans la société française d’aujourd’hui. Les débats liés à l’« identité nationale » et à l’insécurité, la banalisation du programme du Front National, les reconduites à la frontière de Roms ou la crise des migrants en Méditerranée font que la question migratoire est une préoccupation pour la société et la scène politique française. L’ouvrage analyse comment des réalisateurs français tels que Yamina Benguigui, Laurent Cantet, Philippe Faucon, Philippe Lioret ou Marie-Claude Pernelle abordent les trajectoires migratoires (passées et présentes) propres à l’espace national français et les débats qu’elles suscitent.


Racines et déracinements au grand écran examines representations of migration in contemporary French cinema. The historical legacy of the French colonial past and of decolonization, with its subsequent waves of immigration to the Hexagone continues to impact French society. Debates over “national identity” and insecurity, the increasing success of the Front National platform, the recent Roma repatriations, and migrant crisis in the Mediterranean are only a few examples of the importance of the migration question in French society and politics today. The book analyzes how migratory trajectories (past and present) within the national French space, and the debates surrounding them, have been addressed by contemporary French directors - amongst others Yamina Benguigui, Laurent Cantet, Philippe Faucon, Philippe Lioret and Marie-Claude Pernelle - in their films.


In: Racines et déracinements au grand écran
In: Racines et déracinements au grand écran
In: Racines et déracinements au grand écran
In: Racines et déracinements au grand écran
In: Racines et déracinements au grand écran
In: Racines et déracinements au grand écran
In: Racines et déracinements au grand écran