Browse results

Author: Delphine Calle
Dans Racine et les trois publics de l’amour Delphine Calle analyse la séduction du théâtre racinien à partir des débats sur les passions du XVIIe siècle français. Concupiscence ou pur amour, amour-propre ou désir de plaire, l’amour est au cœur de la tragédie racinienne : moteur de l’action tragique, il émeut le public. Celui-ci est triple : le protagoniste amoureux est non seulement scruté par les spectateurs dans la salle, passionnés par la passion, il s’expose devant le personnage qu’il aime et paraît devant le tribunal de sa propre conscience. À l’instar des moralistes du XVIIe siècle, grands censeurs du théâtre, ce livre établit le parallèle entre les expériences amoureuse et théâtrale, pour mieux percer la dramaturgie de l’amour chez Racine.

In Racine et les trois publics de l’amour Delphine Calle unravels the seductive power of Racinian tragedy by turning to the 17th-century French debates on love. Whether it is staged as concupiscence or pure love, as self-love or the desire to please, love is at the heart of Racinian theatre: it sparks tragic action and moves its spectators. These spectators are threefold: the tragic lover is not only scrutinized by the real audience, who is passionate about passion, he also feels the gaze of his loved one and of his own conscience, that questions the value of his love. Following the 17th- century moralist theatre critics, this monograph aligns amorous and theatrical experiences, in order to reveal Racine’s dramaturgy of love.
Le nouveau fantastique de Jean-Pierre Andrevon analyse les facettes étranges du fantastique de Jean-Pierre Andrevon, écrivain contemporain appelé le « King » ou « Lovecraft » français. Andrevon propose une nouvelle vision du fantastique ancré profondément dans le quotidien contemporain, en apparence monotone et banal, dans lequel évoluent aussi bien ses personnages que ses lecteurs. L’auteur révèle ainsi le revers angoissant du monde, qui devient une source d’horreur puissante car familière au lecteur : catastrophes naturelles (pandémies mystérieuses, désastres climatiques, fin de l’Anthropocène) et historiques (guerres, totalitarismes), problèmes sociaux et psychologiques (folie, psychoses collectives, solitude). Un signe emblématique du fantastique andrevonien est également son dialogue avec le cinéma d’horreur.

Le nouveau fantastique de Jean-Pierre Andrevon analyses the uncanny facets of the fantastic by Jean-Pierre Andrevon, a contemporary writer called “the French Stephen King” or “the French H.P. Lovecraft". Andrevon presents a new vision of the fantastic, deeply rooted in contemporary everyday life, seemingly monotonous and banal, in which both his characters and his readers evolve. Thus, the author reveals a different, harrowing side of the world familiar to the reader, as it turns into a powerful source of horror: natural catastrophes (mysterious pandemics, climate-related disasters, end of the Anthropocene), historical tragedies (wars, totalitarianism), social and psychological problems (madness, collective psychosis, loneliness). Another hallmark of Andrevonian fantastic is its dialogue with horror cinema.
Expérimentation et sémentation au XXIe siècle
Author: Claire Olivier
Dans Les écritures de l'image par Jean-Philippe Toussaint Claire Olivier s’intéresse à la manière dont l’écrivain, cinéaste, photographe et plasticien Jean-Philippe Toussaint, expérimente la puissance des images pour composer en ce début du XXIe siècle une œuvre singulière fondée sur des relations transesthétiques. Elle s’attache à montrer que les écritures toussaintiennes, quel que soit le médium choisi, sont visuelles. Elles donnent à voir, à penser, à rêver et composent un « essai-image ». Ce dernier constitue une forme toujours en devenir qui s’appuie sur un processus de « sémentation », néologisme qui désigne une véritable alchimie du signe où le sens est continuellement réactivé par des contextualisations différentes. Sur le mode de l’opera operta, cet « essai-image » toussaintien déploie ses séductions réflexives comme romanesques.

In Les écritures de l'image par Jean-Philippe Toussaint, Claire Olivier is concerned with the way the writer, filmmaker, photographer and plastic artist Jean-Philippe Toussaint experiments with the power of images to create, in the 21st century, a singular work based on transaesthetic relationships. She endeavours to demonstrate that toussaintian writings are visual, independently from the chosen medium. They allow to see, think, dream and compose an “image-essay”. The latter forms a shape always in the making, relying on a “sémentation” process, neologism designating a true sign alchemy where the meaning is constantly revived through different contextualisations. On the model of the opera operta, this toussaintian “image-essay” deploys its reflective seductions as novelistic.
L’écolâtre cathédral en France septentrionale du ixe au xiiie siècle
Author: Thierry Kouamé
This book traces the history of one of the central actors in the transformation of the Western educational system between the 9th and 13th centuries: the cathedral schoolmaster. Originally responsible for running the episcopal school, this ecclesiastical official eventually became a true school administrator with a territorial monopoly and coercive powers, including in particular issuing ‘licentia docendi’ to masters under his jurisdiction. Using a wide range of sources and taking in thirty-nine dioceses in northern France, the study analyses the construction of the office from the Carolingian period, the place of the schoolmaster within the canonical community and in feudal society, and the institutionalisation of his function with the Gregorian Reform and the birth of universities.
Author: Jochen Hoock

Resume

Tout au long de sa vie Reinhart Koselleck a insisté sur son appartenance à une génération marquée par la guerre et par une défaite l’une et l’autre inscrites dans une ère concentrationnaire et postconcentionnaire pour laquelle l’expérience primaire est la condition essentielle de tout travail critique de l’historien et du mémorialiste. L’article décrit les étapes de ce parcours intellectuel, qui aurait dû aboutir à la rédaction d’une Historik, une théorie de l’histoire, qu’il n’a jamais écrite. Quelle a été surtout le rôle du débat autour de l’Etat séculier et de l’historicité du droit, tel qu’il s’est développé au cours des années 1950 dans les cercles autour d’Ernst Forsthoff et de Carl Schmitt ? Quelle forme prendra-t-il sous la pression de l’évolution de la société civile au cours des deux décennies suivantes pour se concrétiser finalement dans une réflexion autour de la notion de « travail de mémoire », dont l’enquête sur l’iconographie des monuments aux morts constituera la dernière étape dans le parcours de l’historien.

In: Revue de Synthèse
Der Band stellt die Beiträge einer Tagung zusammen, die das Internationale Kolleg Morphomata gemeinsam mit der École Pratique des Hautes Études in Paris durchgeführt hat.
Formate bildlicher Darstellungen ergeben sich aus dem Kontext der Anbringung, denn der Ort, an dem sie sich einfügen müssen, bestimmt ihre Größe. Wenn für das antike dreidimensionale Porträt Lebensgröße als Maßstab üblich war, so mussten Abweichungen davon umso auffälliger erscheinen. Die Beiträge untersuchen die Wechselwirkung von Format und Funktion, die das Porträt in unterschiedlichsten Bereichen zur Geltung bringen konnte.
Les formats de la représentation figurée sont fonction bien souvent du contexte d’exposition, car le lieu des-tiné à les accueillir détermine leur dimension. Comme un format proche de la nature était habituel pour le portrait antique en trois dimensions, les écarts par rapport à cette norme devaient paraître d’autant plus sensibles. Les contributions portent sur les interactions entre format et fonction, qui pouvaient conférer sa valeur au portrait dans des domaines très différents.