Editor: Michael Waibel
Edited by Michael Waibel

With the contribution of / avec la collaboration de:
M. M. Albornoz
R. Ben Khelifa
G. Bianco
E. Castellarin
A. De Luca
S. De Vido
F. Giansetto
F. Ghodoosi
A. Hertogen
C. Kleiner
H. Kupelyants
R. Rajesh Babu
C. J. Rault
A. Viterbo
Plusieurs phénomènes justifient de jeter un éclairage sur le concept de citoyenneté en droit international. D’un côté la mobilité des personnes, qui s’est accentuée dans la dernière partie du vingtième siècle, s’est traduite par la multiplication des nationalités multiples. D’un autre côté, le phénomène migratoire souvent lié à des crises, contribue à perpétuer la situation d’apatridie, et à interpeller le droit international. Mais un processus tel que l’internationalisation des droits de l’homme, peut aussi avoir un impact sur le droit de la nationalité. Par ailleurs, dans le cadre d’organisations régionales, on assiste à l’émergence de nouvelles formes de citoyenneté. Ce phénomène s’ajoutant à la persistance de citoyennetés historiques contribute à questionner le concept de citoyenneté en droit international.
Pour tenter d’y apporter des réponses, cet ouvrage envisage d’abord des aspects théoriques communs, qui se posent au niveau universel, avant de développer des aspects au niveau régional. Il essaie ainsi d’enrichir une réflexion en cours dans la communauté scientifique et au-delà, relative aux questions liées à la nationalité et à la citoyenneté.

Several trends justify why it is worth analysing the concept of citizenship in international law. On the one hand, human mobility enhanced in the last decades of the twentieth century contributed largely to the multiplication of multiple citizenship. The phenomenon of migration, often linked to crises, fosters statelessness and presents new challenges to international law. The internationalization of human rights can accordingly have an impact on the law of nationality. Moreover, within the framework of regional organizations, new forms of citizenship are emerging. This phenomenon, going hand in hand with the traditional, historybased citizenship is also contributing to the challenges that the concept of citizenship faces in international law.
Attempting to get answers to these questions, the volume tackles first common theoretical aspects at a universal level to be followed later by the analysis of the regional aspects. It tries to deepen the ongoing discussion in the scientific community and among the greater public on nationality and citizenship issues.
Despite global undertakings to safeguard the full enjoyment of human rights, culture, traditional practices and religion are widely used to discriminate against women. In this volume 17 scholars approach women’s human rights globally, regionally and nationally, combining the perspectives of public and private international law in a hitherto unique manner. Comprehensive legal, culture-based and theoretical overviews are combined with analyses of topical issues, such as unbalanced sex-ratios, intercountry adoption, women as refugees or as “surrogate mothers”, violence against women and cross-border enforcement of protection orders.

Si les droits de l’Homme font l’objet d’un grand nombre d’instruments conventionnels universels et régionaux, leur effectivité et leur efficacité ne
sont pas encore acquises comme l’illustre ce volume consacré à la question de la discrimination. A travers des chapitres qui mêlent des approches de droit privé et de droit public, des considérations juridiques, politiques, religieuses, économiques et sociales et qui offrent une analyse globale de certaines thématiques liées à la discrimination fondée sur le genre, l’ambition de cet ouvrage est de souligner les visages divers qu’elle revêt ainsi que les solutions juridiques plus ou moins efficaces qui ont été mises en place par les Etats, les organisations internationales et la société civile pour y remédier.

Originally published as Colloques / Workshops – Law Books of the Academy, Volume 37.
International migration and refugee protection are at a crossroads. On the one hand, contested rules and the absence of competent institutions open the door to exploitation, smuggling and trafficking, and also to inefficient, often ineffective management at the State level; on the other, long-accepted rules of refugee protection, such as non-refoulement, are under strain as States struggle to cope with increasing numbers of the displaced and an international infra-structure seemingly incapable of dealing adequately with causes, including conflict, of promoting solutions and sharing responsibility fairly and equitably, and of ensuring protection of the rights of those on the move.
This collection of essays could not be more timely. Coming from a wide range of backgrounds and experience, the authors take up these issues, from the very nature of migration and displacement in a world of sovereign States, through tentative efforts to improve migration management by way of treaty, to the ever-present tension between individual rights and State interests.
This volume provides essential reading for anyone interested in the burning questions of today, and in the role of international law in steering coherent responses and facilitating humane solutions.

La migration internationale et la protection des réfugiés sont à un tournant. D’un côté, des règles contestées et l’absence d’institution compétente ouvrent la porte à l’exploitation et au trafic de contrebande, ainsi qu’à une gestion étatique inefficace. D’un autre côté, des règles concernant la protection des réfugiés acceptées depuis longtemps, comme le principe de non-refoulement, sont mises à mal car les Etats ont du mal à gérer le nombre grandissant de personnes déplacées. De plus, l’infrastructure internationale est incapable de gérer de façon adéquate les causes, tels que les conflits, ou de promouvoir des solutions et de partager la responsabilité de façon juste et équitable, ainsi que d’assurer la protection des droits des personnes en déplacement.
Ce recueil d’essais arrive à point nommé. Les auteurs viennent d’horizons très variés et tentent d’aborder ces problématiques en partant de la nature même de la migration et du déplacement dans un monde d’Etats souverains en essayant d’apporter des solutions afin d’avoir une meilleure gestion de la migration par des traités, en observant la tension entre les droits individuels et les intérêts des Etats.
Ce volume est incontournable pour quiconque s’intéresse à ce sujet d’actualité, et plus particulièrement au rôle du droit international dont on attend des réponses cohérentes et des solutions humaines.

Originally published as Colloques / Workshops – Law Books of the Academy, Volume 36.

With a contribution of:
C. d’Orsi
J. Pina-Delgado
S. Iglesias Sánchez
J. Silga
F. Baetens
F. Ippolito
E. Papastavridis
C.-A. Chassin
J. Beqiraj
P. Wojcikiewicz Almeida
F. Zorzi Giustiniani
J. Ríos Rodríguez
S. Scarpa
B. M. Metou
E. Hostettler
E. Salamanca Aguado
V. Moreno-Lax
This volume is the product of the Centre for Studies and Research of the Hague Academy of International Law for 2007. A total of 23 young academics and practitioners from 16 countries participated in the Centre’s summer session, and all contributed to a very valuable scholarly exploration and exchange of views on a vital topic. The volume consists of the introductory reports of the two Directors of Studies (Professor D. Momtaz of the University of Teheran and Professor M.J. Matheson of George Washington Law School), together with contributions by 13 of the Centre participants that were deemed to be particularly worthy of publication, an extensive bibliography and a general index.
The topic for 2007 was “Rules and Institutions of International Humanitarian Law Put to the Test of Recent Armed Conflicts”. It reflects the fact that international humanitarian law has gone through a period of considerable expansion and development in the past two decades, including the conclusion of several new international humanitarian law conventions and codes of offences, the creation of a number of criminal tribunals to prosecute international humanitarian law violations, and the effort by the ICRC to produce a comprehensive elaboration of customary law in the field. But the topic also reflects the fact that this body of law has been seriously tested by the armed conflicts
of recent years, which have often been vast in scope, long in duration and severe in their human consequences. These conflicts have challenged both the norms themselves and the new institutions that have been created to enforce them.

Cet ouvrage est le fruit des travaux du Centre d’étude et de recherche de l’Académie de droit international de La Haye de 2007. Un total de vingt-trois jeunes enseignants et praticiens provenant de seize pays différents ont participé à la session d’été du Centre, et tous ont contribué à une exploration scientifique et à un échange de vues d’un grand intérêt sur un sujet essentiel. Ce volume comporte les rapports introductifs des deux directeurs d’études, ainsi que les contributions de treize participants au Centre qui ont été jugées particulièrement intéressantes pour être publiées, une bibliographie très étendue et un index général. Le sujet choisi pour 2007 a été « Les règles et les institutions du droit international humanitaire à l’épreuve des conflits armés récents ». Ce choix reflète le fait que le droit international humanitaire a connu une période d’expansion et de développements importants au cours des deux dernières décennies, y compris la conclusion de plusieurs nouvelles conventions et codes pénaux en cette matière, la création d’un certain nombre de juridictions pénales pour la répression des violations du droit international humanitaire, et les efforts du CICR en vue de circonscrire le droit coutumier dans ce domaine. Mais le choix de ce sujet reflète également le fait que ce corpus de droit a été sérieusement mis à l’épreuve par les récents conflits armés, lesquels ont souvent été vastes dans leur étendue, longs dans leur durée, et sévères dans leurs conséquences humaines. Ces conflits ont mis au défi à la fois les normes ellesmêmes et les nouvelles institutions créées pour les sanctionner.

Originally published as Colloques / Workshops – Law Books of the Academy, Volume 30.