Browse results

Restricted Access

Applied Arts in British Exile from 1933

Changing Visual and Material Culture

Series:

Edited by Marian Malet, Rachel Dickson, Sarah MacDougall and Anna Nyburg

Yearbook Volume 19 continues an investigation which began with Arts in Exile in Britain 1933-45 (Volume 6, 2004). Twelve chapters, ten in English and two in German, address and analyse the significant contribution of émigrés across the applied arts, embracing mainstream practices such as photography, architecture, advertising, graphics, printing, textiles and illustration, alongside less well known fields of animation, typography and puppetry. New research adds to narratives surrounding familiar émigré names such as Oskar Kokoschka and Wolf Suschitzky, while revealing previously hidden contributions from lesser known practitioners. Overall, the volume provides a valuable addition to the understanding of the applied arts in Britain from the 1930s onwards, particularly highlighting difficulties faced by refugees attempting to continue fractured careers in a new homeland.

Contributors are: Rachel Dickson, Burcu Dogramaci, Deirdre Fernand, Fran Lloyd, David Low, John March, Sarah MacDougall, Anna Nyburg, Pauline Paucker, Ines Schlenker, Wilfried Weinke, and Julia Winckler.
Restricted Access

Picturing America

Photography and the Sense of Place

Series:

Edited by Kerstin Schmidt and Julia Isabel Faisst

Picturing America: Photography and the Sense of Place argues that photography is a prevalent practice of making American places. Its collected essays epitomize not only how pictures situate us in a specific place, but also how they create a sense of such mutable place-worlds. Understanding photographs as prime sites of knowledge production and advocates of socio-political transformations, a transnational set of scholars reveals how images enact both our perception and conception of American environments. They investigate the power photography yields in shaping our ideas of self, nation, and empire, of private and public space, through urban, landscape, wasteland and portrait photography. The volume radically reconfigures how pictures alter the development of American places in the past, present, and future.
Restricted Access

Series:

Edited by Isabelle Roussel-Gillet and Évelyne Thoizet

Dirigé par Roussel-Gillet et Evelyne Thoizet, La miniature, dispositif artistique et modèle épistémologique s’interroge sur les nouvelles fonctions de la miniature à la croisée des arts, de l’architecture, de la littérature, des sciences et des techniques, depuis le début des années 1960. Ludique, cognitive, didactique, la miniature permet d’abord d’approcher, de comprendre et de dominer la complexité du réel (maquette, modèle réduit, maison de poupée, diorama, aquarium, etc.) mais elle constitue aussi une œuvre d’art à part entière qui change notre rapport au monde et modifie notre regard. Contrairement au fragment et au détail, souvent étudiés, elle représente l’objet dans sa totalité en changeant d’échelle, et ouvre la connaissance et l’imagination à de nouveaux mondes.

Co-edited by Isabelle Roussel-Gillet and Evelyne Thoizet, La miniature, dispositif artistique et modèle épistémologique focuses on the new functions of the miniature at the crossroads of visual arts, architecture, literature, technology and sciences since the early 1960s. Playful, cognitive or didactic, the miniature (as model, dollhouse, aquarium, diorama…) allows us to approach, understand and perhaps dominate a complex reality. Many contemporary artists consider the miniature as a fully-fledged work of art which changes our relationships with the world and modifies our perception. Contrary to the often-studied detail, ornament or fragment, the miniature provides a complete vision of the depicted object in a different scale, and opens knowledge and imagination to new worlds.

Restricted Access

Series:

Edited by Isabelle Roussel-Gillet and Évelyne Thoizet

Restricted Access

Series:

Isabelle Roussel-Gillet and Évelyne Thoizet

Restricted Access

Series:

Isabelle Roussel-Gillet and Évelyne Thoizet

Restricted Access

Series:

Quentin Montagne

Abstract

Apparue au Japon au début des années 1980, la composition de paysages aquatiques ou « aquascaping » représente à ce jour une véritable discipline dans le champ de l’aqua­rio­philie. Attirant toujours plus d’adeptes, en Asie comme en Occident, cette pratique extrêmement codifiée est à l’origine de types de compositions toujours plus précis. En dépit d’innovations techniques constantes et d’une connaissance accrue des milieux subaquatiques, les aquascapes contemporains s’avèrent pourtant extrêmement proches des premiers aquariums du XIXe siècle. À travers les exemples de réalisations aquariophiles mais également d’autres formes de créations plus anciennes, l’ambition de cet article est de saisir la nature de ce dispositif a priori récent, à la fois populaire, esthétique et scientifique. 


Restricted Access

Series:

Isabelle Roussel-Gillet and Évelyne Thoizet

Restricted Access

Series:

Matthieu Jung

Abstract

Cet article se veut une exploration du poème La Vue de Raymond Roussel. Ce poème est mis en regard avec l’art de la miniature, dans lequel l’auteur d’Impressions d’Afrique et de Locus Solus s’est souvent illustré. L’infiniment petit de La Vue fait également écho, à l’autre bout de l’œuvre et du cosmos, aux étoiles, à la poussière de soleils qui fascina tant Roussel. Il convient de donner à voir l’étendue si particulière du poème de Roussel, ses paysages silencieux enclos dans une lentille enchâssée dans un porte-plume, mais aussi de dépasser cet espace minimal pour mieux ouvrir la langue ou dédoubler le monde. 


Restricted Access

Series:

Éléonore Hamaide-Jager

Abstract

Au puzzle qui porte en lui le morcellement, la miniature oppose l’entièreté et le changement d’échelle. Pris entre deux postures d’écriture, Perec s’empare des deux motifs dans son roman La Vie mode d’emploi. Au milieu de la profusion de descriptions d’objets, les miniatures cristallisent les relations entre les personnages principaux du roman. La miniature est contaminée par le puzzle dans la mesure où elle passe d’un prélèvement du monde à sa fragmentation pour revenir à une unité originelle qui idéalement s’efface dans le projet de Bartlebooth. Quand le projet pictural des personnages échoue, le roman parvient parfaitement à miniaturiser le monde. Centré sur un immeuble parisien, Perec fait voyager son lecteur à travers tout le siècle, sur tous les continents et dans toute l’histoire de la littérature grâce à son univers contraint en trompe-l’œil.