Browse results

You are looking at 1 - 10 of 185 items for

  • Primary Language: fra x
  • Search level: All x
Clear All
Author:

Résumé

La parution posthume des Inséparables invite à distinguer les deux modalités d’ écriture par lesquelles Beauvoir a fait revivre la figure majeure pour elle de Zaza (1907-1929), son amie d’ enfance et de jeunesse : la fiction puis l’ autobiographie ; et cela à la lumière des appréciations de l’ autrice et du pacte de lecture propre à chaque modalité d’ écriture. Ces approches successives sur plusieurs décennies témoignent de la fascination constante de Beauvoir pour Zaza et incitent le lecteur à prolonger l’ exploration beauvoirienne par les écrits mêmes de Zaza.

In: Simone de Beauvoir Studies
In: Simone de Beauvoir Studies
In: Simone de Beauvoir Studies

Résumé

Dans cet entretien, Claudia Bouliane interroge les principaux.ales éditeur.trice.s de la Pléiade consacrée aux Mémoires de Simone de Beauvoir au sujet des choix qu’ ils ont fait quant à la manière d’ encadrer le lectorat dans sa (re)découverte des écrits autobiographiques de l’ autrice et philosophe. L’ échange s’ organise autour des différentes parties critiques des deux volumes ainsi que de l’ album et soulève des questions d’ ordre méthodologique, en plus d’ éclairer les rapports particuliers de Beauvoir à l’ Histoire, à l’ identité, à l’ amitié, à l’ écriture et à la réception de ses écrits.

In: Simone de Beauvoir Studies
In: Samuel Beckett Today / Aujourd'hui

Résumé

« Chantal au Katanga », dessiné par Robert Rigot et publié en 1950 dans Âmes Vaillantes, fait écho à la propagande missionnaire et en constitue un vecteur. Ce récit présente la particularité de s’ adresser à des jeunes filles. Mais il s’ inscrit largement dans la lignée de Tintin au Congo, en présentant des missionnaires avant tout civilisateurs et masculins. La force des clichés et le fait que les auteurs soient des hommes expliquent sans doute l’ effacement des religieuses.

Full Access
In: Social Sciences and Missions

Résumé

Après avoir interrogé la notion freudienne d’ Unheimlich, je procède à une revue des représentations de La dernière bande après 2000 en tentant de les considérer sous l’ angle de l’ Unheimlich. Une expérience personnelle avec la pièce de Beckett permet d’ introduire mon affect subjectif.

Open Access
In: Samuel Beckett Today / Aujourd'hui
Author:

Résumé

En Iran, la traduction de l’ œuvre de Beauvoir connaît, depuis les années 1950, un parcours virevoltant, qui croise les bouleversements de l’ histoire contemporaine du pays. L’ autrice du présent article souhaite comprendre cette réception contrastée, avant et après la révolution iranienne de 1979. Elle cerne l’ évolution socioculturelle et politique de l’ Iran contemporain, puis se penche sur le moment où la traduction s’ intéresse à Beauvoir. Elle termine par une réflexion sur l’ héritage beauvoirien actuel.

In: Simone de Beauvoir Studies
Author:

Résumé

Pour la toute première fois en 1986, une pièce de Beckett est jouée en RDA, dans le lieu très symbolique qu’était le Palais de la République à Berlin-Est. Ce n’est pas le tant attendu Godot qui marquera la fin officielle de la censure pesant sur l’auteur mais La Dernière Bande, mise en scène par David Leveaux et Ekkehard Schall. Toutefois, dans le climat tendu précédant de peu la chute du mur de Berlin, représenter une pièce de Beckett seule n’aurait pas été possible. Celle-ci est couplée avec le poème épique de Brecht « L’Éducation du millet ». Entrent en dialogue deux auteurs de renom, deux héros a priori très opposés, deux blocs politiques en conflit. On retient moins l’événement pour ses qualités dramaturgiques que pour sa résonance politique.

In: Samuel Beckett Today / Aujourd'hui

Résumé

Cet article propose un dialogue intermédial entre L’ innommable de Beckett et la Sinfonia de Luciano Berio, où l’ on entend des fragments de The Unnamable, afin d’ entreprendre une analyse des questions de la voix, de la subjectivité, et de leur irréductible expérience hétérogène face à la parole et au langage. Sinfonia incite à une entente non-narrative du texte beckettien en français, là où la folle multiplication de sens nous heurte, à travers les énoncés musicaux beckettiens, au non-dit et à l’ indicible. Le Purgatoire de Dante fournit la “scène primitive” qui suscite telle disruption essentielle du sens et d’ une lecture linéaire chez Beckett. L’ article conclut par une réflexion autour de la fonction résonnante de l’ eau dans Sinfonia et dans L’ Innommable.

In: Samuel Beckett Today / Aujourd'hui