Browse results

You are looking at 1 - 10 of 21 items for :

  • Literature and Cultural Studies x
  • Performing Arts x
  • French & Francophone x
Clear All

Marguerite Duras

Un théâtre de voix / A Theatre of Voices

Series:

Edited by Mary Noonan and Joëlle Pagès-Pindon

Marguerite Duras. Un théâtre de voix / A Theatre of Voices propose une relecture originale du théâtre de Marguerite Duras dans sa dimension à la fois textuelle et scénique. Les articles ici réunis sont écrits par plusieurs des meilleurs spécialistes du théâtre français ou par des praticiens de la scène. Ils témoignent des dernières avancées de la recherche, particulièrement dans les domaines de la voix et du son. Les auteurs démontrent, par des analyses précises et approfondies d’un large éventail des pièces de Duras, que ses innovations scéniques ont eu un impact radical sur le développement de la forme théâtrale. L'ouvrage offre également la lecture d'un entretien inédit en français de Duras sur son théâtre en 1985. Ce livre est donc une ressource indispensable pour les étudiants de la littérature française, ainsi que pour les étudiants du théâtre contemporain.

Marguerite Duras. Un théâtre de voix / A Theatre of Voices presents a radical reappraisal of the plays of Marguerite Duras. The essays are written by some of the leading scholars in French theatre studies today. A number of the approaches, particularly in the areas of voice and the auditory, are at the cutting-edge of contemporary performance research. The authors demonstrate, by precise and detailed analysis of the full range of her plays, that Duras was a trailblazer, and that the startling ways in which she manipulated the languages of the stage have shaped the development of the form. The book is a therefore a vital resource for students of French literature and culture, and for students of contemporary theatre.

Series:

Aurélie Coulon

Résumé

Le Théâtre de l’Amante anglaise et Savannah Bay ont en commun de construire un espace dramatique dans lequel l’importance donnée au hors-scène induit un décentrement du regard. Ces deux textes seront analysés sous cet angle, puis on s’intéressera à la manière dont trois metteurs en scène, Michel Raskine (L’Amante anglaise, 1996), Éric Vigner (Savannah Bay, 2002) et Didier Bezace (Savannah Bay, 2014), s’en sont saisis. Il s’agit ainsi de dégager différentes modalités de suggestion et de figuration de l’invisible en examinant notamment les choix scénographiques et sonores, afin de mettre en lumière des questions de passage à la scène spécifiques au théâtre durassien.

Series:

Quentin Rioual

Résumé

Marguerite Duras et Claude Régy constituent un couple de théâtre historique, notamment parce que leurs projets artistiques respectifs ont, à un moment donné de leur carrière, partagé les enjeux d’une même pensée esthétique. Dans l’histoire des représentations, celle-ci se caractérise comme ayant une de ses sources majeures dans le symbolisme européen de la fin du dix-neuvième siècle. Sans l’y limiter, notre article s’attache donc à noter les échos, points de convergence ou références de la pensée esthétique partagée entre l’écrivaine et le metteur en scène. L’étude de la réception de L’Éden Cinéma par la presse en 1977 permet, au-delà des discours artistiques eux-mêmes, de mettre en perspective l’expérience spectatorielle proposée. Les écrits de Claude Régy et de Marguerite Duras, quant à eux, aident à circonscrire l’endroit de pensée où les deux artistes se sont intellectuellement rencontrés. Ainsi cet article s’efforce-t-il à réinscrire la pensée et les propositions artistiques dans la perspective historique d’un héritage des représentations, tout en en notant les écarts et mutations.

Series:

Lib Taylor

Abstract

This chapter arises out of the creation of performances of Marguerite Duras’s Eden Cinema (L’Éden Cinéma), a play very rarely performed in English, and Savannah Bay, a text that is perhaps a little more familiar to English speaking audiences. Lib Taylor directed both as part of a research project at the University of Reading on performing Duras (Eden Cinema, 2005 and Savannah Bay, 2007). In Duras’s theatre texts, space functions simultaneously as both abstract and concrete. Its meanings are continuously renegotiated as at any point it conflates several physical locations and temporal frames while also embodying the insubstantial, and provisional figures who inhabit the space no more than partially. Stage space fluidly expands and shrinks to encompass room, house, veranda, gardens, fields, and roads and cities beyond as well as seemingly having an agency of its own in summoning up characters, stories, memories and sentiment. This chapter considers the questions raised by the later plays when their theatrical realization destabilises readings by means of material performance in physical space.

Series:

Sabine Quiriconi

Résumé

Mettre en scène un texte de Marguerite Duras exige d’interroger la théâtralité d’une écriture qui remet en cause les fondements de la représentation, le jeu et jusqu’à la présence des acteurs. Il s’agit de faire entendre le processus déceptif qui exécute l’œuvre en désamorçant les conventions spectaculaires. Comment certaines des mutations les plus notables de la scène actuelle peuvent-elles répondre à un tel projet scriptural ? L’article se propose, à partir des notions de théâtre performatif, d’hybridation et de virtuel, de requestionner les potentialités scéniques de l’écriture de Marguerite Duras.

Series:

Edited by Sjef Houppermans, Manet van Montfrans, Annelies Schulte Nordholt, Sabine van Wesemael and Nell de Hullu-van Doeselaar

Ce numéro de Marcel Proust Aujourd’hui, ‘Sensations proustiennes’, regroupe une dizaine articles, en français, traitant de de la notion de ‘sensation’ sous plusieurs perspectives : une recherche basée sur la sémiotique et la phénoménologie ; une approche partant des portraits de peintres dans Les Plaisirs et les Jours ; une étude de l’ivresse ; la chambre en tant qu’espace générateur d’une part, polysignifiant de l’autre ; l’érotisme d’Albertine, ainsi que la transposition des sensations dans le domaine du cinéma. En plus des études sur ‘le roman noir’, sur les modalités de la traduction et sur le dynamisme des titres chez Proust complètent ce panorama.

Avec des contributions de: Joel Candau ; Thomas Carrier-Lafleur ; Fanny Daubigny ; Rokus Hofstede ; Sjef Houppermans ; Farzaneh Karimian ; Guillaume Lavoie; Cristian Micu ; Bérengère Moricheau-Airaud ; Thomas Muzart ; Philippe Robichaud ; Philippe Willemart ; Manet van Montfrans ; Nell de Hullu-van Doeselaar ; Annelies Schulte Nordholt ; Sjef Houppermans