Author:
Emilia Mataix Ferrándiz
Search for other papers by Emilia Mataix Ferrándiz in
Current site
Google Scholar
PubMed
Close
Open Access

Motto

A la belle étoile

J’ ai vu ton visage gris

T’ avais un chagrin d’ amour

Les mensonges, c’ est désespéré

Où est la cavalière?

Tu n’ es plus brave

Je t’ ai perdue dans la foule

Tu as coulé sous les flots

La mer était calme mais il pleuvait sans cesse

J’ ai compté les bateaux, j’ ai compté la tristesse

Et combien de vies cela a-t-il coûté?

Et combien de vies cela a-t-il coûté?

Avé Maria

Avé Maria

“Gone under Sea”, ELECTRELANE (The Power Out 2004)
  • Collapse
  • Expand